Google Base dévoilé !

L’existence du sous-domaine base.google.com a été révélée sur le blog ruscoe.net fin octobre. Aussitôt, un membre du forum Searchenginewatch a consulté une source chez Google, qui lui aurait déclaré :
« Google Base est le dernier projet en date chez Google pour organiser l’information dans le monde entier. Ce n’est pas encore en version Alpha ou en Beta. Ils sont toujours en phase de développement. […]En gros, Google Base permettra l’affichage de flux de données (« feeds ») sur les pages de résultats. Ces flux apparaîtront n’importe où après les 3 premiers résultats, ou en dessous ou au dessus des annonces payantes horizontales.”

Mais quel type de données y aura-t’il dans google base ?

GIF - 13.4 ko
Page « about »
Cliquez sur l’image pour voir la page en haute definition et dans son intégralité

Pour savoir ce qu’est véritablement « Google Base », une petite traduction du début de cette page s’avère parfaitement éclairante :

« Google base : qu’est-ce que c’est ?

Google base est une base de données de Google, dans laquelle vous pouvez facilement stocker tout type de contenu online ou offline, nous assurerons son hébergement, et nous le rendrons accessible par une recherche sur le net. Vous pouvez décrire n’importe quel article que vous envoyez à l’aide d’attributs, qui permettront aux gens de le trouver lorsqu’ils effectueront une recherche dans Google Base. En fait, en fonction de la pertinence de vos articles, ceux-ci peuvent aussi apparaître dans les pages de résultats du moteur de recherche Google, et dans d’autres produits comme Google Base, Froogle ou Google Local. »

Il semble que le service soit 100% gratuit.

La page d’accueil de Google Base

GIF - 10.1 ko
La page d’accueil de Google Base
Cliquez sur l’image pour voir la page en haute definition et dans son intégralité

Quels sont les types d’articles prédéterminés ? C’est intéressant évidemment à savoir, car cela permet de savoir un peu mieux ce que Google a en tête.

Il semble que la liste affichée dans le menu déroulant soit :
- Course Schedules,
- Events and Activities,
- Housing,
- Jobs,
- News and Articles,
- People Profiles,
- Products,
- Reference Articles,
- Reviews,
- Services,
- Travel,
- Vehicles,
- Wanted Ads

A noter que l’on peut définir ses propres profils d’articles (item), ce qui veut dire que l’on peut dans la pratique stocker à peu près n’importe quoi.

La liste des articles

Ci dessous la liste des articles postés par une internaute… Il s’agit d’une série de recettes de cuisine.


Liste des articles

La page de saisie de la recette…

On voit que la fiche « recette de cuisine » contient des champs prédéterminés, mais aussi des champs libres.

GIF - 11.9 ko
La page de saisie de la recette
Cliquez sur l’image pour voir la page en haute definition et dans son intégralité

Prévisualisation de l’article saisi

Et voila à quoi ressemble le résultat après validation :


Prévisualisation de l'article saisi

La page visible dans la partie publique de Google base

Et une fois indexé dans la base publique, voila comment apparait la liste de recettes de cuisine de Denise

GIF - 15.8 ko
La page visible dans la partie publique de Google base
Cliquez sur l’image pour voir la page en haute definition et dans son intégralité

Instructions pour le téléchargement « en masse »

Apparemment, Google a prévu une solution alternative pour éviter un travail fastidieux de saisie de formulaires pour des gens qui auraient des catalogues ou des encyclopédies entieres à uploader : l’upload via ftp des fichiers à faire indexer

GIF - 11.6 ko
Instructions de téléchargement
Cliquez sur l’image pour voir la page en haute definition et dans son intégralité

Les règles de rédaction (editorial guidelines)

GIF - 18.2 ko
editorial guidelines
Cliquez sur l’image pour voir la page en haute definition et dans son intégralité

Les conditions générales

GIF - 27.8 ko
Les conditions générales de Google base
Cliquez sur l’image pour voir la page en haute definition et dans son intégralité

Qu’en conclure ?

D’abord rappelons que la version qui est apparue en ligne n’est sans doute pas la version définitive. Mais cela donne certainement une idée assez précise du résultat final…

S’agit-il d’une application capable de « tuer » un Craigslist, un eBay, ou un Monster comment on l’a écrit ici ou là ? Il s’agit d’un concept relativement différent des sites d’annonces classiques. Apparemment, Google cible les particuliers, et les marchands qui veulent gagner de la visibilité sur le net. En ce sens, c’est bien une pierre dans le jardin de craigslist.
Les cybercommerçants ayant déjà un site ne seront pas forcément intéressés par cette solution. Mais si en plus, Google propose « Google Wallet » sur un catalogue Google Base, alors oui, c’est aussi une pierre dans le jardin d’Ebay.

Concernant les petites annonces immobilières, ou d’emploi, il est moins évident que la solution de Google puisse révolutionner rapidement un marché plus structuré par des professionnels et beaucoup plus spécialisé. Mais cela poussera peut-être les ténors du secteur à revoir leurs outils de recherche et leurs modèles économiques…

Sur le plan technique, il s’agit d’une tentative (réussie ou pas, il faudra attendre le lancement définitif pour le dire) de créer quelque chose à mi chemin entre le moteur de recherche « full text » et le moteur de recherche sur des champs structurés. Apparemment, google se sert probablement des tags (les « attributs ») pour créer un index utilisant des meta données, ce qui permet à la fois de classer plus facilement les résultats et de catégoriser plus facilement les informations. Il s’agit là encore, en toute probabilité, d’une nouvelle utilisation du concept de « folksonomie ».

Philippe YONNET