La visibilité sur les moteurs de recherche : un enjeu majeur pour les sites webs.

Le Web est un formidable réservoir d’informations et de connaissances [1]. Mais la quantité de pages disponibles est devenue tellement grande que la plupart des internautes novices ont de grandes difficultés à trouver les sites qui peuvent les intéresser.

La solution autrefois consistait à utiliser des annuaires comme Yahoo, dont les équipes effectuent un important travail de sélection et de classification des sites webs. Mais les annuaires ont deux défauts : ils sont rarement exhaustifs, et ne servent qu’à trouver des sites correspondant à une thématique donnée. Lorsqu’il s’agit de trouver une information précise, le recours à un moteur de recherche s’impose.

Les habitudes des internautes changent, et les moteurs de recherche prennent une place prépondérante dans les outils de recherche (notamment en Europe). Cette évolution correspond à une amélioration notable de la pertinence obtenue par ces outils, avec l’apparition de moteurs comme Google qui, en quelques années, est passé du statut de challenger à celui de leader incontestable.


Les moteurs de recherche modernes permettent, grâce à des algorithmes d’évaluation toujours plus perfectionnés, non seulement de donner la liste des pages contenant certains mots-clés comme autrefois, mais aussi de classer les pages en fonction de leur importance, voire de leur pertinence.

Un site peut, grâce à sa position parmi les premiers résultats d’un moteur de recherche pour un mot clé souvent demandé, bénéficier d’un grand nombre de visites. Il est courant de voir des sites dont 30, 40% voire une majorité des visites proviennent de requêtes sur les moteurs de recherche. Le référencement dans les moteurs est devenu aujourd’hui aussi stratégique pour le développement d’un site que les méthodes traditionnelles de communication.

Il devient donc important pour tous les webmasters d’optimiser leur positionnement dans les pages de résultats des moteurs de recherche, pour obtenir le plus grand nombre possible de visites grâce à ces outils. Des programmes commerciaux (comme SeeURank de Yooda) permettent de surveiller l’évolution de ce positionnement sur des mots-clés donnés. Mais dans la pratique, la plupart des webmasters se focalisent sur des mots-clés simples et concurrentiels. Or, tous les mots-clés ne se valent pas en termes de visites, et certains sites obtiennent un grand nombre de clics grâce à un bon positionnement sur de nombreuses requêtes non concurrentielles.

Pour élaborer une bonne stratégie de référencement, il faut donc tenir compte du « poids » des mots clés sur lesquels on cherche à se positionner en nombre de requêtes des internautes, et de sa position dans les résultats.

Les dix mots clés les plus tapés en 2003

sur Google.com [2] sur Lycos.com [3]
1 Britney Spears Kazaa
2 Harry Potter Britney Spears
3 Matrix Dragonball
4 Shakira Paris Hilton
5 David Beckham IRS
6 50 cent Kobe Bryant
7 Iraq Christmas
8 Lord of the Rings NFL
9 Kobe Bryant Pamela Anderson
10 Tour de France Brooke Burke

[1] 75% des internautes français déclarent que la principale utilisation de leur ordinateur est de rechercher des informations – étude ART CREDOC 2003