Aller au contenu

Wefficient

Hubmaster
  • Compteur de contenus

    849
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Wefficient

  • Rang
    Snipemaileur

Pour me contacter

  • Mon Site
    http://www.snipemail.com
  • Skype
    wefficient

Information du profil

  • Genre
    Homme
  • Localisation
    Lorient
  • Société
    Wefficient
  1. sous domaine externe chez OVH

    Des nouvelles du front :-) Alors apparemment la manip bloquait chez OVH car même si le sous-domaine était bien configuré dans la Zone DNS du manager, la propagation ne se faisait pas du tout. Après plusieurs tickets échangés avec le support (qui répondait à côté) bizarrement ce matin cela s'est propagé sans pour autant que je ne change rien dans le manager du compte. Presque 2 semaines pour qqch que Dan fait sans doute en même pas une minute sur nos dédiés, ça fout presque les boules que les clients aient des comptes mutualisés ;-) Merci en tout cas pour tes explications SStephane :-)
  2. sous domaine externe chez OVH

    Si j'ai bien compris ta réponse, je dois déclarer dans le manager OVH dans la partie "Serveurs DNS" les 4 lignes qui chez moi donnent Parce que dans ton exemple tu pointes domaine et sous-domaine sur le même hebergement alors que moi domaine et sous-domaine sont chez 2 entités séparées. J'ai bon ? Et du coup dans ma "zone DNS" du domaine, je la laisse l'entrée A ? Parce que là elle pointe sur la racine du domaine principal alors que logiquement c'est les DNS du prestataire qui devraient indiquer ou le A pointe non ?
  3. sous domaine externe chez OVH

    Bonjour le Hub, Le contexte : Pour un client, je dois déléguer techniquement un sous-domaine vers un prestataire extérieur. J'ai donc créé un sous-domaine dans l'interface du manager OVH et celui-ci pointe vers un dossier interne. Cela a généré automatiquement une entrée de type A dans la zone DNS du site. J'ai ensuite ajouté en zone DNS 2 nouvelles entrées de type NS qui pointent vers les 2 NS du prestataire extérieur. L'enregistrement donne qqch comme ceci : Il y a maintenant une alerte dans le manager d'OVH : Ma question : Est ce que pour déléguer un sous-domaine, on a besoin de le déclarer dans l'interface "serveurs DNS" et pas simplement dans "zone DNS" comme je l'ai fait. Parce que je ne veux pas donner la délégation de tout le domaine, juste le sous-domaine créé. Question subsidiaire : Dois je modifier ou supprimer l'entrée A qui a été générée par la création du sous-domaine sur OVH et qui pointe vers l'IP de la racine du domaine ? J'espère avoir été clair, merci pour vos réponse.
  4. Conseil Emaling massif

    Bonjour Nidalito, Déterrer un message vieux d'un an pour sortir qu'Aweber c'est le meilleur et qu'il peut utiliser mailship s'il a une base inférieure à 1200 cibles (alors qu'Acher2006 compte en envoyer 15 à 20k par jour)... On va gentillement dire que c'est pas une réponse au summum de la pertinence. ;-)
  5. Fichiers prospect

    Déjà payer pour avoir une base de piètre qualité, c'est pas génial comme investissement. Mais quand on sait les problèmes de blacklisting que cela peut entrainer pour le domaine si certaines de ces vieilles adresses sont passées en spamtrap... A chacun sa roulette russe ;-)
  6. Blacklistage : Comment l'éviter?

    Y'a beaucoup de critères qui peuvent entrainer une ou l'autre forme de blacklistage mais concernant les NPAI tu as : - le nombre de NPAI Hard de ton envoi. Normalement un NPAI hard tu ne dois l'avoir qu'une seule fois, après tu le traite et il n'est plus destinataire. - Le nombre de NPAI Soft : Là c'est plus touchy car par définition, un soft est un email valide. Ce qu'il faut faire, c'est regarder combien de fois consécutive un soft revient en soft. Au bout d'un certain nombre de fois, tu les mets de côté - Y'a une catégorie de soft importante, c'est les remontées en soft des filtres antispams. Là si c'est récurrent, soit t'as un probleme chez ce destinataire spécifique (filtrage en dur par exemple) soit c'est dans ton contenu qu'il y a qqch qui cloche (genre un spamword qui fait partie de ton habillage) Pour ce qui est de la classification en indésirable de tes destinataires, si ce n'est pas additionné d'une plainte pour spam, c'est "juste" génant pour ta réputation en comportemental (mais attention cette reputation compte quand même !) Pour les autres critères, il faut bien entendu une bonne configuration du serveur, une bonne réputation d'émetteur, uen enveloppe bien configurée et avec tous les paramètres attendus par les grands FAI/Webmails. Mais bon là on rentre dans la technique et cela a vite fait de me dépasser :-) edit : Et gèrer ses bounces, c'est BIEN :-)
  7. C'est bien par le feedback loop que cela passe. Et le chiffre est généralement sous-estimé parce que Hotmail par exemple ne liste pas toutes les retours des filtres et les plaintes spams, ils ne te fournissent qu'un échantilon. C'est ce qu'on m'a dit il y a quelques mois lors d'une certifications Return Path.
  8. Tester ces emails sur outlook

    Perso EOA c'est un service que j'utilise pour certains de mes clients full service. C'est en complément des outils de Return Path car EOA n'est pas parfait sur tout (tout comme RP dailleurs, ils se complètent bien) Les disparités que tu peux avoir sur Outlook sont dues au moteur de rendu HTML. En 2003 cétait IE et depuis c'est ... Word :-( C'est pour cela que oultook 2007 et + sont si pourris en rendu vu qu'ils émulent le HTML parfois d'une manière débile (et pas toujours identique d'un poste à l'autre) L'avantage d'EOA pour moi c'est le rendu Lotus notes sur les différentes version, ainsi qu'une idée du rendu mobile (iphone, ipad, etc)
  9. Est-ce que cette offre est une arnaque ?

    Je déconseille de shooter là dessus, c'est de la bombe mais pas dans le sens que tu attends ;-) Les bases sur CD, comme expliqué plus haut, tournent rapidement et les personnes dedans reçoivent beaucoup d'annonces qui, à force, les énervent. Elles n'ont comme choix que : - de changer d'email et alors l'ancienne adresse est souvent passée en spamtrap - d'installer des filtres antispams de plus en plus puissants, et c'est ce qui fait qu'aujourd'hui, il faut shooter depuis des ip chaudes (entre autres) - de vouloir se venger des méchants spammeurs qui souvent ne sont que des petites entreprises qui essaient de prospecter en envoyant leurs emails sur des listes de blacklisting. Donc en utilisant ces bases, tu vas te mettre a dos 99% de tes destinataires (en fait moins vu le fort taux de NPAI généralement avec ces sources) Tu vas prendre des risques de blacklisting de ton IP mais surtout de ton nom de domaine ce qui va tuer toute potentialité d'emailing future. Donc passe ton chemin, c'est la meilleure des choses à faire.
  10. Choix de prestataire Emailing ?

    Parmi les routeurs, il y a les gros, spécialises dans les grands comptes (mailperformance, emailvision, etc) et d'autres qui ciblent des plus petits volumes. Pour ce qui influe sur la délivrabilité il y a beaucoup de paramètres a prendre en compte, et tous ne sont pas du seul fait du routeur. Ce qui vient du routeur : La configuration des serveurs La réputation de ses ip La maitrise des envois en tenant compte de ce que leur permettent les FAI et webmails. Leur intégrations dans les différentes boucles de rétroaction La gestion des mutualisations des ip en fonction des clients, de leur réputation, de ce qu'ils envoient, de la,propreté de leur base, etc. C'est un point important car si vous voulez faire de l'emailing proprement, vous DEVEZ prendre un prestataire qui n'a que des clients propres. Il est dur de rester un blanc agneau lorsque l'on est entouré de porcs qui se roulent dans la fange. Donc si vous voulez faire de lemailing de qualité, évitez les prestataires qui cassent les prix parce que les clients qu'ils visent ne vous correspondent pas et vous n'avez pas envie de partager leur réputation spammy. Ce qui vient de vous : La qualité de votre base, et son hygiène La qualité de votre intégration html (je vois trop souvent des emails qui sont codés en dépit du bon sens ou en tout cas des bonnes pratiques) La qualité de votre message et sa faculté a générer du comportemental. Or c'est une des clé de la délivrabilité aujourd'hui En résume c'est la qualité de votre stratégie emailing qui va influer sur votre délivrabilité. Après dire qui demailvision ou mailperformance a la meilleure délivrabilité c'est impossible a moins de faire des tests renvois sur les même bases et avec les meme messages J'ai 2 clients qui ont les même bases (pros du même secteur) et seule leur stratégie diffère : Sur certaines actions la différence de scoring est énorme, allant parfois jusqu'à un facteur 4 ! Et la on ne peut pas imputer la différence au routeur. :-)
  11. Envoyer des mails en masse

    Il me semble que j'ai des clients qui ont des adresses de contact client en .gouv.fr donc ces adresses là ne sont pas interdites, même si ont peut les définir de plus sensibles. Le risque est bien plus grands avec les spamtraps qui sont injectés dans les pages pour détruire ceux qui aspirent des sites.
  12. Envoyer des mails en masse

    Arlette a raison, c'est mal ce que tu cherches à faire vu que c'est clairement du spam. Et pour enfoncer le clou et espérer que tu restes du bon côté de la force, une petite précision sur les risques liés aux logiciels d'aspiration d'email. (oui car tu peux faire le choix de spammer, mais de la à faire le choix de se faire blacklister.... ?) Le principe d'un aspirateur, c'est de récolter toutes les adresses qu'il trouve dans les fichiers consultés. Que ceux ci soient un annuaire (pages jaunes ou autre) un forum ou un site. Le programme ne fait aucune différence entre ce qu'il trouve et ce que tu vois à l'écran. Et c'est là qu'il se fait b..ser et toi aussi du coup. Comment ? Les proprios des annuaires ou des forums sont parfois des gens taquins (voire de gros sadiques) qui vont piéger leurs pages avec des données erronées, voire avec des spamtraps (adresses qui occasionnent immédiatement une mise en blackliste si qqn envoie dessus. Amuse toi a aspirer un site ainsi protégé et le matériel récupéré est inexploitable d'une manière pérenne. Du temps ou le blacklistage consistait uniquement en un filtrage de l'IP, il suffisait de changer de serveur (ou débrancher/rebrancher son modem) Aujourd'hui on blackliste plutôt les noms de domaines (émetteurs mais aussi en url) ce qui est bien plus efficace. Et une fois avec ton nom de domaine blacklisté, tu auras beau faire amende honorable et passer chez un prestataire professionnel de qualité, il ne pourra rien pour toi !!! Le jeu n'en vaut plus la chandelle, il faut arrêter l'emailing à la sauvage.
  13. Email Queue et Spam

    Message crossposté sur plusieurs forums. Le fil principal est ici
  14. Oui et c'est souvent le signe qu'il n'y a aucune stratégie de communication :-)
  15. Logiciel Gratuit?

    Même réponse ici : Je n'accepte pas les bases CD, ni même celles de certaines listes de mauvaises qualité. La problématique de l'emailing de prospection est simple : - Minimum de facturation des brookers : environ 1500 euros de location. - Ajout des frais de routage (parfois vraiment prohibitifs! ) - ajout des frais de gestion de campagne car effectivement le brooker ne vous donne pas les emails mais soit c'est lui qui route (demander depuis quelle plateforme !) ou alors cela doit passer par un prestataire qui est tiers de confiance auprès du brooker - ajout des frais d'extraction Donc le ticket d'entrée d'une action d'acquisition c'est 2,5 à 3k minimum :-/ Il est parfois presque mieux de faire d'autres actions qui vont aider soit à travailler sa base actuelle, soit la développer mais là il faut faire attention. Je déconseille les actions de recrutement par coregistration ou jeux concours, ils pourrissent votre base à un point dont souvent vous n'avez pas conscience. Et vu ce qui se passe actuellement au point de vue des filtrages emailing, le jeu n'en vaut absolument pas la chandelle. Edit: Ah oui et question ROI c'est pas toujours évident de retrouver ses petits vu que les retours se sont effondrés ces derniers mois, justement à cause du filtrage comportemental.
×