Jump to content

FredPo

Membre
  • Content Count

    6
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. J'ai pensé à cet aspect en élaborant une offre "découverte" composée de plusieurs échantillons à choisir parmi les différentes senteurs qui seront proposées. Je préfère prendre mon temps et surtout ne pas prendre de risques car j'ai vu à quel point la sentence pouvait être lourde (affaire pirate-parfum). Merci à tous pour vos contributions et vos conseils avisés Fred
  2. Merci Arlette pour tous tes conseils que je vais suivre. Tu as entièrement raison, en inversant les rôles, je n'aimerais pas que l'on utilise le nom de mon produit ou de ma marque. Je ferai au mieux sans me mettre les marques à dos et ça prendra peut-être plus de temps, mais j'y arriverai Encore merci à tous et bon dimanche
  3. Effectivement la frontière est très difficile à cerner... J'ai aussi penser à cette astuce et je pense que c'est finalement tout ce qui me reste. Et si demain quelqu'un écrit sur un blog ou un journal que mon produit "La belle jupe verte" correspond à "La petite robe noire" de vous savez qui , je ne risque pas de me faire reprendre de volée ? Je ne suis pas un grand fan des States mais sur ce point là, ils sont clairement moins pointilleux... Enfin je crois
  4. J'entends, je comprends et j'accepte ce que tu me dis mais tu voudras bien admettre que la vendeuse peut te dire tout ce qu'elle veut, ça n'est absolument pas parlant et tu ne prendras ta décision qu'après avoir utilisé le testeur pour te faire une idée concrète de l'odeur. As-tu déjà acheté un parfum sans l'avoir senti ? Je suis presque sûr que non comme l'immense majorité des gens. Maintenant, je te rejoins complètement et tous mes arguments seront très vite balayés par l'armée d'avocats que lesdites marques se feront une joie de m'envoyer. C'est triste c
  5. Bonjour, Merci pour cette réponse détaillée. C'est aussi ce que je me suis dit mais je suis dans une impasse car comment donner une idée d'une odeur à quelqu'un sans faire de rapprochement. C'est presque aussi difficile que de décrire une couleur à un aveugle de naissance. Dans les boutiques physiques, la question ne se pose pas mais pour une e-boutique, la difficulté est colossale.
  6. Bonjour à tous, Je suis profondément perdu et perturbé et ne sais pas ce qu'il est permis de faire ou non, je vous décris le contexte rapidement : Je souhaite commercialiser des parfums sans alcool inspirés de senteurs connues et s'inspirant de fragrances que l'on peut retrouver dans toutes parfumeries. Ma question est donc la suivante : puis-je citer le nom du parfum duquel le mien s'inspire en rappelant que le mien ne contient pas d'alcool (ce qui représente tout de même plus de 70% du produit dans les parfumeries) tout en rappelant qu'il ne s'agit pas ni d'une c
×
×
  • Create New...