Jump to content

Wefficient

Hubmaster
  • Content Count

    855
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Wefficient

  1. Des nouvelles du front :-) Alors apparemment la manip bloquait chez OVH car même si le sous-domaine était bien configuré dans la Zone DNS du manager, la propagation ne se faisait pas du tout. Après plusieurs tickets échangés avec le support (qui répondait à côté) bizarrement ce matin cela s'est propagé sans pour autant que je ne change rien dans le manager du compte. Presque 2 semaines pour qqch que Dan fait sans doute en même pas une minute sur nos dédiés, ça fout presque les boules que les clients aient des comptes mutualisés ;-) Merci en tout cas pour tes explications SStephane :-)
  2. Si j'ai bien compris ta réponse, je dois déclarer dans le manager OVH dans la partie "Serveurs DNS" les 4 lignes qui chez moi donnent Parce que dans ton exemple tu pointes domaine et sous-domaine sur le même hebergement alors que moi domaine et sous-domaine sont chez 2 entités séparées. J'ai bon ? Et du coup dans ma "zone DNS" du domaine, je la laisse l'entrée A ? Parce que là elle pointe sur la racine du domaine principal alors que logiquement c'est les DNS du prestataire qui devraient indiquer ou le A pointe non ?
  3. Bonjour le Hub, Le contexte : Pour un client, je dois déléguer techniquement un sous-domaine vers un prestataire extérieur. J'ai donc créé un sous-domaine dans l'interface du manager OVH et celui-ci pointe vers un dossier interne. Cela a généré automatiquement une entrée de type A dans la zone DNS du site. J'ai ensuite ajouté en zone DNS 2 nouvelles entrées de type NS qui pointent vers les 2 NS du prestataire extérieur. L'enregistrement donne qqch comme ceci : Il y a maintenant une alerte dans le manager d'OVH : Ma question : Est ce que pour déléguer un sous-domaine, on a
  4. Bonjour Nidalito, Déterrer un message vieux d'un an pour sortir qu'Aweber c'est le meilleur et qu'il peut utiliser mailship s'il a une base inférieure à 1200 cibles (alors qu'Acher2006 compte en envoyer 15 à 20k par jour)... On va gentillement dire que c'est pas une réponse au summum de la pertinence. ;-)
  5. Déjà payer pour avoir une base de piètre qualité, c'est pas génial comme investissement. Mais quand on sait les problèmes de blacklisting que cela peut entrainer pour le domaine si certaines de ces vieilles adresses sont passées en spamtrap... A chacun sa roulette russe ;-)
  6. Y'a beaucoup de critères qui peuvent entrainer une ou l'autre forme de blacklistage mais concernant les NPAI tu as : - le nombre de NPAI Hard de ton envoi. Normalement un NPAI hard tu ne dois l'avoir qu'une seule fois, après tu le traite et il n'est plus destinataire. - Le nombre de NPAI Soft : Là c'est plus touchy car par définition, un soft est un email valide. Ce qu'il faut faire, c'est regarder combien de fois consécutive un soft revient en soft. Au bout d'un certain nombre de fois, tu les mets de côté - Y'a une catégorie de soft importante, c'est les remontées en soft des filtres antis
  7. C'est bien par le feedback loop que cela passe. Et le chiffre est généralement sous-estimé parce que Hotmail par exemple ne liste pas toutes les retours des filtres et les plaintes spams, ils ne te fournissent qu'un échantilon. C'est ce qu'on m'a dit il y a quelques mois lors d'une certifications Return Path.
  8. Perso EOA c'est un service que j'utilise pour certains de mes clients full service. C'est en complément des outils de Return Path car EOA n'est pas parfait sur tout (tout comme RP dailleurs, ils se complètent bien) Les disparités que tu peux avoir sur Outlook sont dues au moteur de rendu HTML. En 2003 cétait IE et depuis c'est ... Word :-( C'est pour cela que oultook 2007 et + sont si pourris en rendu vu qu'ils émulent le HTML parfois d'une manière débile (et pas toujours identique d'un poste à l'autre) L'avantage d'EOA pour moi c'est le rendu Lotus notes sur les différentes version, ains
  9. Je déconseille de shooter là dessus, c'est de la bombe mais pas dans le sens que tu attends ;-) Les bases sur CD, comme expliqué plus haut, tournent rapidement et les personnes dedans reçoivent beaucoup d'annonces qui, à force, les énervent. Elles n'ont comme choix que : - de changer d'email et alors l'ancienne adresse est souvent passée en spamtrap - d'installer des filtres antispams de plus en plus puissants, et c'est ce qui fait qu'aujourd'hui, il faut shooter depuis des ip chaudes (entre autres) - de vouloir se venger des méchants spammeurs qui souvent ne sont que des petites entrep
  10. Parmi les routeurs, il y a les gros, spécialises dans les grands comptes (mailperformance, emailvision, etc) et d'autres qui ciblent des plus petits volumes. Pour ce qui influe sur la délivrabilité il y a beaucoup de paramètres a prendre en compte, et tous ne sont pas du seul fait du routeur. Ce qui vient du routeur : La configuration des serveurs La réputation de ses ip La maitrise des envois en tenant compte de ce que leur permettent les FAI et webmails. Leur intégrations dans les différentes boucles de rétroaction La gestion des mutualisations des ip en fonction des clients, de leu
  11. Il me semble que j'ai des clients qui ont des adresses de contact client en .gouv.fr donc ces adresses là ne sont pas interdites, même si ont peut les définir de plus sensibles. Le risque est bien plus grands avec les spamtraps qui sont injectés dans les pages pour détruire ceux qui aspirent des sites.
  12. Arlette a raison, c'est mal ce que tu cherches à faire vu que c'est clairement du spam. Et pour enfoncer le clou et espérer que tu restes du bon côté de la force, une petite précision sur les risques liés aux logiciels d'aspiration d'email. (oui car tu peux faire le choix de spammer, mais de la à faire le choix de se faire blacklister.... ?) Le principe d'un aspirateur, c'est de récolter toutes les adresses qu'il trouve dans les fichiers consultés. Que ceux ci soient un annuaire (pages jaunes ou autre) un forum ou un site. Le programme ne fait aucune différence entre ce qu'il trouve et
  13. Message crossposté sur plusieurs forums. Le fil principal est ici
  14. Oui et c'est souvent le signe qu'il n'y a aucune stratégie de communication :-)
  15. Même réponse ici : Je n'accepte pas les bases CD, ni même celles de certaines listes de mauvaises qualité. La problématique de l'emailing de prospection est simple : - Minimum de facturation des brookers : environ 1500 euros de location. - Ajout des frais de routage (parfois vraiment prohibitifs! ) - ajout des frais de gestion de campagne car effectivement le brooker ne vous donne pas les emails mais soit c'est lui qui route (demander depuis quelle plateforme !) ou alors cela doit passer par un prestataire qui est tiers de confiance auprès du brooker - ajout des frais d'extraction Do
  16. Bonjour, Il y a parfois certains changements qui bouleversent totalement un univers et c'est ce qui est en train de se passer aujourd'hui dans le domaine de l'emailing. Jusqu'à aujourd'hui, la plupart des entreprises et des sites se contentaient de pousser leurs emails, en masse, et sans se soucier de l'impact comportemental de leurs envois. L'information était broadcastée à la base, point barre. Les filtres comportementaux ont changé cette donne depuis plus d'1 an déjà. Ceux qui suivent leurs statistiques de délivrabilité ont du s'en apercevoir. Moins d'ouvertures et moins de clics, m
  17. L'emailing c'est qqch qui devient très compliqué de nos jours :-( La première question à se poser et qui va conditionner tout le reste, c'est est ce que l'envoi à une valeur ajoutée pour toi. Autrement dit, est ce que ces envois te rapportent qqch ou est ce qu'ils sont intégrés dans une stratégie de communication. Si la réponse est oui, il est possible de passer par un prestataire payant. Si la réponse est non, pas la peine de chercher plus loin, il faut que tu reste en gratuit. La seconde question concerne ton budget. Il existe des solutions à tous les prix. Actuellement, je conseill
  18. En fait cela va dépendre de ce que tu entends par segmentation. Si c'est gérer des listes différentes, beaucoup d'outils savent le faire. Si c'est pour générer du code à la volée en fonction d'éléments de la fiche cible, de son appartenance à une population ou en fonction de données comportementales, là le choix se restreint. Le nombre de campagnes, leur fréquence et la taille te ta base va également conditionner le genre de prestataire avec lequel tu pourras travailler.
  19. En solution alternative t'as aussi 42stores qui eux prennent un % du CA (3%) et c'est du full CSS ce qui signifie que tu peux habiller ta boutique comme tu le veux. Faut aller creuser dans toutes leurs fonctionnalités car elles sont très nombreuses, autant sur les boutiques elles même que sur leur centre d'e-learning car comme ils touchent un % du CA de la boutique, ils ont mis un vrai centre de formation pour t'aider sur tous les aspects d'une boutique de e-commerce. Je trouve que la démarche est bonne mais à chacun son avis. Il me semble qu'ils seront au salon marketing le 26 janvier à P
  20. Bonjour, Pour ceux qui utilisent SpamAssassin et qui se sont rendus compte que tous les emails arrivaient en SPAM, il faut faire une mise à jour des règles. Une des règles des anciennes versions (ou des règles affinées) regarde si la date des emails n'est pas ultérieure à 2010. Or nous sommes maintenant en 2010 ;-) Il y a d'autres règles concernant les dates qui peuvent être intéressantes à visionner/affiner, je vous laisse découvrir le tout sur le blog. Au moins cela fera une piste pour ceux qui, comme mon client de ce matin, se sont retrouvés à devoir rechercher les vrais mails parmi
  21. Y'a malheureusement des choses dont je ne peux pas encore parler sans griller mes sources, je ne suis au courant qu'en "off" des tests qui sont effectués. Mais dès que j'aurais le feu vert pour en parler, j'en fais un article, promis ;-) Mais déjà avec les 3 premières lignes dont je parlais, on comprend que l'envoi "maison" tel qu'il veut le faire est compliqué :-/
  22. Vu le fric qu'ils se font, 20 milions ou 20 millions, c'est peanuts. Bill gates a donné bien plus de ses propres deniers sans en faire tout un fromage. Il reste la beauté du geste vous me direz, mais en comparaison, on ne passe pas à la télé parce qu'on a donné la pièce à une cloche. Enfin c'est mon point de vue...
  23. Faut creuser un peu plus les pistes qu'on t'as donné plus haut Daza ;-) Les logiciels locaux qui utilisent un serveur SMTP local sont à bannir car les IP dynamiques ne sont pas autorisées à envoyer des emails => filtrage automatique Les serveurs SMTP d'hebergement ne sont pas non plus une panacée car (la liste est longue, en voici juste les premières lignes) : - ils doivent être bien configurés (ce qui n'est pas evident pour tout le monde) - ils partagent leur IP avec tous les autres domaines hebergés sur le serveur (en cas de mutualisé) - ils ne sont pas integrés dans les boucles de
  24. Exact. C'est également la raison pour laquelle nous n'acceptons pas non plus les campagnes tests ou les ouvertures de comptes de demo pour un mois. Trop de monde demande une démo pour en fin de compte uniquement faire nettoyer leurs bases des NPAI (actifs ou muets) et après byebye. En attendant c'est l'équipe déliverabilité qui doit faire le ménage pour qqn qui n'est en plus pas client. L'engagement est d'un an ferme pour fitrer les clients. Cela repousse naturellement ceux qui n'ont pas une stratégie pérenne dans l'emailing et donc qui ont un comportement de nomades, sautant d'un serveur
  25. Oui c'est dans mes cordes d'envoyer. C'est aussi dans mes cordes de trouver les bases. Par contre il y a un gros problème avec ce type d'emailing d'acquisition : - Le ticket d'entrée est souvent très cher pour une petite structure. Les brookers qui ont des bonnes bases ont un minimum de facturation qui tourne autours de 1500 à 2000 euros. Et ceci juste pour la location de la base. A cela il faut ajouter les frais d'extraction, le montage et la gestion de la campagne, le routage, etc. Une campagne d'acquisition sur une bonne base c'est un minimum de 3.000 euros de budget :-( - Si t'as pa
×
×
  • Create New...