Le serveur DNS : la clé de voute d’Internet

Le terme serveur DNS est souvent associé aux noms de domaine. Mais de quoi parle-t-on exactement ? Décodage.

Le rôle du serveur DNS (Domain Name System) est simple : faire la passerelle entre le monde des humains, essentiellement composé de mots, et celui des machines, uniquement composé de chiffres. Lorsqu’un internaute saisie une adresse dans son navigateur, c’est un serveur DNS qui traduit cette adresse humainement compréhensible, en une adresse IP, compréhensible par les ordinateurs et les réseaux. L’adresse www.netapsys.fr est ainsi traduite en 217.174.207.108. On appelle cela la « résolution DNS ».

Un impact sur le temps du premier accès à votre site

L’architecture DNS mondiale est basée sur un système de cache : lorsqu’un serveur a effectué une première fois une résolution, il la garde en mémoire un certain temps pour pouvoir répondre plus rapidement aux nouvelles requêtes. C’est également le cas au niveau de l’ordinateur même de l’internaute. Le coût de la résolution DNS en termes de performance est donc essentiellement sensible lors du premier accès de l’internaute à votre site, généralement sur la page d’accueil. Ce premier accès est particulièrement important puisqu’il forge la première impression de l’internaute sur votre site.

Vitesse de résolution et localisation géographique

Deux caractéristiques principales des serveurs DNS autoritaires de votre site Web influencent sensiblement le temps d’accès à votre site : la vitesse de résolution intrinsèque des serveurs DNS et leur localisation géographique.

La vitesse de résolution est le temps que met le serveur DNS pour effectuer la « traduction » du nom de domaine en adresse IP. Ce temps est d’autant plus faible que le serveur est performant : CPU (processeur), accès disque, et RAM (mémoire) doivent être correctement dimensionnés.

La localisation géographique des serveurs sur la planète détermine le temps d’accès réseau au serveur DNS en lui-même. Ainsi, un internaute asiatique accédant à un site dont les serveurs DNS sont tous positionnés en Europe peut mettre plusieurs centaines de millisecondes pour obtenir une résolution DNS. Attention, à l’échelle informatique c’est une éternité.

Il convient donc de répartir au mieux l’ensemble des serveurs sur le réseau mondial afin de garantir le temps d’accès le plus faible possible pour tout internaute, où qu’il soit. Une architecture DNS solide comme celle d’INDOM (http://www.indom.com) offre, pour chacun de vos noms de domaine, un ensemble de quatre serveurs DNS répartis aux Etats-Unis, en Europe et en Asie et permettant ainsi de minimiser ce temps d’accès.

Source :
Netapsys, Ingénierie informatique
INDOM, Noms de domaine
DomainesInfo