Gestion de sites internet : La simplicité aux services des webmasters

La société Simpliciweb a developpé une plateforme web qui s’intalle sur un serveur. Elle vous permet de gérer simplement et de manière uniforme l’ensemble de vos sites Internet. Cette plateforme est en Open Source sous licence GPL. PLICI est son nom qui est un condensé de : simPLICIté » et « PLate-forme Internet CentralIsée ».

PLICI est une plateforme web qui s’installe sur un serveur. Elle vous permet de gérer simplement et de manière uniforme l’ensemble de vos sites Internet.

Cette plateforme fournie en Open Source est le fruit du travail de deux jeunes marseillais, qui l’ont voulu en accès libre pour qu’elle progresse rapidement en fonction des besoins des utilisateurs.

Stéphane Trichet et Nicolas Sotron les deux créateurs de cette plateforme répondent à nos questions.

Webmaster-Hub : Pouvez –vous vous présenter en quelques lignes ?


Stéphane Trichet : 26 ans. Je suis titulaire d’un IUT Informatique. J’ai travaillé à Coming (start-up) spécialisé dans la création de boutiques en ligne de 2000 à 2001 puis ensuite je suis devenu responsable du service Informatique d’Héliades de 2001 à 2004.

Ma passion est la création de site Internet et notamment la réalisation de boutiques marchandes.


Nicolas Sotron : 29 ans. Je suis diplômé DESS Informatique. J’ai travaillé à Heliades de 2003 à 2004 en tant que co-gestionnaire du service Informatique.

J’aime réfléchir à des architectures et des conceptions modulaires qui durerons dans le temps.

W. H : Comment vous est venue l’idée de créer Plici ?

S. T. : Grâce à notre expérience, nous avons ressenti le besoin de créer un outil qui n’existait pas encore.
N. S. : Exactement, comme nous voulions proposer nous mêmes des sites Internet (au début de l’aventure), nous avions besoin d’un outil pour créer rapidement des sites fonctionnels et modifiables.

W. H : Comment et pourquoi avoir fait de PLICI une solution Open-Source ?

S. T. : PLICI est une solution pour créer des boutiques en ligne, ainsi il fallait un outil évolutif dans la durée. L’Open Source nous a semblé le meilleur choix à proposer pour le faire évoluer en adéquation avec sa communauté.

N. S. : Surtout que la communauté est constituée directement d’utilisateurs qui représentent les besoins actuels du marché.

W. H : Avez-vous déjà pu retirer des gains de cette aventure ?

S. T. : Actuellement, nous avons déjà pu obtenir des contrats grâce à PLICI. Cependant, notre volonté n’est pas de fournir un outil pour obtenir des devis mais bien de créer une communauté et d’offrir à tout à chacun le moyen de se rémunérer en travaillant autour de PLICI.

W. H : Combien de temps vous a-t-il fallu pour développer PLICI ?

S. T. : PLICI est le résultat de deux ans et demi de développement réalisés équitablement par Nicolas et moi-même.

N. S. : Ainsi, nous avons donné 30 mois de notre vie à la communauté pour donner naissance à PLICI.

W. H : La communauté PLICI est-elle importante ?

S. T. : Actuellement, la communauté n’est pas très importante, et nous invitons toutes les personnes intéressées par PLICI à nous rejoindre.

Cependant, ce qui est très important, c’est que nous disposons actuellement d’un noyau dur de Graphistes, Développeurs et d’utilisateurs de PLICI.

N. S. : Je profite de cette question pour remercier ces personnes, qui sauront se reconnaître, car elles apportent beaucoup à la communauté.

W. H. : Combien de temps pour la mise en ligne d’un site, avec PLICI ? Quelques minutes !! Le garantissez-vous ?

N. S. : Il y a deux approches possibles, la première c’est de déposer soit même son site sur un hébergement, dans ce cas là, il faut quelques minutes (sans le transfert des données) du moment que le serveur dispose des pré-requis nécessaires au bon fonctionnement de PLICI.

S. T. : La seconde façon de procéder est d’utiliser des hébergeurs que nous proposons sur notre site et qui disposent d’un hébergement avec PLICI directement installé avec une boutique en ligne.

W. H. : Faut-il des connaissances particulières, telles que le développement pour le mettre en place ?

S. T. : Très honnêtement, il n’est pas du tout nécessaire d’avoir des compétences en développement pour créer sa boutique PLICI. Par contre, il faut savoir faire un transfert de fichier sur un hébergement (FTP).

N. S. : Maintenant, si on désire personnaliser très fortement sa boutique, il devient nécessaire de faire appel à la communauté ou alors de disposer soit même des compétences en graphisme et en développement.

W. H. : Qu’elle solution est-il prévu pour les paiements en ligne ?

S. T. : Aujourd’hui, PLICI est livré directement avec la solution PayPal. Nous avons déjà réalisé pour des clients d’autres méthodes de paiement comme e-transactions et SPPlus.

N. S. : Nous sommes actuellement en réflexion pour pouvoir proposer ces modules de paiement en téléchargement sur www.plici.net.

W. H. : Un membre du forum nous a dit : « J’ai installé PLICI chez moi pour le tester mais il doit être à la racine. Pourquoi une telle contrainte quand on sait que beaucoup de Webmasters ont généralement plusieurs sites sur un même serveur ? »

S. T. : Les deux contraintes dont nous ne nous cachons pas sont que PLICI nécessite la réécriture d’url pour fonctionner et qu’il doit être à la racine du domaine de la boutique PLICI. La réécriture est nécessaire pour proposer une boutique en ligne qui soit correctement référencée.

L’installation de PLICI à la racine du domaine est nécessaire car PLICI permet, une fois installé, de gérer plusieurs sites.

N. S. : Il ne faut pas oublier que PLICI est une plateforme permettant de gérer plusieurs sites. De plus, pour les Webmasters qui ont plusieurs sites, il leur suffit juste de créer un hôte virtuel et d’y déposer PLICI. Il n’y a rien de compliqué pour un webmaster disposant déjà de plusieurs sites.

W. H. : Y a t’il des avantages par rapport à Oscommerce si l’on ne désire mettre en place qu’une boutique même si ce n’est pas l’utilisation première de PLICI ?

S. T. : D’après les utilisateurs, les avantages de PLICI par rapport à OsCommerce sont :

  • PLICI est beaucoup plus ergonomique
  • PLICI est beaucoup plus rapide à mettre en place
  • PLICI ne nécessite pas de connaissance en programmation
  • PLICI propose l’ensemble des fonctionnalités pour une boutique en ligne dès son installation de base.

Maintenant, le défaut majeur de PLICI est son manque de module, cependant nous travaillons activement à diminuer cette différence avec les PliciTags.

W. H. : Quelles sont les futures améliorations ?

N. S. : Depuis la version 1.0.0.RC.1 on peut noter la mise en place des PliciTags. Ce sont des modules que l’on peut placer en haut, à gauche, à droite du site ou même dans la partie centrale. Nous avons détaillé les spécifications d’un PliciTag sur notre Wiki.

S. T. : L’objectif est de proposer à quiconque de créer des modules afin de les déposer sur plici.net. Ces modules (graphiques ou fonctionnels) pourront être proposé gratuitement ou à la vente. Par contre, l’ensemble de ces éléments sera proposé en GPL.

W. H. : Y’a t-il des améliorations prévues pour la sémantique de leur code HTML, et pour l’ergonomie ?

S. T. : Nous sommes actuellement en train de négocier un partenariat pour bénéficier de spécialistes pour rendre le code HTML de PLICI plus sémantique. Cependant, suite à la modularité de notre outil, nous avons un ensemble de contraintes à respecter. Par exemple, si vous déplacez un lien sur votre boutique PLICI vous remarquerez que l’affichage graphique reste parfait.

N. S. : C’est actuellement le cas au détriment de l’utilisation de tableaux HTML, nous avons fait ce choix pour privilégier l’image de la boutique en ligne plutôt que l’image du code HTML.

W. H. : Votre plateforme permet de gérer tous ses sites e-commmerce avec le même outil, n’est-il pas dangereux de mettre « tous ses œufs dans le même panier » ?

S. T. : Vous mettez déjà tous vos œufs dans le même panier quand vous utilisez un serveur qui contient plusieurs sites Internet 🙂

PLICI n’est là que pour faciliter cette gestion.

N. S. : Il n’y a pas plus de risques.

W. H. : Vous continuez à améliorer votre logiciel, et vous êtes à l’écoute de vos clients, mais les journées n’ont que 24 heures. Combien de temps pensez-vous que vous allez tenir à 2 personnes ? Envisagez-vous dans un futur proche des embauches ?

N. S. : Merci de vous interroger sur notre santé 🙂 Effectivement, nous sommes actuellement en expansion et notre petite équipe s’agrandit au travers des développeurs et graphistes qui sont proches de PLICI.

S. T. : Dans le cadre de notre expansion, je résumerais assez simplement les évolutions que nous allons suivre. Nous commencerons par travailler avec des collaborateurs ainsi que des stagiaires pour ensuite donner naissance dès que possible à des emplois fixes.

W. H. : Comment vous positionnez-vous par rapport à OsCommerce et à Thelia ?

S. T. : Notre positionnement par rapport à OsCommerce et à Thelia est réellement très simple. En effet, PLICI permet de gérer plusieurs sites avec un même noyau.

Ainsi, vous n’avez que le noyau à mettre à jour pour mettre à jour l’ensemble de vos sites.

W. H. : Comment envisagez-vous de vous démarquer de OsCommerce ? et de Thelia ?

S. T. : Nous préparons un modèle économique où tout le monde y gagnera. Ainsi tout le monde aura tout intérêt à participer à PLICI. Nous voulons proposer à nos utilisateurs et participants un modèle économique qui soit le plus proche possible de l’Open Source.

W. H. : Quels sont vos moyens de communication pour vous faire connaître ?

S. T. : Nous utilisons les magazines, les salons ainsi qu’Internet (publicité, blog, etc.).

W. H. : Actuellement, de plus en plus d’application sont en xHTML, PLICI ne semble pas avoir ce choix : pourquoi ?

N. S. : J’ai voulu créer PLICI en xHTML et j’ai rapidement dû arrêter, car quand vous devez créer un site qui puisse être complètement modifié il est dur de mettre des balises qui donneront le même résultat sur l’ensemble des navigateurs existants.

S. T. : De plus, le xHTML est une technologie émergente et elle dispose encore de quelques incompatibilités entre les navigateurs que nous connaissons tous. Comme une boutique en ligne doit satisfaire l’ensemble de ses visiteurs, nous ne pouvions pas prendre ce risque. Cependant, comme je l’ai souligné précédemment, il s’agit d’une volonté réelle d’améliorer PLICI en xHTML.

W. H. : Certains font des efforts pour faciliter le référencement / positionnement : quel est la politique de PLICI à ce sujet ? Qu’avez-vous prévu ?

N. S. : PLICI a été complètement pensé en tenant compte de cette problématique de référencement. En effet, c’est un élément primordial pour une boutique de vente en ligne.

Aujourd’hui, avec PLICI, vous disposez d’un référencement naturel de qualité. De plus, vous pouvez définir pour chaque page les mots-clefs, la description.

Ainsi on dispose d’une boutique naturellement bien référencée, on peut ensuite l’adapter en fonction de ses compétences en référencement.

W. H. : De plus en plus de personnes (parfois débutantes) souhaitent monter leur boutique. Quel est le niveau minimal requis pour mettre en place cette solution d’e-commerce ?

S. T. : En utilisant un hébergement proposé sur notre site vous n’avez besoin d’aucune compétence spécifique car la boutique est directement créée. Il ne reste plus qu’à vous connecter à votre interface d’administration pour remplir votre boutique.

W. H. : Par rapport à l’incontournable OSCommerce, quels sont leurs points positifs et négatifs ?

S. T. :De manière objective, voici le comparatif d’un utilisateur belge de PLICI :

– Les points positifs de chacun :

Plici OsCommerce
Plus rapide à mettre en place Communauté et forum dans plusieurs langues
Ne nécessite pas de connaissance en programmation Plus de 3 000 contributions
De base il propose des fonctionnalités intéressantes

– Les points négatifs de chacun :

Plici OsCommerce
Dispose de peu de modules Version de base moins élaborée que PLICI
Communauté encore jeune Connaissance de PHP CSS Javascript nécessaire
Tellement de contributions qu’il est difficile de savoir quelles sont celles qui sont indispensables.
Difficulté de savoir quelle contribution est compatible avec quelle autre contribution.

W. H. : Google a annoncé des évolutions importantes sur l’évolution de son moteur de recherche comme annoncé sur le post de Cariboo. Cela va-t-il impacter votre conception de votre outil en matière de référencement ?

S. T. : Actuellement aucune de ces évolutions n’a d’impact sur la façon dont PLICI gère le référencement.

N. S. : PLICI n’est pas pensé pour être un outil technologique qui relève des défis. C’est un outil pour vendre en ligne. C’est pour cela que les modifications que nous devrons réaliser pour que les utilisateurs puissent vendre seront réalisées le cas échéant.

PLICI est réalisé en MVC (Model Vue Contrôleur), ce qui permet de dissocier la « réflexion » du logiciel (PHP) de la façon dont il va présenter et afficher les informations (HTML). Ainsi, on obtient une application extrêmement souple et modifiable sans de grands changements.

W. H. : Vous avez été partenaire de w3-campus.2007 qu’attendiez vous de cette opération ?

N. S. : Nous souhaitions être présents à cette manifestation car nous apprécions beaucoup la communauté de WebMaster Hub. De plus, en tant que jeunes entrepreneurs, nous souhaitions présenter et faire connaître PLICI tout en présentant notre vision du e-commerce.

S. T. : Nous avons été ravi de rencontrer autant de personnes avec autant de compétences différentes. Nous remercions W3-Campus pour ces rencontres très instructives et réelles.

W. H. : Vos attentes ont-elles étaient satisfaites ?

S. T. et N. S. : Tout à fait, l’ambiance était un parfait mélange professionnel et sympathique. Nous sommes ravis d’avoir pu participer à W3-Campus.

W. H. : En conclusion, vous êtes une jeune équipe qui a cru en son projet, qui s’est beaucoup investi pour le réaliser et fonder sa société. Quels conseils pouvez-vous donner à ceux qui voudraient tenter l’aventure ?

S. T. et N. S. : Il est important d’avoir un bon « business plan » et de passer par des organismes qui aident à la création d’entreprise. Nous pensons qu’il est important de passer par une « couveuse d’entreprise » pour valider son activité et ses capacités à gérer une entreprise.

W. H. : Nous vous remercions d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

S. T. et N. S. : Merci à vous !

Vous pouvez réagir à cet interview sur ce post