Jump to content

demoore

Webmaster Régulier
  • Content Count

    93
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

Contact Methods

  • Website URL
    http://fr.mediamass.net

Profile Information

  • Genre
    Homme
  1. Du nouveau dans l'affaire Twitter: Comme pour l'affaire AAARGH citée plus haut, la justice française avait ordonné à Twitter (entreprise américaine) de lui livrer l'identité des auteurs des messages et Twitter ne s'est pas exécuté. Comme on pouvait le prévoir. En effet pour les américains la liberté d'expression est sacrée et totale (ils ont même un parti Nazi pour vous dire). On se souvient d'un cas similaire où la justice chinoise réclamait à Yahoo l'identité de certains utilisateurs et que Yahoo avait obtempéré suscitant une indignation terrible. Twitter a probablement retenu la le
  2. Je te conseille la solution Hébergement Simple de Gandi, technologie en Cloud. Je la trouve impressionnante de rapport qualité/prix. Pour 8€ par mois je fais tourner un site d'environ 100 000 visites quotidiennes, php5/mySql qui a reçu jusqu'à 360 000 visites dans une même journée. Avec des pics à 6500 visiteurs simultanés constatés via Google Analytics Real-time, voire peut-être plus puisque je ne suis pas constamment devant le compteur; et cela sans jamais planter ni même présenter aucun ralentissement. Je n'en reviens pas. Pour un précédent site recevant moins de visites, autour d
  3. J'ai du nouveau ! Et ce nouveau dit qu'en fait le problème que j'ai soulevé n'est pas nouveau. En enquêtant sur les questions d'extraterritorialité je suis tombé sur l'affaire AAARGH très similaire. En quelques mots: l'Aaargh est un site révisionniste hébergé aux États-Unis; des associations françaises ont saisi la justice française en 2004-2005; le Président du Tribunal de grande instance de Paris a ordonné aux hébergeurs américains d’empêcher la mise à disposition du site sur le territoire français et de fournir les éléments pour permettre l’identification de l’éditeur; or l'hébe
  4. Service Je sépare volontairement le cas où le site internet fournit un service ou livre un produit (même virtuel) car cette démarche volontaire crée un lien concret et accepté avec le territoire en question. Diffusion de vidéo Le diffuseur de vidéo rentre bien dans ma préoccupation sauf pour les problèmes de droits d'auteur - or c'est précisément la seule raison qui fait qu'un contenu est bloqué par le diffuseur selon les territoires. Retrait d'un contenu volontaire et non suite à une décision de justice Il faut également retirer les cas où un site retire de lui
  5. Mais ce n'est pas du tout ainsi que je l'avais interprété Pour les sites de Poker, et c'est la raison de mon point n°2, le problème est différent car il s'agissait d'un service (qui plus est payant) destiné au public français. Ici c'est surtout l'aspect liberté d'expression qui m'interpelle. Et le fait que tous les pays ont des interdits et des tabous différents. Je serai donc ravi si vous pouviez trouver des exemples ou la justice d'un pays A a pu condamner un individu/entreprise d'un pays B pour des propos interdits chez A mais pas chez B, et sur un site publié/géré chez B mais mal
  6. C'est pourquoi j'ai précisé mon second point. Dans le cas d'une vente, et donc d'une possibilité de livraison dans le territoire en question, le lien est évident. L'éditeur a fait la démarche de fournir un service aux habitants d'un pays. Dans le cas de Twitter il n'y a aucune démarche particulière. Tout message Twitter est automatiquement accessible dans le monde entier (là où Twitter n'est pas censuré). Pour que vous compreniez l'implication que je décris, je vais prendre un exemple symétrique. En France, la publication d'un message antisémite est puni par la loi. En
  7. Bonjour, La discussion Gérer ses sites Internet depuis l'étranger avait un peu dévié sur ce sujet, l'affaire des messages #UnBonJuif sur Twitter nous apporte un cas qui correspond exactement aux questions soulevées. En quelques mots: dimanche 14 octobre, des messages associé au tag #UnBonJuif sont postés sur Twitter. Mardi (27 novembre), l'Union des étudiants juifs de France a assigné Twitter en justice pour contraindre la société à lui livrer l'identité des auteurs des messages (ou de quoi les identifier). Lire ici. Ainsi nous avons: Twitter est une entreprise américaine, le sit
  8. Je n'ose imaginer les réactions si un tribunal chinois lance une procédure à l'encontre de tous les journaux/journalistes français ayant écrit en France, leurs doutes sur le fait que Tibet ne fasse pas partie de la Chine depuis toujours. Je suis bien d'accord, mais quel rapport? Auriez-vous de l'information sur le sujet? Lorsque la société éditrice n'est pas européenne peut on lui imposer de bloquer son site aux internautes de France, ou bien la France prend la responsabilité de bloquer le site elle-même, comme la Chine peut le faire avec Youtube, Facebook, Twitter, etc. ? La j
  9. Bonjour Arlette ! Pour la contrefaçon chinoise vendue en France il y a une grosse différence d'intention. Car ici quelqu'un a fait la démarche d'acheminer la marchandise jusqu'en France. Pour un site internet, il n'y a aucune démarche spéciale pour que celui-ci soit automatiquement et instantanément accessible partout dans le monde - où la censure ne l'aura pas bloqué. En poursuivant la logique, celui qui met en ligne un site, devrait s'assurer de sa conformité avec les lois de tous les pays connectés à internet. Ce qui est totalement impossible et pas du tout le cas aujourd'hui. Pou
  10. Pourquoi tout les sites du monde accessibles en France (c'est à dire que la France n'a pas censuré) devraient répondre de la loi française?
  11. Merci pour les réponses, je vais potasser les liens. Comme le dit Arlette tous mes séjours mis bout à bout je ne passe pas plus de deux mois en France par an. En revanche si je pose la question ce n'est pas pour ces retours épisodique au pays, mais car le salaire serait versé en France. Sinon, et je ne sais pas si c'est pertinent, mais je cotise à la caisse des français de l'étranger (CFE).
  12. Bonjour, Je vie à l'étranger depuis des années, en étant inscrit au consulat français. Je travaille et paye des impôts sur place mais aimerais en parallèle de mon activité locale, commencer une nouvelle activité de télétravail qui serait rémunérée en France. C'est à dire que tout en continuant à vivre à l'étranger, je recevrais un salaire sur mon compte bancaire français. Pourriez-vous m'expliquer comment rester en règle avec les lois du travail françaises, les cotisations dont je devrais m'acquitter pour ces revenus et les démarches à entreprendre? En vous remerciant d'avance.
  13. Cool, la plupart des versions linguistiques de mon site sont passées à PR6 (français, anglais, espagnol, italien, allemand, portugais) quoique je n'avais pas vérifié depuis des années... Chaque version pointe vers toutes les autres, le PR semble se propager allègrement de l'une à l'autre. En revanche j'avais un PR7 sur la page de leçon en anglais qui est redescendu à PR6. Peut-être que cette chaine de lien, impose une sorte d'inertie autour du point de gravité le PR6. Les PR inférieurs sont élevés, les supérieurs rabaissé... J'ai uitilisé Google PageRank Checker... je ne sais pas si c'est
  14. Voilà, j'ai ajouté le message suivant: Merci à tous!
×
×
  • Create New...