Jump to content

sylvain

Hubmaster
  • Content Count

    207
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.krinein.com
  1. Pour le coup, je vais répondre car voilà un domaine que je connais très bien. Tu dois te poser plusieurs questions : Est-ce que tu veux faire une ou plusieurs formations diplômantes ET longues ? Parce qu'en France la première embauche dans un domaine, et même la progression ensuite, est nettement corrélé au fait d'avoir un "vrai" diplôme, c'est une stratégie plus sûre sur le long terme. Là il y a plusieurs possibilités, mais seules trois sont vraiment viables : DUT, licence pro, et master. Les trois ne sont pas en exclusion : dans les masters web le profil le plus commun est DUT + licence pro. Du DUT au master, le cursus peut se faire en apprentissage, mais tu as dépassé la limite d'age, ou en formation continue (l'état subventionne la formation de certains chomeurs, enfin il s'git plutot des collectivités territoriales, mais le mieux est de se rapprocher de pole emploi de toute façon). Formation continue est un terme qui est large : si tu es "vieux" et salarié, tu peux t’inscrire en FC pour avoir une sorte d'apprentissage sans que cela le soit réellement. Ceci étant, c'est un parcours très long et difficile, qui doit commencer par obtenir un équivalent au bac pour toi. C'est la voie dure, possible au prix de bcp d'efforts. Une formation moins diplomante ? Il y a des écoles privées qui font ça. Si tu veux devenir développeur tu peux regarder du coté de 42 par exemple (gratuite). Mais il faudra que tu possède une assise financière solide. En outre je ne sais pas si ils demandent le bac ou pas. Il y a plein d'écoles du même genre, la plupart sont payantes. Généralement on ressort de ces écoles tout à fait opérationnel. La petite porte Vu ton parcours et ton age, c'est sans doute l'option la meilleure dans un premier temps. La reprise d'étude venant par la suite (avec une VAE d'abord). L'idée est de trouver un poste au bas de l'échelle, par exemple dans une agence. Un truc pas très bien payé, mais avec un deal avec le patron : il te fait suivre les formations professionnelles en vue dans le métier, il te forme en interne, bref, il fait de toi un pro aguerri. Au fur et à mesure des années, tu n'auras pas à rougir face aux autres. Le seul souci est que pour certains boulot c'est très dur de se former ainsi : par exemple les dev autodidactes complets sont généralement pas très bons. Mais pour faire du PHP, du SEO, de l'intégration, ça passe plutôt bien. Sinon, juste un point que je corrige : "ingénieurs tests et qualité logiciel" c'est du bac+5 spécialisé, il y avait par exemple un DESS sur ce sujet à la fac d'orsay à une époque.
  2. Tu devrais préciser en détail ce que tu veux apprendre, sinon il est difficile de t'orienter.
  3. Le 50/50 c'est à déconseiller car en cas de désaccord les choses deviennent très compliquées. Sinon, une SARL c'est facile à faire, mais il y a des frais induits au long cours (que ce soit en argent ou en temps) avec le bilan a réaliser, etc. Par ailleurs, ouvrir une SARL c'est facile, fermer une SARL c'est parfois long et compliqué.
  4. Attention : dans le calcul précédent il ne faut pas oublier les vacances, il n'y a pas 52 semaines travaillées dans l'année (enfin en théorie).
  5. Arlette, je crois qu'on est d'accord sur l'association. On peut faire de la vente sans que le but soit lucratif, mais ici ce n'est pas le cas je pense. Ce qui est généralement OK, c'est "la vente permanente ou occasionnelle de tous produits ou services entrant dans le cadre de son objet ou susceptible de contribuer à sa réalisation." je n'avais pas percuté qu'ils étaient deux et je pense que dans la proposition de Brocexco, ce qui pose problème c'est plutôt le fait que si les deux compères bossent uniquement pour/sur le site, il pourrait y avoir une requalification car chacun aura un employeur unique : la "société" créée de fait par l'association "permanente" de leurs forces de travail.
  6. Je vais répondre sans répondre. Je suis administrateur d'un site conséquent, et nous avons commencé il y a une dizaine d'années en mode associatif, en toute sincérité d'ailleurs car c'était pour simplifier la gestion des frais de serveur et de courrier entre les participants à la vie du site. Quelques années plus tard, nous avons décidé de passer en mode pro. Tout l'argent de l'association, qui a été dissoute, à été donné à d'autres associations loi 1901, car sans cela cela aurait été un détournement du but de la loi sur les associations. Le régime associatif est donc à mon sens OK pour tester un concept, mais pas plus, et si on a dans l'idée dès le début de bâtir une entreprise sur le concept, le choix de l'association est "moralement" discutable. D'autant plus que maintenant le statut d'auto-entrepreneur est tout à fait raisonnable pour tester un concept.
  7. ce qu'il manque pour te répondre c'est le rythme de traitement que tu peux/veux suivre, puis ensuite le rythme de service des vidéos. En régime nominal, traiter quelques vidéos par jour en batch dans les heures creuses est une tâche raisonnable et donc un dédié de moyenne gamme peut le faire a priori sans trop de problème. En revanche, si ton site sert des milliers de videos par heure, là il va te falloir une machine plus sérieuse, mais le problème n'est plus vraiment le traitement mais bien la demande. Pour les videos de départ (donc les 1000 à 10000) : a mon sens cela n'a pas d'intérêt de les traiter sur le serveur. Pourquoi ne pas les traiter en local puis les uploader ensuite ? Tu as toutes les chances d'avoir une (ou plusieurs d'ailleurs) machine plus puissante chez toi, non ?
  8. Pour trouver le prix idéal, il y a une méthode classique. Voici un lien vers un pdf qui présente ça : www.netprof.fr/content/videos/740/prixpsychologique.pdf Sinon, le fait qu'un prix doit être de la forme x,90 ou x,99 c'est souvent une légende urbaine. En tout cas ce n'est pas un principe générique : certains seuils sont de réelles barrières (100 ou encore 2000 par exemple, d'autre moins comme 800 par exemple). Par ailleurs, souvent les gens associent x,90 avec tentative de fixer un prix attractif pour un produit qui ne peut pas se vendre sans cela, il faut donc être prudent. Une chose est sur, on peut vendre légèrement en dessous du seuil (39,90 par exemple) , on peut vendre au seuil (40 donc), mais pas juste au dessus du seuil (40,10).
  9. Par rapport aux années d'études, il ne faut pas oublier que ce qui fait que les années d'études sont valorisées au niveau du salaire, c'est que le poste requiert ces années d'études. On touche là le grand problème des études en France : tout le monde en fait, et les postes qui sont de qualification bac+2 sont pris par des bac+5, mais au salaire des bac+2 bien sur... C'est pour cela que j'encourage mes élèves a demander des postes en adéquation avec leur niveau d'études, ou bien à partir plus tôt pour se forger une expérience dans les postes qu'ils souhaitent (car tout le monde ne souhaite pas devenir grand chef, a vrai dire c'est de plus en plus rare chez nos étudiants). Statistique amusante : en sortie d'école d'ingé en informatique, presque 40% des étudiants veulent évoluer vers des métiers hors informatique rapidement ( < 3ans). En loccurrence, le poste de webmestre dont il est question à l'origine ne demande pas plus que les connaissances et compétences d'un DUT en informatique (a vrai dire c'est même probablement pas plus que les connaissances de la première année, ou donc que les connaissances d'un BTS). Statistiquement, cela donne en région parisienne un salaire de 1500 à 1800 euros bruts.
  10. Je crois qu'eleganthemes a un thème WP de e-commerce qui embarque le support paypal (à vérifier cependant). Cependant je te conseillerais plutôt de faire un mini site de présentation toi même, et de passer par amazon pour la vente, cela fera suffisamment sérieux, et amazon s'occupe de (presque) tout.
  11. A la demande que j'avais fait il y a longtemps, pour une association dont le but est clairement philanthropique (promouvoir la recherche scientifique dans un domaine particulier), on m'avait répondu que les recettes tirées d'activités de vente ou de prestations de services étaient tout à fait autorisées, mais qu'une association est imposable comme un société, avec un régime d'exonération si il n'y a pas concurrence avec le marché de la zone de chalandise, que le but n'est pas la recherche d'excédents mais la couverture des frais induits par le but véritable de l'association, et enfin si l'association ne fait pas de publicités pour autre chose que son but véritable. Je pense par ailleurs que le but véritable ne peut être commercial car cela violerait sans doute le principe d'être non lucratif.
  12. Merci, je vais regarder en détail. Le pire c'est que je suis sur SE et que je n'avais pas vu cette discussion...
  13. Je m'autoréponds J'ai trouvé des thèmes wordpress à des prix abordables qui font ce que je veux. je mets ceux que j'ai considérés en lien ici, dès fois que cela serve à quelqu'un. />http://www.elegantthemes.com/gallery/askit/ />http://themeforest.net/item/instant-qa/92361 />http://www.themeflicks.com/questions-answers-theme.html
  14. Bonjour à tous, Je suis à la recherche d'un bon moteur pour mettre en place un site de questions/réponses ergonomique (public pas forcément à l'aise avec le web). Est ce que vous connaissez quelque chose de valable ? Je cherche une solution in-site, je ne souhaite pas externaliser le site (qhub est par exemple très bien, mais ne remplit pas cette condition). Merci d'avance !
×
×
  • Create New...