Concevoir un logo – 2ème partie

Une fois que vous avez en tête la direction que va prendre votre logo (lire : Concevoir un logo – 1ère partie. ), vous pouvez vous atteler à la réalisation.

- Même si vous vous sentez plus à l’aise avec le dessin sur un logiciel que sur le papier, privilégiez tout de même le support papier pour vos recherches.
Il vous donnera plus de liberté dans une phase où il est important de se laisser aller à l’imagination.
Utiliser un outil simple et avec lequel vous vous sentez à l’aise. Il n’est pas nécessaire dans un premier temps que vos essais soient « beaux » ; il s’agit plus d’une quête d’idée que d’esthétique.
Variez les propositions, prenez un peu de recul, revenez voir votre travail. Et recommencez.

- Faites ensuite un choix dans votre travail : la proposition la plus proche des idées à véhiculer, la plus « dans le ton ».
Elle est forcément à retravailler.
Toujours sur papier, poursuivez vos recherches dans cette unique direction en essayant de vous rapprochez toujours plus du logo parfait.
Toutes ces recherches peuvent durer plusieurs jours mais, quand vous aurez l’impression d’avoir « fait le tour » et de vous trouver face à une idée aboutie, une idée qui vous satisfasse, vous pourrez commencer la phase « numérique ».

- Quelque soit le logiciel avec lequel vous êtes familiarisé, si vous voulez pouvoir faire plusieurs utilisations de votre logo, privilégiez une conception vectorielle du logo. C’est le seul moyen pour pouvoir l’utiliser proprement et sans perte à toutes les tailles, y compris les plus grandes.

Si votre logo est destiné à être imprimé, privilégiez, dans la mesure du possible, une réalisation en couleur Pantone © ; c’est-à-dire conformément à un standard qui permettra de ne pas avoir de surprise à l’impression quel que soit le papier utilisé, la machine … ou simplement le réglage de votre écran !

- Soignez votre réalisation ! Certains détails peuvent « passer » au moment de votre première utilisation mais être un véritable problème si votre projet prend de l’ampleur et que vous êtes amené à le faire en grande taille ou simplement sur d’autres supports.
De plus, le logo véhiculant une identité qui doit être marquante et reconnaissable, vous n’avez pas le droit à l’erreur : un logo doit durer et non pas être modifié régulièrement pour des améliorations.

Votre logo terminé est parfait ? Vous allez pouvoir l’utiliser à volonté sur chacun de vos supports !