Jump to content

Tartif

Actif
  • Posts

    25
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Tartif

  1. Ah d'accord je pensais que ça avait aussi la dénomination freemium . Du coup comment les webmasters monétisent leurs sites de jeux à lots ?
  2. Mon jeu n'est pas vraiment un jeu vidéo au sens ou on on l'entend. C'est plus un jeu qui permet de gagner des cadeaux (des vrais ). En gros le joueur joue et si il est le meilleur de la journée il repart avec un ipad par exemple. C'est pour ça que j'estime que l'utilisateur est prêt à regarder une de 10/15 secondes ou cliquer sur un lien ou autre pour débloquer ses partids. Pour obtenir 2 ou 3 parties gratuites il regarde une pub, et si il veut améliorer son score il achète plus de parties. C'est donc bien un jeu freemium, du moins il me semble ?
  3. Effectivement c'est le principe. Mais étant donné que le jeu peu rapporter gros, je pense que les utilisateurs seront prêts à regarder un spot pub ou autre pour avoir accès à leurs parties gratuites quotidiennes
  4. Bonjour, Je suis en train de travailler sur un projet de jeu freemium (sur site web) et je cherche à monétiser mes joueurs qui ne veulent jouer que gratuitement. L'idée serait par exemple de les obliger à regarder une vidéo publicitaire pour débloquer leurs parties gratuites de la journée. Connaissez vous des régies qui permettent ce genre de publicité ? J'ai entendu parler de Teads mais je ne sais pas ce que ça vaut ? Connaissez vous d'autres formats similaires ou avez-vous d'autres pistes de monétisation ? Merci d'avance,
  5. Merci pour ta réponse. C'est impressionnant, on parle bien du Simple Hosting ? Parce que les prix que tu m'as indiqué ne correspondent pas. L'offre de base est à 4€ H.T et je ne vois pas d'offre à 10€ mais il en existe une à 8€ H.T. A moins que tu parles de prix TTC ?
  6. Je pense que tu as fait une erreur en prenant le SQL privé de OVH. C'était très bien jusqu'à il y a peu mais depuis 1 mois c'est beyrouth. De nombreux utilisateurs se plaignent. C'est lent, il plante constamment... C'est la solution que j'avais et je suis entrain de voir pour migrer mon serveur.
  7. Merci pour ta réponse. Mes visiteurs sont monétisés mais si je suis resté sur cette solution c'est, d'une part que c'était très facile (pas de prise de tête avec de la gestion de serveur) et d'autre part que ça marchait bien jusqu'à ce que de nombreux sql privé partent en vrille. Car le problème n'est pas au niveau du mutu, il se situe bien au niveau du serveur sql. Il n'y a que ce dernier qui pose problème avec des erreurs récurrentes du type "Error establishing database connection". Sinon le mutu absorbe bien le trafic. Comment héberges tu tes sites équivalents ? Quelles ressources sont nécessaires ? C'est pas que je ne m'y connais pas en admin système c'est surtout que j'ai pas envie de passer du temps à le faire. Quels sont les bons fournisseurs de service d'infogérance ? Le nouveau service de Gandi, Simple Hosting Plan ne pourrait il pas faire l'affaire dans mon cas ? Merci d'avance pour votre aide
  8. Bonjour à tous, J'ai développé un site qui fonctionne pas trop mal et qui tourne à 35/40 000 visites journalières. J'ai un serveur mutualisé pro chez OVH + un sql privé 512Mo et cela marchait plutôt très bien jusqu'à présent. Cependant, depuis un mois, c'est beyrouth chez OVH et leurs serveurs sql privé. Mon site est constamment indisponible en soirée et cela devient un réel problème. De nombreux utilisateurs de sql privé se plaignent sur le forum ovh mais ils ne font rien. Cette solution est séduisante car d'une part elle ne coute pas très cher et surtout, elle ne demande aucun investissement en temps pour maintenir les serveurs. Je voudrais rester dans une configuration similaire. Est ce que la concurence propose de choses équivalentes (hors serveur dédié) ? Merci d'avance pour votre aide
  9. Merci à tous les deux pour votre temps et votre aide. Je viens d'envoyer un message directement aux impôts. Je vous tiendrai au courant de leur réponse.
  10. Bonjour Jacques. Je dois être bigleux car je ne vois pas le point que tu essayes de m'indiquer. Par contre je lis : N'employant aucun salarié, je ne suis pas concerné par cette restriction il me semble. A moins que mon interprétation soit mauvaise, cette phrase ne signifie pas que seules les entreprises embauchant au moins un salarié sont concernées par l'exonération, mais que celle en embauchant un peuvent bénéficier de l'exonération d'impôt qu'à la condition qu'elles aient bénéficié de l'exonération de cotisations sociales patronales. Non ? Merci de votre patience et de votre aide
  11. Si c'est le cas. Je la dissoudrai et en créerai une nouvelle, ça ne pose pas de problèmes particuliers. Je n'ai pas trouvé de bureau mais je m'assurerai que celui que je prendrai est bien en zfu Quelqu'un sait alors si travailler 100% de son temps dans son bureau en zfu suffit à prétendre à l'exonération d'impot ?
  12. Merci beaucoup Jacques pour votre aide et vos précisions fort utiles. Effectivement c'est ce qui est marqué pour les entreprises non sédentaires. Mais si j'excerce mon activité et donc mes prestations depuis mon bureau en ZFU (supposons à 100% du temps), je suis sédentaire par définition non ? Auquel cas je rentrerai plutôt dans la définition suivante : Mais peut être que je me trompe ?
  13. Merci pour ta réponse et tes précisions. Il est vrai que je me mélange un peu les pinceaux dans ce fouilli et la lourdeur qu'est la création d'une société. Je dois en créer une uniquement car j'ai dépassé le plafond autorisé par l'AE, sinon je ne m'embeterai pas avec ça. Et vu les charges qu'on me demande par rapport à l'AE je cherche à voir si il y a des dispositifs intéressant et c'est la que je suis tombé sur la ZFU. Pourquoi faire deux EURL ? Et bien tout simplement pour avoir 200 000 d'éxonération d'impot et non juste 100 000 dans le cas où on ferait une SARL. Nous prévoyions bien de louer un bureau dans une ZFU avec connexion internet et tout ce dont nous avons besoin pour travailler. Si nos bureaux sont bien implantés dans la ZFU et que l'on travaille bien de là bas, pouvons nous bénéficier de cette aide même si aucun de nos clients n'est dans la ZFU ? Nous créons et vendons des sites internet ou bien les monétisons. Aucun de nos clients n'est en ZFU. Combien de temps minimum faut il passer dans la zfu pour bénficier de l'aide ? J'ai cru lire y faire 25% de son chiffre d'affaire ? Enfin, comment le fisc s'assure et vérifie que le travail est bien effectué en ZFU ? Car dans le cas de webmaster, il est assez facile de travailler un peu ou on veut...
  14. Bonjour à tous, Je suis actuellement entrain de me renseigner pour créer ma société. Nous sommes deux et envisageons de créer une SARL ou bien deux EURL. Nous avons constaté un dispositif très intéressant mis en place par le gouvernement, l'implantation en zfu, qui permet une exonération totale dimpôt. Tout est assez bien expliqué sur le site de l'apce mais j'aurais quand même quelques questions. http://www.apce.com/pid576/exoneration-impot-zfu.html En effet, à la lecture de cette page je n'ai pas réussi a déterminer deux paramètres importants. Si nous décidons de faire deux EURL, pouvons nous en bénéficier ? Il semblerait que oui d'après la phrase suivante : mais j'aimerai avoir confirmation. Enfin, doit on obligatoirement avoir des salariés pour en bénéficier ? J'aurai tendance à dire que non dans le cadre d'une entreprise individuelle puisque par définition on est seul mais est ce également le cas pour une SARL ? En vous remerciant d'avance pour vos réponses Haut
  15. Bonjour à tous, Je cherche actuellement à récupérer les mots clés de provenance de mes visiteurs depuis les moteurs de recherches en php. Pour cela j'utilise la variable $_SERVER['HTTP_REFERER'] qui contient cette information dans l'attribut q. Le problème que j'ai est que la variable q n'est pas renseignée pour les personnes utilisant firefox. Sous chrome, ie et autre aucun problème la variable q contient bien les mots clés. Mais sous firefox q est vide... Quelqu'un sait pourquoi ? Et surtout comment je pourrais récupérer les mots clés de provenance des utilisateurs utilisant FF ? D'avance merci pour votre aide
  16. MErci à tout les deux pour vos réponses et vos conseils. brocexo, quand tu dis Je suppose que cela va être nivelé par le haut bien entendu ? C'est à dire que ceux affilié à la CIPAV verront leurs cotisations augmenter et non l'inverse ? Y'a t'il un numéro particulier pour contacter l'insee car je suppose que je dois pas les appeler au standard ?
  17. Bonjour à tous, Jusqu'à présent j'étais auto entrepreneur mais suite à un dépassement du seuil autorisé j'ai du monter une SARL avec un associé. Nous avons donc remis notre dossier à la CCI pour qu'elle fasse le nécessaire pour l'enregistrement de la société auprès du RCS & Co. L'activité de notre entreprise est variée : création de site internet pour des entreprises, création de site internet que nous monétisons nous même, prestation de référencement pour des entreprises. En tant qu'auto entrepreneur nous avions le code 6201Z et étions affilié à la CIPAV et assimilé profession libérale ce qui nous permettait de payer un peu moins de cotisations. Le problème est que hier je viens de recevoir la lettre confirmant l'inscription au RCS mais le code que l'on m'a attribué et le 6312Z Portail internet et non pas le 6201Z. Il me semble que la différence en SARL est importante puisque les non professions libérales doivent s'acquitter d'environ 46% de charges contre environ 33 pour les professions libérales. Ma question est, le code 6312Z permet t'il d'etre assimilé profession libérale ? Si oui comment faire pour dépendre de la CIPAV et non du RSI ? Pour l'AE c'était simple il suffisait de déclarer ses revenus dans la bonne case mais comment cela se passe t'il pour une sarl ? En vous remerciant d'avance pour vos réponses
  18. Effectivement vu sous cet angle, ça ne sert vraiment à rien. Merci pour ta réponse. Une dernière question pour terminer. Il y a non loin de chez moi une zfu, y'a t'il toujours des exonérations dimpôts prévues ? Car j'avais entendu que c'était supprimé en 2012 et sur le site de l'acpe ils disent que l'entreprise doit avoir été créée avant le 31 décembre 2011 ? Sinon y a t'il d'autres exonérations d'impots qui existent ?
  19. Merci à tous pour vos réponses. Je pense que nous allons prochainement prendre rendez vous avec un expert comptable. En ce qui concernait de domicilier une entreprise à l'étranger, je n'entendais pas ne pas déclarer ses revenus à létat. Ce que j'entendais plus par là, c'est domicilier la société en irlande par exemple et être salarié de cette société en france. De nombreuses sociétés n'ont pas leur siège social en france mais emploient des salariés français (hp, microsoft, google, etc...). Bien évidemment déclarer ce salaire perçu aux impôts qui serait donc soumis à IR en France. Mais cela éviterai la triple imposition (IS, dividendes ou salaire et enfin IR). Cela reviendrai donc à payer l'IS en irlande et l'IR en france? Ca n'est pas possible non plus?
  20. Merci à tous pour vos réponses. J'y vois beaucoup plus clair. D'ailleurs je me demandais si il était possible de domicilier son entreprise à l'étranger mais de travailler en france? Vu les taux avantageux d'imposition en Irlande par exemple je serai surpris d'apprendre que personne ne le fait ? A moins que ce ne soit interdit par la loi ?
  21. Je voulais dire par là. Je facture un client, je vais payer des charges sur cette somme qui sera en plus soumise à IR. Mais si mon associé me facture des heures, il va lui aussi payer des charges ainsi que l'IR sur cette somme non ? EDIT: Je crois que je résonne en AE là, en EURL cela ne doit pas avoir de conséquence puisque je déduit ses heures facturées de mon CA et que, par conséquent, elle ne sont pas imposable puisque pas partie de mon bénéficie. C'est bien ça ?
  22. Merci à tous pour vos réponses. Je trouve qu'on paye déjà suffisamment d'impots comme ça. Si en plus on se fait imposé deux fois... Mais bon je suis d'accord que c'est la loi, ça fait juste râler...
  23. Merci pour ta réponse. Pour information, que risque t'on avec ce genre de pratiques de "pseudo associations" si contrôle ? Des particuliers peuvent bien se faire des chèques non ? Que nous conseillerais tu entre une SAS et une SARL ? Quel avantage de l'un sur l'autre pour les webmasters ? Merci
  24. Bonjour à tous, Cette question a été traité plusieurs fois mais mon cas est un peu différent puis que nous sommes deux. En effet, je suis associé avec un ami dans la création de sites web. Jusqu'à présent nous étions tous deux AE mais nous avons largement dépassé les plafonds autorisés par le statut en 2011. Nous travaillons ensemble sur les mêmes projets et, jusqu'à présent, nous essayions de verser de manière équitable sur nos deux comptes nos différentes sources de revenus. Pas hyper pratique car il est difficile d'arriver à l'équilibre et quasi chaque mois nous étions obligé de nous faire un chèque de plusieurs centaines voir milliers d'euros pour équilibrer nos comptes. Ne pouvant plus être AE nous nous posions donc logiquement la question : vers quelle structure évoluer ? C'est là que ça se gâte, car ni lui ni moi ne connaissons grand chose au monde de la création d'entreprise... Nous avons donc logiquement pensé en premier lieu à faire une SARL, mais lorsque nous avons vu le montant plutôt élevé des charges, nous avons décidé de nous y pencher dessus plus sérieusement. Nous pourrions aussi monter chacun notre EURL ou EIRL ? Il nous a semblé que le gros avantage de cette solution était d'avoir 64000 (38000 X 2) de taux d'IS réduit à 15%. Ce qui donne tout de même presque 7k de gain d'impot/an. Le problème de l'équilibrage des comptes va toujours se poser mais l'idée d'avoir 64k à 15% au lieu de 38 nous a paru intéressant. Qu'en pensez vous ? Peut être y a t'il d'autres statuts intéressants, type SAS par exemple ? Nous travaillons dans le web donc avons peu de frais à déduire de notre CA. Nous avons, pour l'instant, tout deux un emploi salarié à côté. Peut être amené à changer si notre (nos) entreprises sont un succès. Merci d'avance pour vos avis et conseils
×
×
  • Create New...