Aller au contenu
  • billets
    5
  • commentaires
    10
  • visualisations
    54 018

A propos de ce blog

Light Or Dark side ?

Billets de ce blog

 

Graine de Crapule

Ça y est, le site Graine de Crapule : http://www.grainedecrapule.fr est publié et officiellement ouvert. Un espace privilégié pour nos petites crapules. Trouvez votre bonheur sur la nouvelle boutique en ligne http://www.grainedecrapule.fr. Un espace privilégié pour nos petites crapules. Des articles originaux qui ne manquent pas de style pour votre plaisir ou pour faire des heureux. Chaussons bébé en cuir souple, chaussettes,bodys, pyjamas,bonnets, bavoirs... Mais qu'est ce donc? C'est avant tout le site que j'ai réalisé pour une amie, cette dernière se plaignait de ne pas trouver facilement certains articles pour sa fille, l'idée lui est venu de rassembler des produits sympa et originaux et d'en faire une boutique. Graine de Crapule c'est donc une boutique de vêtements et d'accessoires pour bébés. Si vous avez des enfants en bas âges, allez vite y faire un tour, je suis sûr que vous tomberez sur le charme. Et toi dans l'histoire? Je l'ai dit, j'ai réalisé le site, ce dernier à une particularité, il n'a pas de cahier des charges, autre que celui de : Alors forcement, sur certains points, je me suis fait plaisir, j'ai peaufiné la charte graphique, il reste encore quelques détails à travailler, mais le plus gros est la, j'ai quelque peu modifié certaines fonctionnalités de prestashop, notamment le module de newsletter qui manquait sacrement de souplesse, je me suis un peu amusé sur l'entête du site. Je lui ait fait des cartes de visites, et des affiches pour les déposer dans des crèches, écoles... Le bilan C'est ma première vrai boutique, et cela m'a permis de voir le travail qu'il y a derrière, il y a tellement de fonctionnalités que l'on peut mettre en place dans une boutique qu'il faut penser à beaucoup de choses en même temps, mais ce fut une bonne expérience, qui m'a poussé à aller un peu plus loin que d'habitude : réfléchir à d'autres points qui ne dépendent pas directement de la conception du site : * La prise de photo des produits, * La retouche des photos des produits, * Le choix du ou des transporteurs, * Le cas particulier de vente directe... N'hésitez pas à visiter le site et à me faire vos retours

Dadou

Dadou

 

Sortie Ubuntu 8.04 Hardy Heron

Aujourd'hui c'était la sortie de Hardy Heron, je pensais attendre ce week-end pour l'installer, mais un fichu spyware sur mon windows XP m'en a dissuadé. Du coup, je glisse le CD de Ubuntu dans mon lecteur, et demarre la machine dessus, il me propose plusieurs choix, mais je prends directement celui : Installer, pas de dual boot, pas de live CD, pas de regrets, Bye Windows, on s'entendaient bien, mais parfois tu as besoins d'un bon dégraissage. Un peu de mal à reprendre mes marque, cela ne fait pas longtemps que je joue avec linux, mais j'arrive petit à petit à m'en sortir, en tout cas une chose appréciable, je n'ai pas besoin de jouer avec la recherche de drivers.

Dadou

Dadou

 

Ne pas s'enerver, ne pas s'enerver

Les systèmes de campagnes e-mailing parfois quelle plaie, hier j'ai été obligé de menacer pour que ma désinscription puisse être effective. Pour la petite histoire, cela fait à peu près une semaine que j'essaie de de désinscrire à une newsletter un peu trop envahissante à mon goût : au moins un mail par jour, d'accord au départ je m'étais inscrit dessus intéressé par un service qu'ils proposaient, mais autant s'inscrire fus facile, autant se désinscrire fus plus difficile. J'ai d'abord essayé à trois reprises sur le lien de désinscription aujourd'hui obligatoire. J'obtiens le message suivant : Chouette, pensais je à tord, c'est rapide, simple efficace. Mais non, en fait, dès le lendemain je recevais de nouveau les offres de la newsletter. Au bout de trois tentative, j'utilise le formulaire de contact (pas d'adresses visible sur le site en question) pour demander de faire le nécessaire. Et la rien, pas d'accusé réception, pas de retour mail de la pars des intéressés, mais toujours la newsletter. J'écris donc un deuxieme mail pour renouveler ma demande (on ne sais jamais quelque fois que quelque chose ait merdé dans l'envoi du mail), en demandant de m'accuser réception de ma demande, et la toujours rien, hormis toujours la newsletter. Cela commence donc sérieusement à m'agacer, j'ai fais la part des choses, j'utilise donc une troisième fois le formulaire de contact, mais cette fois ci je ne demande plus gentillement de me retirer de toutes leurs liste, je les sommes de le faire leur rappelant notre chère LCEN que beaucoup décrient, mais elle a quelques points positifs (ça c'est un autre débat), et termine mon mail en menaçant d'entamer une procédure contre leur société. Et la j'ai enfin eu une réponse C'est cours simple efficace, tout ce que je demandais, pourquoi devoir se facher??

Dadou

Dadou

 

Plans de cours sur "mesure"

Ou comment prendre un formateur pour une cruche. Appréciant beaucoup la formation, mais n'ayant plus autant l'occasion de pratiquer que je ne souhaiterais, ma déception fus grande de "perdre" un client. Pour la petite histoire, j'ai été contacté en début d'année pour établir un plan de cours sur mesure pour le webmaster d'une petite société. Prenant contact avec ce dernier afin d'évaluer son niveau et de préparer un cours correspondant à ses besoin. Une fois le plan de cours terminé, je lui envois, en lui transmettant mes disponibilité. Il me dit que pas de soucis, le plan de cours doit passer en commission pour valider le budget formation. Bon, soit, j'attends quelque temps, je le relance, la commission à pris du retard et n'a donc pas encore été faite. Bon, ok on relancera plus tard. Après un mois je relance de nouveau, et la il me dis qu'il a de son coté un peu avancé, qu'il a obtenu le budget, et qu'il faudrait que je lui refasse un autre plan de cours prenant en compte ses avancées, j'ai fait le nouveau plan de cours, mais au final, je n'ai pas eu la formation. J'ai donc travaillé sur deux plans de cours pour rien, en soit c'est la règle de la profession, le plan de cours c'est un passage obligé, et comme un devis un client est libre de le refuser, mais dans ce cas précis, j'ai plutôt l'impression que le "client" potentiel avait besoin de savoir vers quoi s'orienter pour s'autoformer, et c'est à cela que lui ont servi mes plan de cours. Après coup, je me dis que j'aurais du me méfier, mais comment déterminer le client de bonne fois de celui de mauvaise fois, en fin de compte, il aurait bien pus suivre une formation qui m'aurais plus vu que le niveau commençais à devenir intéressant.

Dadou

Dadou

 

Le Web, les entreprises et le reste

Pour mon premier billet sur ce nouveau blog, je vais reprendre un article que j'ai écrit il y a 4 ans, tout en le complétant. Force est de constater que les entreprises dans leur grande majorité ne savent pas exploiter l'outil Internet. Ces dernières commencent à s'ouvrir à celui-ci. Il est de plus en plus courant pour une entreprise d'avoir son site Internet, malheureusement, comme celles-ci ont un manque flagrant de culture du web, c'est souvent des "ouvrages" désastreux : Ergonomie malheureuse : Nombreux sont les sites développé en Interne, voir par l'ami de... En gros par des personnes à qui il manque les notions d'accessibilité, de facilité d'accès. Ils ne se mettent pas la plupart du temps à la place du visiteur qui est souvent néophyte,
Pages mal optimisées : Avec le développement de l'ADSL, les apprentis développeurs "prennent moins de gants" avec le poids de leur page : Animations Flash à tout va, code dix fois trop lourd, images non optimisées,
L'usage intensif des dernières technos à la mode : le Web 2.0 (enfin ce qu'ils croient savoir du web 2.0, mais cela, c'est un autre débat), AJAX, ...
Pour des entreprises, ce genre de site n'apporte rien, au mieux c'est comme s'ils n'avaient rien fait, au pire, cela porte préjudice à l'image de ces dernières, ainsi qu'une dépense plus importante qu'elles ne l'imaginaient. En effet, on oublie souvent que les hébergeurs facturent aussi ce que l'on appelle la bande passante, et des pages mal optimisées génèrent une surconsommation de cette dernière. Au final, laisser la réalisation à un "amateur" peut coûter bien plus cher que par des spécialistes. Un problème majeur pour les entreprises, c'est de trouver des spécialistes vraiment compétents, nombreux sont ceux qui se sont "improvisé Web-Agency", on voit souvent des graphistes qui se sont adapté à la demande et proposent dans leur prestation la réalisation de site Internet. Non je n'ai rien contre les graphiste, certains font du très bon travail pour le web, mais la grande majorité revient à se retrouver avec les 3 points cités ci-dessus. Eric Daspet à écrit un billet flagrant de vérité : Le Web c'est pour les stagiaires. En effet, il décrit très bien la situation actuelle, c'est-à-dire : "La conception Web c'est pour les stagiaires, les secrétaires et les opérateurs de saisie". Bien malheureusement, c'est aujourd'hui trop souvent le cas, et j'ai l'occasion de la constater régulièrement. Mon activité englobe la formation, dont le thème est essentiellement sur la conception de site web, j'ai donc pus constater que la majorité de mes clients sont justement des secrétaires, ou éventuellement des responsables informatiques, sans connaissance autre que l'usage d'un traitement de texte. Donc on se retrouve avec sites qui perdent rapidement de la cohérence, font un peu sapin de Noël : chacun y utilise sa police favorite, sa couleur, insère des gif animé (c'est génial, ça bouge )... Malheureusement, j'ai comme tout le monde un loyer à payer à la fin du mois, donc bien sûr je n'aide pas toujours les "standards" à se développer. J'essaie toujours, autant que possible de donner les meilleurs conseils aux clients, et ensuite à mes stagiaires, mais, à mon grand dam, beaucoup sont réfractaires aux arguments donnés. Pour eux le site web n'est la plupart du temps qu'un plus pour leur entreprise, et tant que cela marche sur leur navigateur (sous-entendu Internet Explorer), c'est amplement suffisant. Je suis souvent obligé d'apprendre à mes stagiaire la "magnifique" structure tableau des mise en page pour qu'ils puissent modifier l'existant. Même si en quatre ans, les choses se sont un peu améliorées, dans les grandes lignes le contenu du billet reste valable, pire même, quand Eric Daspet parlait des stagiaires, ont vois de plus en plus de "web-agency" qui font réaliser leur prestas par des stagiaires

Dadou

Dadou

×