Jump to content

captain_torche

Membre+
  • Content Count

    7531
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by captain_torche

  1. Si je comprends bien, c'est dans le cadre de ton site sur Linda Lemay, c'est bien ça ? Je ne m'y connais pas grand chose en droit des artistes, mais il me semble que la meilleure solution, serait de demander l'autorisation écrite de l'artiste ou de ses ayant droits. Essaye de contacter son producteur, en présentant ton site, et en précisant ton désir de rester dans la légalité.
  2. Je te l'espère également. Mais, si vous avez de bonnes relations, ça ne devrait pas poser de problème. J'ose espérer que toutes les associations, ne sont pas composées de personnes obtues .
  3. Oui, je crois que le mieux va être de laisser couler. Ne t'inquiètes pas pour les sources, je les ai sur mon ordi depuis belle lurette (elles ne l'ont jamais quitté, d'ailleurs). En tout cas, je tirerai de tout ça quelques leçons : - toujours signifier par un contrat les droits et devoirs de chacun - ne plus troquer un service contre un autre, de coût réellement différent, au risque de semer le trouble quant à la valeur réelle du service Je crois bien que le mot de la fin, revient à un ami : "Donne à manger à un âne, il te rendra des crottes". J'en profite encore une fois, pour remercier tout le monde.
  4. Bon, apparemment, ils sont encore plus atteints que ce que j'imaginais. Ils ont modifié les codes d'accès, mais je figure encore dans les contacts administratifs. Je pourrai par conséquent récupérer mes sources, mais dois-je le faire ?
  5. Je vous remercie tous (et toutes) de vos réponses. Je crois bien que je vais effectivement les regarder couler sans rien faire, le spectacle pourrait s'avérer intéressant. J'essaierai de vous tenir au courant des évolutions, si jamais il y en a.
  6. Effectivement, je trouve la situation amusante, mais elle me fait de la mauvaise publicité, mon nom se trouvant sur toutes les pages, et le site étant assez bien référencé.
  7. Woops, désolé pour l'adresse, je lirai mieux la charte la prochaine fois. Sinon, ces erreurs, n'arrivent que parce qu'ils ont modifié les codes d'accès. A part ça, le site était fonctionnel (et recevait une petite dizaine de visiteurs uniques/jour).
  8. Ben, je détiens des prevues indubitables de la création de ce code (source chez moi, ajouts non encore implémentés car imparfaits, etc), donc si jamais il y a besoin, je pense être en mesure de pouvoir affirmer la paternité sans souci. De plus, mes nom et e-mail sont mentionnés sur chacune des pages du site (pour info, l'adresse est .....(Edit Arlette : Ne montrons pas du doigt ) Quant à l'évolution du site, dans le cas où ils arrivent à rétablir la connexion à la base de données, je doute effectivement qu'elle soit facile. Il existe une interface d'administration, encore incomplète sur certains points (entre autres, la modération du livre d'or, se faisait actuellement entièrement sous PHPMyAdmin). Cela pourrait leur causer des soucis, en cas de message diffamant (Rassurez-vous, je ne compte pas en inscrire). D'autre part, je doute effectivement de leur capacité à poursuivre l'évolution du site en interne. Leur volonté d'accélérer le développement du site ("tu vas trop lentement, nous te retirons le droit de travailler dessus"), va se transformer en immobilité totale du site (ils pourront toujours mettre à jours certaines rubriques, comme les compétitions et leurs résultats, mais les rubriques "en construction", le resteront longtemps). Pour finir, je trouve leur comportement très peu sportif, pour un club prônant le respect.
  9. Je compte bien entendu restituer tout document technique (codes d'accès à l'hébergeur, etc). J'imagine que, n'ayant rien signé, ni reçu d'argent liquide, on ne puisse considérer que j'aie vendu quoi que ce soit. J'imagine qu'on peut plus assimiler ça à du troc, qu'à de la vente. En l'état, le site est disponible au public (depuis plus d'un an), fonctionnel à 85%. Je peux garantir, en toute bonne foi, que le travail accompli, est considérablement supérieur à 3 jours de travail (Correspondant approximativement au SMIC horaire de deux fois 86 euros). Quant à la propriété effective du code, n'ayant rien vendu (pas de transaction financière, ni de contrat écrit), j'imagine que le club ne détient aucun droit sur le site en lui-même, juste sur le nom de domaine, et l'hébergement. EDIT : Il semblerait qu'ils aient pris les devants, et modifié par eux-mêmes les codes d'accès au site (entraîant par là-même une indisponibilité dudit site, les codes d'accès à la base de données étant les mêmes que tous les autres). Cela signifierait qu'ils voudraient m'empêcher de pouvoir récupérer les sources (je n'avais par ailleurs aucune intention de le faire avant d'avoir trouvé un accord). S'il s'avère qu'ils m'empêchent de récupérer ce code, qu'ai-je comme recours ?
  10. Je tiens bien sûr à pouvoir régler cette histoire à l'amiable, autant que possible. C'est juste que je me sens lésé du fruit de mon travail. Je n'apprécie pas d'être congédié, laissant mon travail être exploité de la sorte. Pour ce qui est de l'inscription, je suis entièrement d'accord pour la payer. Mais le président du club m'a dit, hier au téléphone (dans un accès de colère), qu'il ocntait me faire payer 'plein pot' ces deux années. Pour clarifier le truc : le club donne des cours de judo (à 145 €/an), et des cours de ju-jitsu (à 86€/an). Je me suis inscrit pendant deux ans au ju-jitsu (et n'ai participé quà ces cours). Le président veut donc me faire payer deux années de judo (pour 290 €, donc), et me dit que nous serions quittes. Je suis pourtant d'accord de payer mon dû (soit deux années de ju-jitsu à 86 €), et donc, de leur vendre les droits d'exploitation du site pour 128 € (Tout en sachant que le site vaux bien plus que ça), mais son attitude est très déplaisante.
  11. Merci pour ta réponse si rapide ! Pour clarifier quelques points : Il n'a pas été écrit de document, formalisant cet échange (accord uniquement oral). Sinon, l'accord que j'ai proposé, semble t'il correct d'un point de vue juridique ? Peuvent-ils me demander de rembourser les deux années d'inscription au club ? Puis-je exercer, au titre de mes droits moraux, mon droit de retrait ? Lorsque tu me dis que je peux empêcher le site de toucher à mon code, et de le réutiliser, tu veux dire qu'ils ne pourront pas le modifier ? Ou tout simplement qu'ils ne peuvent l'utiliser sur leur site ? Et, dans ce dernier cas, le fait qu'ils l'utilisent sans mon accord, constitue-t'il une contrefaçon ? (Je ne désire bien sûr pas arriver à cette extrémité).
  12. Tout d'abord, bonjour. Je vous expose les faits : Je me suis incrit à un club de Judo, au début de l'année scolaire 2003/2004. J'avais proposé, à l'époque, de leur créer un petit site, en échange de la gratuité d'inscription au club (86 € à l'année). Les demandes du club concernant le site, au départ très vagues, se sont faites plus précises et techniques, demandant une plus grande charge de travail. J'ai commencé le site durant une période de chômage, ce qui fait que les premières pages sont arrivées très vite. J'ai depuis retrouvé du travail, et ai continué à coder le site sur mon temps libre (soir et week end). Au fur et à mesure du temps, j'améliorais les fonctionnalités (interface d'administration, gestion des compétitions, etc). Malgré tout, le site n'avançait pas assez vite à leur goût. J'ai eu plusieurs remontrances, sur la lenteur de mise à jour du site. Après une remarque très déplacée, en début d'année scolaire 2005/2006, sur l'avancement du site ("Il faut que le site avance plus vite, sinon on te fait payer l'inscription"), j'ai décidé de quitter le club. J'ai continué de travailler sur le site malgré tout, pensant à mon CV, jusqu'à la semaine dernière où j'ai reçu un appel du président du club, m'indiquant qu'ils me retiraient la création du site. Je tiens à préciser qu'à chaque fois qu'on me reprochait de ne pas avancer le site, c'est soit que je travaillais sur l'interface d'administration (donc travail non directement visible), soit que j'étais en vacances (la remarque déplacée susmentionnée est arrivée en septembre), soit que ma vie personnelle/professionnelle me prenait suffisamment de temps pour que je rélègue ledit site au second plan. Suite à cet appel, et après réflexion, j'ai décidé de faire valoir mes droits : je considère que mon travail n'a pas été apprécié à sa juste valeur, et ai par conséquent proposé une alternative au club : - je me retire en emportant avec moi la totalité de mon travail (soit tout le code source) - je propose au club de racheter les droits d'exploitation de ce code source, pour une somme que j'estime dérisoire (300 €), mais qui me semble raisonnable par rapport aux moyens du club. Suite à quoi, je viens de recevoir un appel téléphonique du président du club, visiblement très énervé. Il croyait que le site appartenait au judo-club, et que je ne disposais d'aucun droit dessus. Il a qualifié ma démarche de chantage, arguant du fait que je reprenais ce qui leur était dû, et qu'ils ne pouvaient pas se priver du site, ayant axé la communication du club autour de celui-ci. Je pense personnellement que je dispose de mon code source au titre de la propriété intellectuelle (je code 'à la main' dans un éditeur texte, pas d'intermédiaire WYSIWYG) et que, faute de contrat, je dispose de la totalité des droits sur ce code. De plus, je ne pense pas me poser en maître chanteur, en proposant une alternative économiquement facilement envisageable. Au cours de l'entretien téléphonique, il m'a menacé d'un procès. Je ne pense pas risquer grand chose, mais comme prudence est mère de sûreté, je préfère tout de même bien m'informer. Je remercie d'avance tou(te)s ceux/celles qui auront le courage de lire tout mon post, et bien sûr, d'autant plus ceux qui y répondront. Petit résumé de mes questions : - Ayant codé le site à la main, suis-je bien entièrement propriétaire du code source ? Que puis-je en faire ? - Ayant contracté un accord amiable (inscription gratuite contre création), leur suis-je redevable de quoi que ce soit ? - Peuvent-ils arguer du fait de l'éventuelle perte de crédibilité auprès des membres du club ? - De manière plus générale, quels sont mes droits et devoirs, ainsi que ceux du club ?
×
×
  • Create New...