Aller au contenu

magie

  • billets
    3
  • commentaires
    2
  • visualisations
    10 812

Housse pour chaise en magie

Melkior

3 257 vues

Voici maintenant la manière de confectionner des housses pouvant aller sur toutes les chaises de magicien ou de mentaliste ( voir le site ):

Pour le choix du tissu, une satinette mosaïquée de nombreuses et vives couleurs est recommandée pour la confection des housses.

Dans une pièce de tissu de 80 cm. de largeur, prenez deux longueurs de 1m 20. A 35 et 62 cm du bord supérieur de l'étoffe cousez, à l'envers de celle-ci et sur toute la largeur, un ruban tubulaire de 20 mm de large, dans l'intérieur de ces deux rubans passera un lacet qui permettra la fixation du tissu à la chaise.

Les lacets viendront s'attacher derrière le dossier de la chaise. C'est simple mais cela permettra de cacher les charges.

Quand on se lance dans le domaine, il faut savoir que l'on ne reste pas constamment sur scène, mais l'artiste peut se transformer en comptable, comme en couturière. Il est toujours délicat de faire travailler les autres, d'ou l'indépendance se paye par une polyvalence.

On a vu un jour un magicien opérant dans un festival avoir ce proçédé. Dans ce cas, c'etait parfait car cela collait avec le mobilier du grand hôtel. Pour rien pour cacher c'était lors d'un spectacle de magie à Cannes pour jeunes public et l'artiste c'était votre serviteur.

De nos jours, malheureusement, on trouve une quantité de solutions à l’art magique. Sitôt un nouveau effet découvert, il risque de se trouver projeté sur le web sous forme de vidéo ou de texte écrit sur un site. La société n’est plus ce qu’elle était. Il y a eu bien des changements depuis trente ans. A l’époque ou je faisais mes premières armes, trouver la solution à un tour de magie ( voir un site ) relèvait du prodige. En quelques clics le visiteur de nos jours arrive à lever le voile des trucages, c'est dommage.

Qu’a cela ne tiennent, la société ressemble à cette mer qui fait le va et vient. Quelque chose part, immédiatement quelque chose se crée. C’est ce qui fait le charme de cette existence. Tout n’est pas figé. Mais quand même on a besoin de point de repères. Si on se laisse aller, on peut vivre dans la crasse et la poussière.

Sinon pour en revenir au spectacles. Tout n’est pas perdu. Il existera toujours des artistes en spectacle enfants ( voir un site). Car le jeune public a lui aussi besoin de s’aérer les écoutilles du cerveau et surtout de toucher du doigt des choses impossibles comme la magie.



0 Commentaire


Commentaires recommandés

Aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×