Jump to content

Skyll

Actif
  • Content Count

    20
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre
  1. Bonjour à tous, Un grand merci à Arlette pour ton article qui saura en éclairer plus d'un j'espère. J'ai posé une question à l'acpe (agence pour la création d'entreprises) à propos du lieu d'activité de l'auto-entreprise et il m'a été répondu rapidement (- de 24h), dans cette réponse, on m' a donné un lien vers un "mini-site" de l'acpe que je n'avais jamais consulté et qui pourra se révéler utile aux personnes intéressées par ce statut. Peut-être ce lien a-t-il déjà été donné sur le Hub mais dans le doute, je poste ici. />http://www.autoentrepreneur.biz/
  2. Merci pour ton intervention et ton article, j'ai déjà rempli la demande de renseignement en question, ce matin avant de poster. Je surveillerai les mises à jour de ton article pour les éclaircissements éventuels que tu apporteras à la brochure officielle. A l'occasion si j'ai des précisions je les répercuterai ici même. Concernant l'histoire du 1er janvier, en effet, c'est une information dont je n'étais pas sûr, que j'avais trouvée à plusieurs reprises en parcourant des articles ou fils de discussion en diagonale, donc merci pour la précision. je vais entrer en contact avec les organismes locaux à même de me renseigner plus avant et je ne manquerai pas de vous tenir informés de mes démarches, si je décide d'essuyer les plâtres...
  3. Bonjour à tous, Cela fait quelque temps que je cherche à trouver une solution relativement "simplifiée" pour me mettre à mon compte et facturer légalement des prestations, aussi a priori, ce nouveau statut me semble être une bonne opportunité pour se lancer et mettre un pied dans l'univers de la création d'entreprise. Sans vouloir foncer tête baissée, cela n'est pas dans mes habitudes, mon réseau de contacts se constituant, je commence à être sollicité par des petites entreprises informatiques locales ou par des entreprises pour des prestations (création de site, réalisation de design web et infographisme pour donner le panel d'activités potentielles), auxquelles je ne peux évidemment répondre, faute de statut légal, et il devient urgent à mon sens d'y remédier. Exerçant actuellement un emploi à mi-temps de technicien informatique, il me semble que le statut d'auto-entrepreneur pourrait être tout fait satisfaisant pour commencer en parallèle de mon emploi actuel, je n'imagine pas dépasser 32 000 de CA la première année. En parcourant les différentes plaquettes décrivant l'accès à ce statut, j'ai un peu de mal à définir l'activité que je devrais déclarer, si vous pouviez éclairer mes lanternes à ce sujet, je vous en serais très reconnaissant. J'ai pu aussi lire qu'il fallait que le dossier soit déposé avant la fin de l'année mais je n'ai pas trouvé le dit-dossier ou comment le constituer, tout ce que je trouve évoque le kit temporaire en attente de décrets, je suis donc à la recherche de toutes informations sur la constitution de la demande. Merci d'avance pour vos réponses.
  4. Merci à tous pour votre participation, je vais utiliser un motif Singleton pour récupérer l'objet PDO, je ne connaissais pas cette technique là, j'ai bien fait de passer par là !
  5. Bonsoir, Quelques précisions sur le fonctionnement de mes scripts, j'utilise SMARTY comme moteur de templates. Classiquement, dans mes scripts "contrôleurs", je crée donc mes objets (que j'appelle "de gestion" pour me faire comprendre) qui vont eux dialoguer avec la base de données (insertion, rapatriement...) et éventuellement formater les données. Le contrôleur s'occupe ensuite de les injecter dans le moteur de templates. Je n'utilise pas les connexions persistantes. Pour dialoguer avec la base de données, les objets de gestion en question instancient eux-mêmes un objet à leur création qui établit la connexion avec la base, et utilisent ses méthodes pour exécuter les requêtes, gérer les erreurs etc. Lorsque plusieurs de ces objets de gestion sont crées, ils utilisent la connexion ouverte par le premier objet de gestion créé dans le contrôleur (et c'est le dernier qui en a l'usage qui clôt la connexion). Cela est possible parce que j'utilise les mêmes identifiants de connexion et que je laisse PHP me renvoyer le lien de la connexion déjà ouverte, mais bon je ne n'apprend rien à personne je pense. Ensuite je ne sais pas trop ce vaut ma méthode... Voilà justement une question que je me suis posée. PDO ouvre une nouvelle connexion à chaque instanciation d'objet ou se comporte-il comme décrit ci dessus, utilisant la connexion ouverte? (Plutôt que de poser la question je vais aller tester ça , mais ça me semblerai idiot qu'il établisse une nouvelle connexion s'il y en a déjà une d'ouverte). Pour revenir sur les frameworks, merci de vos contributions, j'imagine qu'il y a déjà quantité de discussion à leur sujet et ce n'était pas le but initial de ce thread mais ça m'aura fait mettre la main sur des trucs intéressants.
  6. Bonjour VOr_X, Merci de ta réponse, le temps de parcourir la doc de doctrine et c'est bigrement intéressant, je vais me pencher sur ce genre de possibilité car je me posais aussi la question de l'usage d'un framework pour toutes les bonnes raisons que cela comporte, comme Jelix ou PEAR. Donc c'est la pleine effervescence, c'est toujours délicat de faire des choix comme ceux-là pour les temps de développement (entre la découverte de nouvelles pratiques/outils, la mise en application et le temps gagné finalement au bout du compte). Toujours est-il que je constate que faire dériver des classes depuis PDO est une option que je garde sous le coude, j'aurais surtout voulu savoir si c'était déconseillé et si oui pour quelles raisons.
  7. Bonjour à tous, Je suis en train de refondre la programmation d'une application web de type CMS et j'aurais voulu avoir vos avis sur le meilleur usage de PDO. Pour piloter le fonctionnement de l'application, j'ai créé diverses classes avec diverses méthodes (exemple classe User, classe Ressource...). Chacune de ces classes fait des requêtes SQL pour insérer ou lire des données dans une base. En l'état actuel, l'application est développée pour être compatible avec PHP4. J'avais donc créé une classe (pseudo couche d'abstraction) "MySQL" pour la communication avec la base de donnée et toutes mes classes créaient un objet "MySQL" pour accomplir leurs tâches. Il est question de passer en le tout en PHP5 et d'utiliser PDO. Je me pose alors la question suivante : - Est-ce qu'il est préférable de faire dépendre toutes mes classes de la classe PDO, en en faisant des classes filles, bénéficiant directement de toutes les méthodes de PDO ou vaut-il mieux que ces classes instancient un objet de type PDO indépendament. Merci d'avance pour vos réponses.
  8. Bonjour, J'utilise assez rarement les z-index mais je me souviens avoir bataillé pour qu'ils soient pris en charge correctement et pour aiguiller tes travaux dans ce sens il me semble que la condition que j'avais trouvé pour que les z-index fonctionnent c'est de définir l'instruction 'position' pour chaque bloc. Dans un de mes projets j'avais eu ce problème, si mes souvenirs sont bons, j'avais dû définir le type de postion de chaque bloc explicitement. Et si on regarde tes CSS, tu n'as pas défini d'instruction de position pour tous les blocs qui font appel aux z-index aussi ils ne sont pas pris en charge.
  9. Il y a un truc qui consiste à donner à ton div en "relative" un comportement de tableau. Les blocs en absolu sont sortis du flux, c'est pour cela qu'il ne sont pas toujours considéré part FF notamment (et les flottant aussi) . Donc un truc c'est de mettre display:table dans la règle pour ton div en relative, cela forcera le div à s'adapter au contenu mais ensuite il faut bien regarder de quelle manière cela influe sur le reste de ta page.
  10. Bonjour, Bon je n'ai pas regardé trop ton code en détail mais il me semble qu'une possibilité rapide pour avoir un affichage relativement correct des blocs c'est de passer ton bloc div.ombre en float left et (dans mon test j'avais viré aussi les z-index). et il viendra s'empiler à coté du menu. J'ai testé sous IE 7 et FF2. J'ai téléchargé ta page et style en local pour voir ça et voilà le resumé de ce que j'ai fait pour avoir un affichage correct (ensuite à toi de voir pour les subtilités). dans le code HTML : <form method="post"> <div class="ombre"> <div class="zone encadree contenu_ombre"> Dans les CSS : .ombre { float:left; background: url(/Images/ombre.png) no-repeat bottom right; margin: 6px 0 10px 10px !important; margin: 10px 0 10px 5px; padding: 0px; } .contenu_ombre{ bottom: 6px; right: 6px; margin:0; padding:0; } J'espère que cela répond à ce que tu voulais.
  11. Merci pour vos avis, J'ai vu que Dotclear utilisait une classe php à cet effet (wiki2xhtml), histoire de ne pas réinventer la roue, pensez-vous que cette classe fait l'affaire. Une brève recherche sous google m'apprend que cette classe est à l'initiative d'Olivier Meunier mais les différents liens officiels que je trouve ne semblent plus d'actualité ( http://neokraft.net/sottises/wiki2xhtml/ ) A part cette classe de dotclear, existe-t-il d'autre tentative de cet ordre, et "libre de droit" ? Je vois en tout cas que le sujet a déjà été abordé sur le hub ( http://www.webmaster-hub.com/index.php?showtopic=35859 )
  12. Bonjour à la communauté. Dans un de mes projets je me retrouve confronté à ce souci : Dans le cadre d'une gestion de contenu de site, il est question par le biais de formulaires de permettre aux utilisateurs de saisir des news, articles bref classique. Mais l'une des exigences c'est de permettre aux déificients visuels de saisir du texte et de le mettre en forme donc, donner la possiblité de le formater en XHTML d'une manière ou d'une autre. (sauf bien sur en codant en XHTML) J'ai déjà utilisé pour d'autres projets des solutions de type WYSIWYG comme tinyMCE qui donne la possiblité de mettre en forme du texte avec une interface graphique intuitive et génère le code XHTML résultant de la saisie de l'utilisateur mais celui-ci est complètement innaccessible ("invisible" pour les non-voyants). Je fais appel à vous donc pour savoir si certains d'entre vous se sont retrouvé face à cette exigence et comment ils ont répondu à ce problème. Sachant que les possibilités de mise en forme du texte ne seront pas non plus poussées à l'extrême disons possiblité de saut de ligne, paragraphe, d'alignement/justification de texte, insertion de titre, de gras, d'itallique et c'est tout en gros. J'ai déjà pensé à utiliser un système comme le langage wiki ou un pseudo BBcode, j'auras donc voulu aussi savoir si vous aussi vous pensiez que le choix d'un système comme celui-là vous semblait le meilleur et sinon lequel me conseillez-vous. Merci d'avance pour vos réponses.
  13. Merci pour ces précisions, j'ai bien intégré le mécanisme. J'ai vu qu'il y avait un sous forum htaccess et réécriture d'url dans le forum les langages du net. Ce sujet y a tout à fait sa place. Je l'aurais posté là bas si j'avais vu son existence plus tôt.
  14. Bonjour, oui Comme dit plus haut il faut activer l'option Live Data dans le menu affichage (CTRL+MAJ+R) pour que le php soit interprété 'en direct' en mode creation (et avoir configuré correctement les paramètres du serveur d'évaluation dans la gestion des sites).
  15. Merci infiniment, Cela est en effet idéal Une petite question tout de même après différents tests en local, j'ai bien saisi la methode mais je me pose la question suivante pour définitivement me dire "j'ai tout compris": Dans l'expression régulière qui definit le masque de l'url à réécrire tu utilises "/? (.*)", le "/" signifie le repertoire dans lequel est stocké le htaccess c'est bien ça ? Seule la partie de l'url à partir de ce répertoire jusqu'à l'extension ( (.*)\.html ) est prise en compte (stockée dans $1) par le moteur de réécriture et qui en modifie l'extension ensuite. J'ai testé cela : RewriteEngine on RewriteRule ^(.*)\.html$ http://localhost/new/$1.php [R=301,L] Ou "new" est le répertoire racine du site sur le serveur local et ou est placé le htaccess, cela fonctionne aussi sans problème. quel est l'interêt de cette regle "/?" (0 ou une occurence du /) ?
×
×
  • Create New...