Jump to content

bshop

Hubmaster
  • Content Count

    532
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Société
    SYNOLIA
  1. Salut a tous, Intéressante cette discussion, allez hop j'y met mon grain de sel. Comme toujours la meilleure solution est la plus adaptée. Prestashop est une très bonne solution, pour de petits projets, voir des projets demandant quelques développements spécifiques mais pas de fonctionnalités multiboutiques, et pas trop d'interfaçages (ERP etc.. car pas d'API de communication). C'est simple à mettre en place et on obtient un résultat efficace rapidement. Magento est une grosse machine, dédiée à des projets complexes. Roy Rubin le fondateur de Varien, l'éditeur Magento le dit lui même : Magento est destiné aux projets ambitieux. La solution est plus lourde (en terme d'hébergement il faut au moins un serveur dédié, ou faire du semi dédié mais en gérant la charge avec attention, pour moi mettre 12 magento sur un dédié est tout simplement suicidaire !). Le modèle même de développement de Magento va dans ce sens: Magento vient de sortir une version Pro, qui apporte son lot d'améliorations, notamment de mon point de vue pour le prestataire e-commerce, mais ce type de solution s'avérera judicieuse pour un projet à plusieurs dizaines de milliers d'euros, avec de forts besoins d'interfaçage et du développement spécifique mais en respectant le noyau(j'y viens après). Plus important à mon avis : la méthode de développement : Je n'irai pas par 4 chemins : Beaucoup de (petits) prestataires qui faisaient de l'oscommerce ou du Prestashop ne pourront pas suivre sur Magento: une équipe de développement magento doit faire preuve d'une extreme rigueur pour pouvoir bâtir une solution sans que le client se retrouve demain avec un site qui ne pourra plus monter en version, figé dans le marbre. Nous faisons du magento depuis la sortie de la version stable et chaque jour nous avons des clients qui nous appelent au secours car ils ont confié un projet magento à un prestataire qui a completement cassé le noyau, impossible d'évoluer, impossible de beneficier des évolutions : c'est pourtant l'intéret principal de magento : une évolution fulgurante... je ne donne pas d'exemple ici, mais je suis tombé sur des projets faits de bric et de broc qu'i a fallut reconstruire entiérement... Oscommerce serait mort donc ? La aussi, je ne suis pas d'accord : Ok comparez Oscommerce ms2.2 a Magento, il n'y a pas photo. Par contre tout le monde sait que de nombreux prestataires (et la je vais tâcher d'éviter subtilement l'autopromo) ont des solutions basées sur un noyau oscommerce, modernes, sécurisées, en PHP5, disposant de plus de fonctionnalités que prestashop et bien souvent magento. Et je ne compare même pas aux solutions propriétaires, je me demande pourquoi elles existent encore ! Oscommerce pour moi est loin d'être mort, un petit exemple rapide : je viens d'équiper COCA avec !! Il permet, si on utilise une base saine et qui aura connue son lot d'évolutions, de faire des projets extrêmement complexes, correspondant à 100% au cahier des charges du client. Je ne parle pas de la version 3 qui devait/doit/devrait sortir, ca c'est encore un autre débat !! Prestashop/Magento/Oscommerce ce sont 3 solutions parmi les meilleures disponibles pour équiper un webmarchand. En terme de mise en oeuvre, pourvu que le prestataire fasse son travail et livre une documentation et forme le client, les 3 sont très performants pour une administration au quotidien. Toutes (toutes !) ont des avantages et des inconvénients. Il s'agit définitivement de trouver celle qui est adaptée à un projet.
  2. Salut a tous, J'ajoute simplement qu'avec sa version 13 pro, EBP peut maintenant communiquer (échanger des données) avec la plupart des plateformes e-commerce (pour peu que celles ci soient elles mêmes 'ouvertes' ..). C'est assez remarquable car ce n'etait pas du tout la stratégie d'EBP jusque là ...
  3. Je rejoins mes 2 predecesseurs... Il faudrait savoir coté fonctionnel ce que vous souhaitez exactement. Notamment en terme de gestion taille / couleur , j'imagine qu'il faut gérer un stock produit par attribut, avec une référence spécifique , une image produit associée également ? (image tshirt bleu pour la ref thsirtbleu , idem jaune, orange etc...) : problématique régulièrement rencontrée dans ce type de projet... et ceci n'est qu'un point parmi tant d'autre. Ici vous trouverez des réponses précises et pertinentes , pour des questions précises ... c'est l'avantage (et l'inconvénient pour les feignants!) du hub ;-) détaillez votre besoin je pense que vous aurez d'autres types de réponses, très crédibles qui feront avancer votre projet. bonne chance dans vos recherches...
  4. bonjour, Il s'agit d'un ensemble de librairies de communication directe avec la base de données Sage, en respectant les contraintes d'intégrité de la gescom bien entendu... vaste sujet ...
  5. Re MIW, Pas vu ta demande d'info, ca doit être tout récent ... Déjà un pour être très clair, je ne cherche pas à te vendre ma solution. Pour la simple et bonne raison que je suis convaincu qu'étant donné la façon dont tu abordes ton projet, ton budget cible n'est effectivement pas en rapport avec notre solution de couplage. Disons les choses comme elle sont : budget minimal : 10 000 ... voila ça c'est fait ! Tout cela pour introduire la suite de ma réponse et justifier qu'il n'y a pas de lien entre celle ci et un éventuel discours 'commercial'. Par expérience je ne pense pas que tu puisses demain développer un connecteur comme oscxchange avec Prestashop ou même avec un oscommerce de base. sans avoir devant toi un très gros budget et beaucoup de temps et de patience.. Encore une fois c'est le fruit d'une R&D très longue, un investissement fait par Synolia, et au delà même si on te sortait une solution miracle qui rentre dans ton budget dis toi bien que tu ferais les frais d'une solution qui n'aura pas été testée en production avant toi... et ça pour moi c'est ce qui sera le plus risqué... maintenant soyons clair aussi, tout le monde n'a pas besoin d'une synchro Sage très développée (et dans ce cas n'a pas besoin d'une gescom sage non plus AMA...) et tu pourras très bien faire des scripts d'échanges de données qui te donneront, selon ton besoin encore une fois, de très bons résultats...
  6. Je comprends bien c'est pour cela que j'insiste toujorus sur le choix de la bonne solution, non pas dans l'absolue, mais par rapport à un projet... 1 an et demi de R& D pour une équipe de développeurs
  7. Bonjour Pierreb, Déjà 1 : Non ce n'est pas normal. Soit il y eu des éléments de qualification de projet que vous avez donné à un prestataire et pas un autre, soit un facteur fait que les offres sont très différentes et justifient l'écart de prix, soit l'un des deux à eu la main lourde...ou a l'inverse l'autre est inconscient... Ensuite difficile de vous donner un coût avec les éléments que vous me donnez, je serais dans la situation du prestataire qui donnerait des chiffrages sans éléments tangibles... bref le nombre de references importe peu. pour les outils nécessaires à la gestion il faudrait également être plus précis. Le sujet est très vaste. La plupart des outils permettront de gérer une activité de A (pour achat) jusqu'a Z (comme "Zé tout vendu !" ) , maintenant il y a des outils d'optimisation et surtout des fonctionnalités résultant d'une spécificité de votre activité qui peuvent être envisagés... Tout ceci peut faire la différence sur un chiffrage. Donnez nous des détails sur votre projet on pourra peut être affiner les réponses...
  8. Bonjour a tous, Comme j'ai horreur de l'autopromo je vais éviter de trop en faire et passer rapidement sur le fait que si tu cherches une solution e-commerce qui tienne la route, synchronisée avec Sage, il serait intéressant que tu jettes un oeil sur notre solution OscXchange, développée spécifiquement pour la ligne 100 et pour combler ce vide justement qui existait pour tout entreprise qui voulait une gescom puissante et performante (sage ligne 100 est au top à ce niveau) mais aussi un e-commerce qui tienne vraiment la route. Vas voir sur Synolia- Offre OscXchange, tu devrais avoir plus d'infos. Bref ce court intermède commercial passé , il est clair que l'intérêt d'une liaison gescom / e-commerce est énorme pour toute entreprise qui fait déjà de la vente en ligne et souhaite monter en puissance ou envisage un lancement sur le web et compte traiter de gros volumes. Ce type d'outils permettra comme le précisait blman, de traiter de manière ultra professionnelle toute la chaine d'approvisionnement et donc l'optimisation des stocks, des retours mais aussi d'intégrer coté e-commerce des problématiques difficiles à gérer avec une solution e-commerce simple comme la gestion des conditionnements, les tarifs d'exception, la gestion des gammes, les catégories tarifaires, la gestion multi-dépôts etc... Un autre avantage très important de ce genre de solution sera également de permettre pour une entreprise de continuer le traitement de ses commandes avec ses outils de gescom (en général maitrisés) plutôt que de passer par une interface web pas toujours forcément adaptée à de la gestion de facturation etc... et plus orienté enrichissement des produits pour le web ... L'inconvénient de ces solutions sera le prix. C'est forcément plus couteux qu'un projet e-commerce classique parce que le contexte du projet est bien plus complexe, mais aussi parce que la communication e-commerce <-> Gescom est un point crutial qu'il faudra maitriser et optimiser et en général quand on traite ce genre de problématique, c'est dans le cas de projets e-commerce conséquents, voir de V2, et il y a donc un impact fonctionnel fort sur le projet. Ce sont donc des projets couteux mais par contre qui répondent à des besoins importants pour des enjeux complexes et finalement l'investissement vaut vraiment le cout. Ce type de projet est souvent mis en chantier pour gagner du temps de traitement, l'investissement réalisé est souvent couvert en quelques semaines, les collaborateurs n'étant plus obligés de passer leur journée à ressaisir en gescom des commande, vérifier des stocks etc... Ceci devrait vous donner quelques éléments en réponse à la question initiale : Quelle solution choisir ? D'un point de vue personnel, je pense que Sage et sa ligne 100 représente la rolls dans le domaine (c'est pas non plus par hasard si on a développé notre solution autour de sage) , celle qui permettra de faire le plus de choses et répond aux enjeux cités plus haut, mais bien entendu les couts de mise en place sont importants. EBP est intéressant mais très fermé en effet il ne sera pas guère possible de faire plus de choses que des échanges de fichiers plats. Pour moi on est plus dans la même catégorie. Mais la solution répondra mieux (en terme de cout) à des besoins plus simples... Ciel même combat. Il faut donc je pense quand on choisi ce genre de solution considérer plusieurs points : A- quels sont vos besoins en matiére de gescom ? Simples ? Complexes ? Très complexes ? En fonction, plusieurs réponses possibles : 1-Simple : La partie gescom de l'e-commerce devrait vous suffir 2- Complexe : un couplage E-commerce Gescom est nécessaire, l'investissement en Gescom dépend des fonctionnalités dont vous avez besoin. B- Quels sont vos besoins en terme de communication E-commerce <-> GEscom : si vous souhaitez rapatrier toutes les informations de stocks, de tarifs, les fiches clients, échanger en temps réel les commandes, il faudra une solution qui communique vraiment avec une gescom (je n'en connais pas 36!), sinon si vous pouvez vous contenter de simples échanges de fichiers (en général concernant les commandes et les clients) des solutions simples seront disponibles. C- quels sont vos besoins e-commerce? : sans juger des solutions du marché il est clair qu'il y en a certaines qui ne disposent pas des dernières avancées technologiques et sont plus une petite couche e-commerce en complément d'une gescom. Là aussi le besoin définira le type de solution à privilégier... Bonne recherche ... .
  9. bonjour, LA grande question il y a déjà quelques temps j'ai fait une page sur SYNOLIA décrivant rapidement les points à traiter quand on fait un cahier des charges e-commerce. Ce n'est pas exhaustif (et aucun documents ne le sera à mon avis..) mais vous donnera un fil conducteur. Rédiger un cahier des charges E-commerce cordialement,
  10. je précise : ici http://www.idzif.fr/dhtml/fiche_article.ph...uages-enchantes tout comme là :http://www.monadhesif.fr/product_info.php?products_id=166&osCsid=b6beaf8dd9f8a26b07f6a63cffb2fb75 (c'est de l'oscommerce au passage ça...) tu as une interface de personnalisation de produits en flash ... j'ai eu cette année 2/3 demandes de ce type, tout le monde veut son module de personnalisation des stickers, avec changement des couleurs, ajout d'options etc....
  11. salut a tous, Non virtuemart n'a rien a voir avec oscommerce, désolé... par contre, je vois pas trop l'intérêt de disserter sur telle ou telle solution puisque l'enjeu de ce type de projet est l'interface de personnalisation des produits (interface de type flash avec de l'action script pour communiquer avec la base produits...) typique sur les sites de stickers et + généralement les sites proposant la personnalisation "visuelle". Quelque soit la solution il faudra développer cette interface et c'est ce qui représentera le plus gros de ce projet...
  12. Bonjour a tous ! Je me permets une incursion dans ces échanges, tardif effectivement puisque Dreamalys m'a contacté il y a deux jours Déjà hummm, comment dire.... merci pour ces compliments vous allez finir par me faire rougir Certains vont finir par croire que je me crée des pseudos pour faire ma promo... Juste pour préciser les choses, il n'est pas nécessaire de disposer d'une fortune personnelle pour faire appelle à SYNOLIA Il nous arrive de faire des projets à 100 000 euros en effet, en général pour de grands comptes, mais la mise en place d'un projet e-commerce fait en général appel à des budgets bien plus raisonnables. A partir de 3000 - 5000 on peut réaliser des projets qui tiennent vraiment la route, avec un design original; Avec un budget un peu plus conséquent, on réalise un projet disposant d'une forte personnalisation; Avec quelques dizaines de milliers d'euros on réalise une solution extrêmement performante, je diais même sans équivalent, avec interfaçage avec d'autres systèmes etc... voila pour l'ordre d'idées. Dreamlys, je ne reviendrais pas dans ces colonnes sur votre projet, je pense que nous avons suffisamment échangé ensemble vous et moi. Tout ce que je peut dire est que votre projet est intéressant et qu'il faudra clairement cerner en détail votre besoin, histoire que vous ne soyez pas déçu une nouvelle fois par la solution que vous retiendrez. Je pense que votre vision d'un projet e-commerce est professionnelle, effectivement passer par un professionnel a un coût, mais ce coût est sans commune mesure avec les coûts cachés d'une boutique mal développée, mal sécurisée, ou qui tout simplement ne vend pas parce que mal faite... Et passer par un pro ne vous apporte pas seulement une solution technique mais également comme vous le disiez (et si c'est un pro), tous les conseils et services associés nécessaires à la réussite de votre projet. J'ai lu en détail vos échanges, et le débat technologique m'intéresse car c'est effectivement le coeur de notre réflexion actuellement. Je passe rapidement sur la creload oscommerce car je considère que cette version n'a d'intérêt que pour celui qui ne veut pas intégrer lui-même ses modules (et donc réaliser quelque chose de solide) et cherche une solution avec beaucoup de fonctionnalités toutes prêtes. Mais au final c'est une solution lourde, avec n agencement de modules issus de toute part demandant souvent un refonte pour être optimisé et surtout exploitable dans un environnement vraiment professionnel. Autant partir d'un oscommerce de base et ajouté les fonctionnalités nécessaires. D'un point de vue personnel, ma société a donc fait le choix de se spécialiser sur oscommerce en réalisant sa propre version avec un premier mot d'ordre : performance et sécurité. Ensuite on ajoute des fonctionnalités mais en respectant les 2 termes précédents... Reste que pour moi aujourd'hui Oscommerce est effectivement une solution qui a un tel "bakground" que cet outil représente aujourd'hui la solution idéal pour l'entreprise qui souhaite se lancer dans l'e-commerce avec la volonté de réaliser un ensemble de développements spécifiques rapidement et efficacement. Bref un projet sur mesure. Technologiquement elle tient la route sans problème, les fonctionnalités mises en place ces dernières années nous permettent de répondre n'importe quel besoin e-commerce (jusqu'au plus complexe...). En face on a une solution qui monte : Magento. Et là, soyons fou je me risque à une petite news inédite! Synolia réalise déjà de la prestation Magento. La version 1.0 est sortie depuis quelques semaines et cela fait plusieurs mois qu'on travaillait dessus en R&D. On ne souhaitait pas proposer à nos clients d'essuyer des plâtres avec une version beta mais on arrive aujourd'hui a des versions stabilisées, qu'on peut commencer à exploiter en production, tout dépend du contexte projet... Pourquoi proposer une autre solution ? Abandonnerait il Oscommerce ? Absolument pas. Mais je considère qu'un prestataire digne de ce nom ne doit pas passer son temps à prétendre que sa solution est la meilleure ! Il vaut mieux qu'il propose à ses clients un vaste choix de solutions pour trouver la plus adaptée aux besoins de ses clients. C'est ce qu'on fait depuis le début avec le CRM, on le fait maintenant avec l'e-commerce. Bref Magento est une solution d'avenir, qui a sa place dans le catalogue d'un rpestataire pour peu qu'il ne raconte pas n'importe quoi (je pense a ces prestataires qui faisait dejà de la promo pour une version beta inutilisable en prétendant qu'ils pourraient tout faire avec..je plains les clients équipés qui auraient fait confiance a ces gens là..). En comparaison avec Oscommerce, Magento est plus lourd ce qui occasionne des temps de chargement plus conséquents. C'est l'inconvénient. Par contre les fonctionnalités de base de la solution sont très développées, certaines très poussées ou plus développées qu'oscommerce, et on peut mettre en place une solution standard rapidement, avec une charte graphique personnalisée rapidement. Le coté web 2.0 est très affirmé également et l'appli en elle même est très bien codée. Pour un besoin nécessitant des développements sur mesure important, je privilégie Oscommerce, aujourd'hui plus souple, et j'avoue qu'on dispose de tellement d'expérience sur cette technologie qu'il est très facile de créer telle ou telle fonctionnalité rapidement. Pour les besoins plus classique c'est simple, tout dépend de ce que veut faire le client, les fonctionnalités différent entre les deux versions avec des + et des - dans chaque camps...
  13. Bonjour, Oui si tu décides de travailler avec La Poste, ils te proposeront un outil qui s'appelle Expeditor et qui permet de générer des numéros de tracking colis. Dans ton back office e-commerce il te sera possible de mettre en place un échange (par le biais de ficher plat...) avec cette solution en envoyant tes numéros de commande et récupérant les numéros de tracking correspondant à cette commande. Il ne te restera plus alors qu'a mettre en place une routine qui envoie à chaque client concerné par une commande un mail contenant le numéro de tracking et idéalement une url de type www.laposte.com/ouestmoncolisnumeroXYZ.html pour que le client puisse suivre son colis à la trace ...
  14. Bonjour a tous, Je vais tâcher de répondre aux questions les unes après les autres au fil de l'eau.... Pour TheRec: Concernant Magento, je n'en ai pas parlé par soucis de ne pas tomber dans le sujet 'a la mode' en fait. Comme toute agence web j'analyse Magento et d'autres solutions de très près avec mon équipe, j'ai d'ailleurs pris contact avec Roy le boss de Varien pour étudier ce qu'il est possible de faire ensemble. Concernant cette solution donc, bien entendu elle est prometteuse, il y a de nombreuses fonctionnalités back office qui devraient apporter un vrai 'plus' au monde du e-commerce. Par contre je suis encore loin d'en faire LA solution, celle qu'il faut aujourd'hui à tout prix déployer dans un projet e-commerce. Je suis même sidéré de voir des entreprises qui envisage aujourd'hui de s'y plonger et surtout des prestataires qui osent répondre à des appels d'offre avec une solution en version bêta, non finalisée, non debuggée ... bref pas encore opérationnelle. Pour moi par rapport à cette solution il va y avoir 2 inconvénients qu'il va falloir absolument éviter : 1- la solution est aujourd'hui dans sa phase béta très lourde, des milliers de fichiers dans tous les sens, et on est pas à l'abri de l'usine à gaz, que tant décrient aujourd'hui (a tord AMA) en parlant des solutions établies type oscommerce... 2- le modèle de commercialisation n'est pas encore tout à fait défini. Parions qu'a coté de la version Open Source sortiront des solutions 'entreprises' avec un coût de licence. Ce type de solution j'y suis très habitué et pas du tout réfractaire au contraire. Cela représente souvent une vrai passerelle entre 2 mondes : l'open source pur et dur et le logiciel propriétaire (pur et dur aussi!) . C'est très intéressant pour des projets type CRM (je pense à SugarCRM que SYNOLIA a introduit en France en 2004- PUB!) car un projet CRM est de par sa structure et son approche très différent d'un projet e-commerce, car on essaye le plus possible de répondre à un besoin précis avec des fonctionnalités Standard, pour conserver l'évolutivité de la solution (la montée de version). Mais aujourd'hui en e-commerce, c'est différent, les sites qui marchent évoluent sans arrêt. Il faut tellement intervenir fréquemment sur le code pour améliorer la solution, déployer de nouvelles fonctionnalités, que ce soit en front ou en back, que je vois mal demain comment conserver l'intégrité et l'évolutivité d'un standard commercialisé par un éditeur et y ajouter sans arret de nouvelles fonctionnalités. Bref a mon sens les solutions type Magento sont très prometteuses, mais j'attendrai encore de voir comment évolue la solution, si les tests en réels sont concluant, pour vraiment proposer ce type d'outils à mes clients. Par contre croyez moi, s'il n'y a pas d'inconvenients et que des avantages pour mes clients, je serais dans les premiers à la proposer J'aurai pu aussi, sur le même sujet, parler d'oscommerce MS3, qui l'air de rien, se prépare gentillement à sortir et comblera certainement les detracteurs de la version actuelle, la beta elle aussi est prometteuse. Enfin, sans m'étendre (comme à mon habitude! ), je souhaitai dans ces réponses aux sympatiques questions d'arlette, mettre plus l'accent sur ce qu'on doit faire d'une solution e-commerce, quelle qu'elle soit, pour réussir un projet, quels sont les choix stratégiques à faire, plutôt que de cibler sur telle ou telle solution: il n'y a pas de solution miracle qui écrase toutes les autres, il y a juste un gros marché de l'e-commerce, révelant un ensemble de besoins divers et variés, et des réponses a apporter en conséquence... NICOLAS: 2500-3000 euros c'est grosso modo le budget minimal si on veut vendre de façon professionnelle sur le web, dans un cadre standard, en dessous on a essayé, on ne pouvait pas suffisamment passer de temps sur la solution pour produire un site qui sorte du lot.... En terme de coûts annuels, au dela de l'année N, il y a l'hebergement du site, si le client souhaite qu'on l'heberge pour lui, bien entendu (le leitmotiv chez nous c'est : laisser le client libre !). Dans ce cas on propose des offres d'hebergement adaptées, mais jamais de mutualisé. Nous voulons garder le controle sur les perf de nos serveurs et la sécurité. Bref on fait du semi dédié ou du dédié, voir de l'hebergement multi-serveurs... cela va donc de quelques centaines d'euros par an à plusieurs milliers... fonction du besoin. Et cela comprend bien entendu l'infogérance des machines, le support etc... Dans le cadre de projets conséquent, on fait aussi des contrat de maintenance évolutive sur mesure, de la formation etc... ANONYMUS: plus gros challenge : là je donne quelques infos stratégiques (sic!) mais pas trop non plus, parce que nous avons des partenaires technologiques avec lesquels nous travaillons, pour le compte de clients grands comptes, et sur ces projets nous avons des clauses de confidentialité (ce qui m'ennuie parce que ça fait un paquet de projet sur lesquels je ne communique pas aujourd'hui !! ). Bref sans citer de marques on a développé une solution métier avec un logisticien permettant de gérer des prises de commandes en masses (un client dans l'administration, disposant de plus d'un millier d'agences en France, traite toutes ses appro avec notre solution) le tout totalement interfaçé avec la plateforme logistique et avec des régles de validation de commandes, gestion de quotas, traitements spécifiques assez folles... . Un gros challenge qu'il a fallut relever très vite, un premier prestataire s'étant à l'époque cassé les dents dessus. C'était en 2005 je crois, on a passé un mois de décembre à développer 15 heures par jours, au final on a réussi à livrer dans les temps, faire de notre plateforme un standard et depuis on a du équiper une vingtaine de grands comptes avec cette solution ... C'est très gratifiant de voir l'aboutissement de ce genre de projet. L'autre gros challenge pour Synolia ces dernières années a été de passer 1 an 1/2 en R&D pour monter une solution e-commerce synchronisée avec Sage ligne 100 gestion commerciale. Personne n'osait se frotter a Sage E-commerce, pourtant pas exempt de défauts... Ça a été un gros pari pour nous mais on a réussi petit à petit à s'imposer dans ce domaine et on a fait avec ce type de solution de gros projets extrêmement intéressants... Plus grosse déconvenue : Très honnêtement je n'en vois pas vraiment (je touche du bois) ...peut etre le fait de perdre des projets sur des appels d'offres 'fait pour nous' et voir le client partir avec une solution plus chère, pas forcément mieux adaptée, tout simplement parce qu'il s'est fait convaincre par un discours commercial pipo type 'c'est plus cher, c'est plus fiable ' ça ça à le don de m'énerver ... c'est arrivé une ou deux fois ... et zut j'ai encore fait un pavé....
  15. bonjour, D'après ce que vous indiquez votre activité sera gérée en France donc oui vous allez devoir créer une structure commerciale (s'il y a un but lucratif) en France. Les démarches sont tout d'abord les même que tout créateur d'entreprise. Choisir un statut (SARL, SAS ... puisque plusieurs personnes..) , les déposer, bref faire toutes les démarches administratives de création d'entreprise... Ensuite contacter plusieurs prestataires pour obtenir des chiffrages (devis) en fonction de vos besoins. Et là, grande question : de quoi avez vous besoin ? comment vendre les produits, quels type de produits, quel imapct sur la gestion commerciale, les fournisseurs, quels modes de paiement, de livraison, de gestion de stock ... un cahier des charges vous permettra de poser vos idées sur le papier et d'exprimer un besoin clair auprès des prestataires consultés.. Difficile de dire si une solution est convenable si les possibilités de cette solution ne sont pas mises en parallèle avec le besoin e-commerce. Dans l'absolu Oscommerce est une excellente solution, qui répond au plus grand nombre mais reste à mieux cerner votre projet...
×
×
  • Create New...