Jump to content
  • entries
    23
  • comments
    111
  • views
    44999

Les deux webmasters


Arlette

1292 views

 Share

Si Jean de la Fontaine avait connu Internet, il aurait pu écrire cette fable :

Les deux webmasters

Deux webmasters référençaient,

L'un de backlinks naturels,

L'autre monnayant ses liens.

Celui-ci, glorieux d'une réussite si belle,

N'eût voulu pour beaucoup en être soulagé.

Il naviguait avec un PR élevé,

Et claironnait sur le net :

Quand, Google se présentant,

Comme il en voulait aux sites payants

Sur le webmaster du site rentable une équipe se jette,

Lui touchant son PR et l'arrête.

Le webmaster, en se défendant,

Se sent percé de trahit; il gémit, il soupire.

Est-ce donc là, dit-il, ce qu'on m'avait promis ?

Ce webmaster qui me suit du danger se retire;

Et moi j'y tombe et je perds 3 points de PR!

- Ami, lui dit son camarade,

Il n'est pas toujours bon d'avoir un haut emploi:

Si tu n'avais servi que les internautes, comme moi,

Tu ne serais pas si puni.

Parodie de la fable : Les deux Mulets

 Share

6 Comments


Recommended Comments

Pour ceux a qui mon délire a plu, vous pouvez retrouver chaque mois un exercice de ce style dans le magazine : MoteurZine. Il suffit de vous abonner pour le recevoir dans votre boite aux lettres tous les mois ;)

Link to comment

Dans le même esprit, j'avais traduit une méthode de peinture chinoise en vers:

L'encre noire est à la base,

De toute la peinture chinoise...

Lire l'intégralité ici.

Une trentaine de vers signés Jean de la Pagode.

Link to comment

Cela dit , je vois pas trop ce que veux dire "référencer avec des liens naturels" :glare:

J'ai comme une certitude que l'expression "référencement naturel" ne va de paire avec "référenceur naturel" ou "référencer naturel" ...

Link to comment
Cela dit , je vois pas trop ce que veux dire "référencer avec des liens naturels" :glare:

A lire tes posts, je comprend ta réaction :hypocrite:

Mais enfin, je n'ai jamais prétendu avoir le talent de Jean de la Fontaine, ni même le copier... Si j'avais plus de talent, je chercherais des animaux qui correspondent le plus à ceux que je cherche a égratigner :P

Malheureusement pour moi, je n'ai ni talent de fabuliste, ni talent d'écrivain (même si -et c'est un scoop- je pense me lancer dans l'aventure : Ecrire une histoire rocambolesque qui se passera sur Internet- Mais pour l'instant c'est dans la tête, pas encore sur l'ordi ;) )...

M'enfin, pour paraphraser Gaston Lagaffe, depuis quelques années que je surfe, je m'aperçois qu'en matière de référencement il y a deux écoles :

- Ceux qui veulent être number one sur beaucoup de requêtes et sont prêt à tout pour y arriver, au risque de tout perdre du jour au lendemain,

- Ceux qui laissent faire le temps, et qui se satisfont d'être number two et quelquefois one sur quelques requêtes.

Ceci étant dit, la fable a été pondue en 5 minutes chrono, car je suis une inconditionnelle de Jean de la Fontaine, et que je trouve que malgré son âge : Finalement il vieilli pas, ne t'en déplaise... Et j'aime bien délirer sur le fait : "Qu'aurait-il écrit s'il avait connu Internet" ?

Il ne faut pas oublier que ce fabuliste a écrit pour montrer les défauts de chacun, à son époque. Défauts, que la nature humaine, malgré les siècles n'a pas amélioré.

Je pourrais aussi adapter des pièces de Molière.... Et te dire que je suis le Monsieur Jourdain de l'Internet. Mais, cela est moins à la portée de tous les lecteurs ! Les fables de la Fontaine sont à mon avis plus à la portée de tout le monde que Molière ;)

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...