Jump to content
Sign in to follow this  
zapman

PageRank : faisons le point

Rate this topic

Recommended Posts

Il s'est dit récemment tout un tas de choses vraiment passionnantes dans ce forum et sur WRI à propos du PageRank.

Ayant l'esprit d'aventure, j'ai essayé de faire une synthèse de ces différents posts à travers un article qui vient d'être publié sur le Hub :

http://www.webmaster-hub.com/publication/article150.html

Ai-je trouvé le Graal ? Ai-je réussi cette impossible synthèse ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un truc à mentionner aussi c'est que le PR est en fait un chiffre entre 0 et 1 avec plein de virgules derrières. Pas un entier compris entre 0 et 10. Donc il est extrement rare que 2 sites aient le même PR. Il peut y avoir de grandes différences de PR réel entre 2 sites affichant un PR5 par exemple (l'un étant "à peine 5" et l'autre "preque 6").

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Zapman,

Sans dire que tu touche au Graal, je trouve ton article tres raffraichissant et a la fois concis et clair sur le Fameux "PR".

Bref, perso je trouve que c'est du grand art mais je crois que le gars qui trouveras la synthese parfaite pour "Rankie"(pour les intimes seulement) malheureusement n'est pas encore né dans la mesure ou son impact sur le positionnement bien que reelle est encore bien floue et changeante...

Bravo en tout cas !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Zapman,

merci pour cet article de synthèse, il m'éclaire et me conforte:wacko:

Edited by kot

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon article Zapman. Quelques réserves cependant:

La vérité est que le PageRank est encore un indice majeur pour le classement des résultats de Google
Cette époque est à mon avis bien révolue. Je dirais "mineur" plutôt que "majeur".
Cest oublier que le PageRank est justement lindice qui comptabilise les backlinks (liens pointant vers une page).
Avec quand même un retard qui peut aller jusqu'à 3 mois entre le bénéfice apporté par un BL et sa prise en compte dans le PR. 3 mois, ce n'est pas rien :lol:
Ce "PR temps réel" était à lorigine conçu uniquement pour les besoins internes de Google et ne devrait normalement pas être accessible au public. A présent que des petits malins ont permis dy avoir accès
Je suis plus que sceptique sur ce point. A mon avis le PR "temps réel" aka "futur PR" n'a pas plus de valeur que le PR de la toolbar, voire moins. Son seul intérêt est d'avoir permis à ceux qui en ont fait leur business de nous montrer comment on peut détourner un "coup" marketing à son profit :P

En plus de tout ça, j'ai le sentiment que le PR est aujourd'hui devenu nuisible au référencement. Non pas par ce qu'il est, mais par le fait qu'il induit des comportements contre productifs chez de nombreux webmasters. Concevoir son référencement sur la logique du PR (la course effrenée aux backlinks) est au mieux inutile, au pire handicapant. C'est par exemple la plus sûre façon d'envoyer un site récent directement dans la sandbox.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Certains mécanismes assez sophistiqués permettent dobtenir une autre valeur de PageRank qui semble beaucoup plus proche de celle quutilise quotidiennement Google. Cette deuxième valeur est parfois baptisée "PR Live", "PR temps réel", "vrai PR" ou "futur PR".

Cette autre valeur du pagerank, plus proche que celle qu'utilise quotidiennement Google ? Hmm... Prudence.

Je suis persuadé que les valeurs du PR données par le flux xml sont l'un des nombreux "Rank" temps réel contenus dans l'index (on sait que l'index contient aussi des pageranks thématiques, probablement d'autres ranks biaisés comme le trustrank).

Vu les valeurs étranges que prend <RK> dans nombre de cas, je ne fais pas plus confiance à cette donnée qu'à celui de la barre, et je sais encore moins l'interpréter.

Ce qui est certain, cest que cette valeur "colle" mieux à la réalité que le PR de la GoogleBar.

Alors là, je n'en suis pas certain du tout. Tout dépend de quelle "réalité" on parle.

Ce "PR temps réel" était à lorigine conçu uniquement pour les besoins internes de Google et ne devrait normalement pas être accessible au public.

Mouais. Je suis sceptique : cette valeur à mon avis est communiquée sciemment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me surpends encore à écrire des lignes qui ne servent à rien tout comme le PR:

En tout cas c'est bien l'impresion que l'on peut avoir en lisant de telles absurdités !

C'est à croire que certains batissent leur réussite sur un Indice désuet.

Un bon site en termes de baklink n'est pas celui qui a le plus fort PR, mais celui qui reçoit un bon nombre de visiteurs qualifiés, c'est sur cela que l'on doit se baser pour faire des Baklink et non sur cet indice Has been.

Je crois que tout a déjà été dit sur ce point !

Jeff,

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un bon site en termes de baklink n'est pas celui qui a le plus fort PR, mais celui qui reçoit un bon nombre de visiteurs qualifiés, c'est sur cela que l'on doit se baser pour faire des Baklink et non sur cet indice Has been.

<{POST_SNAPBACK}>

ben, c'est un peu ce qu'il dit en conclusion de son article, non ?

Evitez donc de vous laisser obséder par le PageRank. Tant quà créer des liens qui pointent vers votre site, assurez vous :

- que ces liens proviennent de sites de qualité qui vous enverront vraiment des visiteurs

- que ces sites parlent dun sujet proche du votre. Cela vous fera gagner de la pertinence sur ce sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mazette ! Quelles passions ! :lol:

Juste 3 petites précisions :

1 - Jan, quand je dis : "Cest oublier que le PageRank est justement lindice qui comptabilise les backlinks (liens pointant vers une page)", je parle du PageRank, pas de la valeur affichée par la petite barre verte de ta Google ToolBar. ;)

2 - Jan et Cariboo, le PageRank "Live" est obtenu en faisant une requête "spéciale" auprès d'un datacenter Google. Pour que cette requête fonctionne, il faut envoyer l'URL pour laquelle on souhaite le PR, plus un code (appellé checksum) composé de 8 à 9 chiffres. Ce code varie bien entendu en fonction de chaque URL.

Il a fallu plus de deux mois de boulot à Alex Stapleton et à une petite dizaine de ses compères hackers pour découvrir l'aglorithme complexe qui permet de calculer ce code à partir de l'URL. L'objectif initial était de programmer une GoogleBar pour FireFox (c'était avant que Google ne se décide à le faire). Leur "travail" est désormais utilisé par tous les systèmes qui permettent d'obtenir le PR "Live" d'une page (y compris par mon freeware "WhatPR?").

Je suis moi-même programmeur avant tout, et j'ai suivi de très prés cette aventure qui m'a beaucoup amusé. Je vous assure qu'elle représente l'un des faits d'arme les plus spectaculaires et les plus difficiles de l'histoire du hacking.

Vu la difficulté que représentait ce crackage, je pense qu'il n'est pas réaliste de supposer que Google l'avait prévu et qu'il nous avait préparé spécialement à cette occasion une deuxième valeur de PageRank tout aussi bidon que la première.

C'est donc en toute sérénité que j'affirme : "Ce "PR temps réel" était à lorigine conçu uniquement pour les besoins internes de Google et ne devrait normalement pas être accessible au public."

3 - Jeff et Jan : Oui, "le PR est aujourd'hui devenu nuisible au référencement" et "Un bon site en termes de baklink n'est pas celui qui a le plus fort PR, mais celui qui reçoit un bon nombre de visiteurs qualifiés", mais je ne crois pas que c'est en affirmant "Le PR ne sert plus à rien" ou autre "Google ne se sert plus du PR pour classer ses résultats" que l'on parviendra à mettre fin à l'obsession du PageRank.

Je ne crois pas qu'on peut combattre le mensonge par le mensonge ou l'erreur par l'erreur. Je crois qu'on ne peut combattre le mensonge et l'erreur que par le réalisme et la vérité (si on la trouve !).

L'objectif de cet article est simplement de faire le point sur ce que l'on sait avec (quasi) certitude sur le PR. J'ai juste essayé de démystifier et de "dé-diaboliser" cet indice pour permettre à tout un chacun de l'aborder avec d'avantage de réalisme et un peu plus de mesure.

Honnêtement, je crois qu'il y a beaucoup trop de passions autour du PageRank et qu'il faut maintenant essayer de développer une réflexion un peu plus objective sur le sujet.

Voilà, c'était ma profession de foi :)

Edited by zapman

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je picore, Tu picores, Il picore, Nous picorons, Vous picorez,

Ils picorent les miettes d'informations servies par Google

et

Je, Tu, Il, Nous, Vous, Ils essayent d'en semer des champs de blé.

:whistling:

Edit : que de temps presque "perdu" à imaginer ce que peut faire ou penser l'autre...

Edited by Valki

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il a fallu plus de deux mois de boulot à Alex Stapleton et à une petite dizaine de ses compères hackers pour découvrir l'aglorithme complexe qui permet de calculer ce code à partir de l'URL. L'objectif initial était de programmer une GoogleBar pour FireFox (c'était avant que Google ne se décide à le faire). Leur "travail" est désormais utilisé par tous les systèmes qui permettent d'obtenir le PR "Live" d'une page (y compris par mon freeware "WhatPR?").

Je suis moi-même programmeur avant tout, et j'ai suivi de très prés cette aventure qui m'a beaucoup amusé. Je vous assure qu'elle représente l'un des faits d'arme les plus spectaculaires et les plus difficiles de l'histoire du hacking.

Vu la difficulté que représentait ce crackage, je pense qu'il n'est pas réaliste de supposer que Google l'avait prévu et qu'il nous avait préparé spécialement à cette occasion une deuxième valeur de PageRank tout aussi bidon que la première.

A mon avis, s'ils ont laissé ce PR visible, c'est bien parce qu'ils avaient un autre PR à disposition, mais ce n'est pas la seule raison.

S'il a fallut 2 mois à l'équipe pour trouver ce PR, ca veut dire qu'ils n'auraient pas laché tant qu'ils ne seraient pas tombé sur quelque chose. Quoi de plus facile que de fournir un quelque chose, quitte à l'inventer pour l'occasion ?

Autrement dit, rien ne permet d'affirmer que le PR que vous avez trouvé soit le bon, pour la simple et bonne raison qu'il a très bien pu être inventé pour vous 'contenter' ;)

:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eux, juste une précision : ce qui a pris du temps à "cracker", c'est l'algorithme de calcul du checksum... Le reste a été découvert par hasard.

Sauf que pour obtenir le PR "temps réel" pour son site, dont on connait le checksum, il n'y a rien à hacker ou à cracker du tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as raison, Cariboo, mais qu'est-ce que ça change ? L'immense majorité des Webmasters ne savait même pas comment récupérer leur checksum.

Je sais bien que la procédure était expliquée ici et là, mais elle était trop complexe pour être mise en oeuvre par un nombre significatif d'utilisateurs.

Enfin, bon, moi, ce que j'en dis...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...