Rédiger une bonne déclaration d’accessibilité

La page « politique d’accessibilité » est l’endroit idéal pour aider les visiteurs à accéder à votre site. La plupart de ces pages sont trop techniques et ne satisfont pas nécessairement aux besoins du visiteur. Celles qui répondent aux besoins du visiteur présentent souvent les informations utiles perdues dans une myriade d’autres, peu susceptibles d’être comprises par le visiteur moyen. Que faudrait-il, et ne faudrait-il pas, inclure dans une déclaration d’accessibilité ?

Contenu
- Politique d’accessibilité
- Moyens mis en oeuvre pour faciliter l’accessibilité
- Obstacles à l’accessibilité

Politique d’accessibilité

Typiquement, une déclaration d’accessibilité présente une vue d’ensemble des dispositifs d’accessibilité mis en application sur un site Web. Malheureusement, la plupart des déclarations se concentrent sur les aspects techniques, qui auront très peu de signification pour la majorité des visiteurs du site. Les aspects techniques auront un sens si votre site est destiné aux développeurs et aux webdesigneurs, mais si votre site vise le grand public, la déclaration d’accessibilité devrait mettre en évidence les meilleures moyens d’accès à votre site, de manière compréhensible par votre public cible.

La première partie d’une déclaration d’accessibilité, et la plus importante, devrait montrer votre engagement face à l’accessibilité, et proposer des moyens de contact avec le responsable du site aux personnes qui rencontreraient des problèmes. Par exemple : La première partie d’une – déclaration d’accessibilité, et la plus importante, devrait montrer votre engagement face à l’accessibilité, et proposer des moyens de contact avec le responsable du site aux personnes qui rencontreraient des problèmes. Par exemple :

Juicy Studio s’est engagé à veiller à ce que ce site soit accessible à tous. Si vous avez des questions ou des suggestions concernant l’accessibilité du site, n’hésitez pas à me contacter, puisque je me bats continuellement pour améliorer l’expérience de tous les visiteurs.

L’essentiel de la suite de la déclaration d’accessibilité devrait concerner les facilités d’accès pour vos visiteurs, illustrant la manière de tirer le meilleur parti de votre site et de surmonter les obstacles qui pourraient être présents dans votre contenu.

Moyens mis en oeuvre pour faciliter l’accessibilité

Beaucoup de déclarations d’accessibilité débutent par une section à propos de la conformité. La conformité est un aspect important de l’accessibilité, mais il est probable qu’elle soit de peu d’intérêt aux yeux de vos visiteurs ; ou bien ils peuvent utiliser le site avec efficacité, ou bien ils ne le peuvent pas, et ce sera sans doute la seule chose dont se soucieront vos visiteurs. Si vous vous sentez obligés d’expliquer toutes les directives et recommandations que vous suivez, vous pouvez envisager de les placer dans un glossaire à la fin de votre déclaration d’accessibilité pour épargner de longs passages sur la conformité à ceux qui ne sont pas intéressés.

Vous pouvez avoir été attentifs à de nombreux points pour vous assurer que votre contenu soit accessible, et il est très probable que vous aimeriez parler des mesures que vous auriez prises à vos visiteurs. Il n’est pas rare de trouver les points suivants dans une déclaration d’accessibilité :
- L’intitulé des liens a un sens quand il est lu hors de son contexte
- Les balises ont utilisées correctement pour les données tabulaires
- Les champs de formulaires sont correctement reliés au texte associé
- Des feuilles de style sont utilisées pour la mise en forme
- Les tailles de polices sont spécifiées avec des unités de mesures relatives

Ce sont sans aucun doute des dispositifs recommandables, mais que signifient-ils pour vos visiteurs ? Un visiteur qui consulte la liste de liens d’une page ne se rendra-t-il pas compte qu’ils ont un sens hors contexte sans pour autant établir de rapport avec la mesure prise ? De même, sans que vous l’ayez expliqué, un visiteur se rendra probablement compte que les données tabulaires sont ordonnées correctement ou pas, que les champs de formulaires sont correctement associés à leur intitulé ou pas ; cela est surtout vrai si ces mesures profitent principalement à une partie de votre public qui pâtirait certainement de leur absence de mise en oeuvre mais ne comprendrait pas nécessairement les implications de votre exposé. Alors que ces démarches pourraient améliorer l’accessibilité à votre contenu, elles ne signifieraient pas grand chose pour vos visiteurs que vos explications décourageraient probablement de lire la suite de votre déclaration d’accessibilité.

Quand vous parlez des techniques d’accessibilité que vous avez mises en oeuvre, expliquez aussi comment vos visiteurs peuvent s’en servir. Plutôt que de signaler que la structure sémantique du document est correcte, expliquez comment les visiteurs peuvent tirer parti de cette structure pour améliorer leur expérience de votre site. Par exemple, si vous avez utilisé correctement les titres, expliquez comment les visiteurs de votre site peuvent naviguer en utilisant uniquement les titres. Les utilisateurs d’une version récente de lecteur d’écran peuvent utiliser les touches suivantes :
-H pour passer d’un titre au suivant
-Shift + H pour retourner aux titres précédents
-1 pour aller au titre de niveau 1 suivant (ou un nombre compris entre 1 et 6 pour naviguer entre les titres de ce niveau)
-Shift + 1 pour atteindre le titre de niveau 1 précédent (ou un nombre compris entre 1 et 6 pour atteindre le titre précédent du niveau correspondant)
-Insert + F6 pour afficher la liste de tous les titres

Gardez aussi à l’esprit que les personnes handicapées n’utilisent pas toujours une aide technique en raison de leur coût élevé. Opera permet une excellente navigation au clavier, ce qui est très appréciable pour les visiteurs souffrant d’un handicap moteur. Avec Opera, on peut utiliser les touches suivantes pour passer d’un titre à l’autre :
-S pour aller aux titres suivants
-W pour retourner aux titres précédents

Pour aider réellement vos visiteurs, et les assurer qu’ils tireront le meilleur parti du Web en général, il est essentiel que vous expliquiez l’utilisation des mesures d’accessibilité que vous avez mises en oeuvre.
- Si vous avez inclus des liens relatifs pour faciliter la navigation, expliquez comment ils peuvent être utilisés par les visiteurs de votre site. Bénéfiques pour les utilisateurs de navigateur texte, ces techniques le sont aussi pour les utilisateurs de navigateurs graphiques comme Mozilla ou Opera.
- Expliquer comment les visiteurs peuvent adapter la taille du texte est plus utile que de signaler que celles-ci sont spécifiées en taille relative.
- Si vous avez prévu le choix d’une feuille de style, expliquez comment l’exploiter avec les agents utilisateurs qui le supportent, en fonction de votre installation et non du principe général.
- Si vous avez inclus un attribut longdesc pour des images complexes, expliquez comment vos visiteurs peuvent utiliser cette aide pour accéder aux descriptions.
- Si vous avez utilisé correctement des balises pour les abréviations et les acronymes, expliquez comment cela pourrait aider vos visiteurs, avec quels outils [1] la signification des abréviations et acronymes peut être affichée.
- De même, expliquez comment les visiteurs peuvent faire usage des définitions [2] si vous en avez utilisé, ainsi qu’avec toutes autres techniques d’accessibilité que vous auriez mises en application.

Obstacles à l’accessibilité

Ceci est une partie qui est rarement présente dans une déclaration d’accessibilité. La raison principale, c’est probablement que les auteurs n’aiment pas admettre que des zones de leur site soient inaccessibles en dépit de tous leurs efforts. Le but de cette section n’est pas d’admettre vos échecs mais d’expliquer comment une personne peut accéder aux parties de votre site qui pourraient lui être inaccessible. Par exemple, si une section du site utilise une technologie qui pourrait ne pas être accessible à tous les visiteurs, c’est là que vous pourriez diriger ceux-ci vers une version accessible du contenu.
Le plus important, c’est que les visiteurs de votre site puissent signaler les problèmes qu’ils pourraient rencontrer, et apprendre comment tirer le meilleur parti de votre site.


L’original de cet article est publié sur Juicy Studio, le site de Gez Lemon, expert en accessibilité.



[1] Extension pour Firefox : produce a glossary of terms