Inconvénients et bon usage des fonds sombres

Le choix pour un site web d’un contraste positif (texte clair sur fond sombre), ou négatif (texte foncé sur fond clair), outre les considérations esthétiques, a des répercussions en terme de lisibilité…

Inconvénients des fonds sombres

Les recherches ont prouvé que les textes à contraste négatif (fig 1) était plus lisibles que ceux à contraste positif (fig 2) (Cf Scharff and Ahumada).

La différence de lisibilité semble s’accentuer avec le contraste (Cf Parker, Scharff, Austin). Il est donc préférable que texte et fond de page présentent une grande différence de luminance, d’autant plus que la sensibilité de l’oeil baisse avec l’âge.

Toutefois, il semble qu’il ne soit pas forcément souhaitable que le contraste soit maximal : Les recherches en accessibilité sur les seniors (Cf Michael L Bernard) semblent montrer que ceux-ci sont d’avantage sensibles aux effets de halo (fig 3). Un fond clair sans être 100% blanc est alors plus lisible (fig 4). Une autre solution pourrait être d’augmenter légèrement la luminosité du texte afin de diminuer le contraste, en utilisant par exemple un gris foncé au lieu d’un noir 100%.

GIF - 2.3 ko
les types de contraste

Le fond sombre est-il à bannir ?

Il ne serait à mon avis pas pertinent de proscrire les fonds sombres. Les fonds sombres peuvent avoir leur utilisation, il convient simplement de compenser leur moindre lisibilité par une augmentation de la taille des polices. Les fonds sombres ne posent AMHA pas de problème pour des titres, des logos ou des textes courts.

(Article initalement publié sur le blog Référencement Design et Cie)