Jump to content
Sign in to follow this  
jahora

Acheter aux uns pour revendre aux autres

Recommended Posts

Je m explique:

Je souhaite ouvrir une boutique qui proposera des articles qui sont dejapropose sur d autres sites....

En faite, je serais juste un intermediaire ne disposant pas de stock, mais d'une logistique implacable.

Par exemple un exemple:

vendsdesplumes.tart.com vend des plumes en provenances de thailande a 10 euro le kilo.

Moi sur ma boutique je propose ce kilo de plumes a 12 euros.

Mr X est interesser et me commande un kilo.

Il paye 12 euros et moi avec cet argent, j achete le kilo a 10 euros chez vendsdesplumes.tart.com et le fait livrer chez mr X.

Est-ce legal ou interdit?

Merci d'avance de repondre a ma question un peu tordue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est je pense interdit car tu n'as pas le droit de vendre ce que tu n'as pas :)

Deedee

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ttu as plutôt intérêt à contacter vendsdesplumes.tart.com :) et établir avec eux un contrat pour revendre leurs produits.

Avec cette méthode tu seras non seulement dans la légalité mais en plus le site vendsdesplumes.tart.com et tous tes partenaires te feront des réductions. Tes marges seront ainsi plus importantes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui surtout que le client va recevoir une facture et un sav du premier site.

Bon sans parler du sav, a ton avis si il veux en racheter, il va les racheter ou? :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est je pense interdit car tu n'as pas le droit de vendre ce que tu n'as pas :)

:wacko: Et pourquoi ce serait interdit ? C'est tout simplement ce que l'on appelle un intermédiaire.

Après tout, au moment ou il achète les plumes à la société X pour les revendre à Y il en est le propriétaire pendant un certain moment.

Après on peut discuter du principe ;)

Enfin, Jahora si tu achètes sur internet pour revendre sur internet il faut tout de même pas te leurrer. Les clients sont donc des internautes qui savent donc se servir d'un moteur de recherche et trouver facilement ton fournisseur pour acheter directement chez lui :lol: Et c'est toi qui sera plumé !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et c'est toi qui sera plumé !

<{POST_SNAPBACK}>

J'adore tes traits d'humour Arlette ;)

Sil était interdit de vendre quelque chose qu'on ne possède pas...le secteur tertiaire et quaternaire auraient des problèmes...et le secteur secondaire aurait de la peine à vendre des objets qu'il n'a pas encore fabriqués avec des matières premières qu'ils n'ont pas encore :D (je schématise.. "un peu")

Sans compter que si tu souhaites cacher ta source (le vendeur auquel tu t'adresse) tu devras faire transiter la marchandise par ton entreprise, emballer la marchandise à nouveau et l'envoyer...cela va diminuer tes marges (un peu) et augmenter les délais pour tes clients (beaucoup), si tu compte ne jamais avoir de stock...

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est je pense interdit car tu n'as pas le droit de vendre ce que tu n'as pas :)

Deedee

<{POST_SNAPBACK}>

Non, pas interdit. Tu peux tres bien t'approvisionner apres avoir reçu la commande.

Mais c'est vrai que comme il t'a été dit, revendre plus cher sans valeur ajoutée, sans service supplémentaire, c'est pas évident ;)

le mieux serait effectivement de trouver un accord de partenariat (commissions sur un CA de vente) avec vendsdesplumes.tart.com

Comme tu définies ton projet, il y a un hic:

- tu dis vouloir faire livrer l'article par vendsdesplumes.tart.com, ca veut dire qu'il vont joindre un Bon de livraison a leur en-tête et une facture également, mais à quel nom? du client ? le client c'est toi qui leur achete. et a quel prix? forcément au prix ou tu l'achetes et le client final reçois une marchandise de quelqu'un qu'il ne connait pas, te fait un chèque de 100 à ton nom et recois une facture de 80 avec une autre entete (en admettant que vendsdes plumes veuille bien faire une facture à un autre nom que celui qui commande et à un prix majoré, ca m'etonnerait ;) ) , parce que la, c'est pas lègal sans accord de partenariat avec toi (commissions que tu touche en faisant un relevé de com éventuellement.)

Il faut donc que la marchandise transite par toi et que tu factures le prix de vente final (d'ou temps passé à gérer les commandes, les suivre, , surcout, délai allongé, si larticle est defectueux, tu dois le reprendre, assurer une garantie et ce quelque soit la marchandise vendue, il y a aussi le délai de retractation (la vente sur internet est régie par la vpc)....

Pour être rentable, il te faut une sacrée marge qui risque être difficile à obtenir dans de telles conditions

Tu ne le précise pas, mais j'espere que tu as une structure commerciale? que tu ne compte pas faire ca au noir?

Sur une boutique de vente, il faut mettre les coordonnées de ta société, le RC, le capital le numéro de tva etc... au moins pour être pris au sérieux. Faut pas oublier que des gens t'envoient des euros sans savoir qui tu es.

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci de toute ces reponses.

Le filon c est que je vais vendre des produits que l on trouve que sur des sites japonais.

Mon service offre donc la traduction des descriptions, des devises...etc

Je ne compte pas faire ca au noir, je travail actuellement sur la creation d'une EI

Edited by jahora

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le filon c est que je vais vendre des produits que l on trouve que sur des sites japonais.

Mon service offre donc la traduction des descriptions, des devises...etc

Plutôt que de t'ennuyer avec des problèmes de transfert juridiques de propriété, et de responsabilité après vente, pourquoi ne pas directement vendre tes services de traduction Japonais/Français directement ?

Imagine, je veux acheter des plumes... J'arrive sur ton site et tu me proposes un site en japonais qui vend des plumes à bas prix mais pour moi le Japonais c'est comme l'anglais = du Chinois :lol:

Là j'arrive sur une proposition qui me dit : "Moyennant la somme de X € vous avez accès à la traduction des CGV, du bon de commande, de la description plus en détail des produits en français etc"...

Toi tu offres un service, et le client traite directement avec les japonais ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci de toute ces reponses.

Le filon c est que je vais vendre des produits que l on trouve que sur des sites japonais.

Mon service offre donc la traduction des descriptions, des devises...etc

Je ne compte pas faire ca au noir, je travail actuellement sur la creation d'une EI

<{POST_SNAPBACK}>

Et, ca marche parfois, en effet. J'ai dans mes clients des adeptes de ce procédé.

Il y a cependant plusieurs conditions pour le succès, dont

1° Connaitre les conditions douanières. Les normes européennes visent aussi à favoriser certains produits au détriment d'autres. (exemple: toutes les variétés de riz ne sont pas importables en Europe). Ne pas se retrouver avec des marchandises déjà vendues, mais bloquées en douanes, ou surtaxées ...

2° Savoir changer rapidement de produits ou négocier un statut de représentant: les japonais s'appercoivent vite que les volumes de commandes correspondent à des besoins professionnels. Il leur suffit alors de traduire leur propre page en français pour capter sur internet le marché que vous aurez constitué ...

3° Ne jamais se reposer sur un "produit-qui-marche". Le meilleur contrat d'exclusivité international ne sera jamais qu'un chiffon de papier que votre fournisseur pourra bruler quand il lui plaira: il sait bien que vous n'aurez pas les moyens de le poursuivre dans son pays ...

4° avoir de la chance ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je m explique:

Je souhaite ouvrir une boutique qui proposera des articles qui sont dejapropose sur d autres sites....

En faite, je serais juste un intermediaire ne disposant pas de stock, mais d'une logistique implacable.

Par exemple un exemple:

vendsdesplumes.tart.com vend des plumes en provenances de thailande a 10 euro le kilo.

Moi sur ma boutique je propose ce kilo de plumes a 12 euros.

Mr X est interesser et me commande un kilo.

Il paye 12 euros et moi avec cet argent, j achete le kilo a 10 euros chez vendsdesplumes.tart.com et le fait livrer chez mr X.

Est-ce legal ou interdit?

Merci d'avance de repondre a ma question un peu tordue.

<{POST_SNAPBACK}>

Imagines que le site en question t'achètes ses plumes.

T'en achètes disons... 15 tonnes, à 12 . Et quand tu veux les acheter sur leur site, ben.. Elles sont passées à 13 ??

Attention ! Tu pourrais bien te retrouver... plumée :D

Alors qu'effectivement, avec un contrat entre vous 2, le problème ne risque pas de se poser.

Par contre, ce procédé existe sur internet comme partout ailleurs. Lorsque tu achètes un produit en grande surface, il n'est pas acheté au fabricant. Il l'est réellement 60 à 90 jours après.

Le 1er janvier tu achètes le produit chez Machinmarché, qui l'achètes réellement le 31 mars au fabricant ;)

Ce procédé existe sur internet, c'est d'ailleurs ce qui fait la force des sites qui ne gèrent aucun stock.

Tu peux même, dans certains cas, demander au fabricant qu'il envoie le produit chez le client. Mais effectivement, ca n'est pas évident qu'il repasse chez toi la prochaine fois... A moins que tu n'aies un accord, et donc une marge (en fonction des volumes que tu auras vendu.. )

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour toute ces reponses.

Apres avoir lu toutes vos suggestions, voila ce que je vais surment faire:

Proposer au clients des plumes a 12 euros.

APres la commandes de celui ci je passe un commande de plumes jusqu a chez moi, j habite au japon.

ET du japon, j envoi les plumes jusqu au client.

Je ne vais pas acheter que les produits sur le met mais aussi en magasin.

Je compte ni envoyer de la nourriture, ni envoyer du matos hight tech.

pas de probleme douanier?

Et la TVA ici et de 5%, je doit payer 14,6 en +?

Merci encore pour toutes ces reponses, ca me fait bien avancer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu devrais aller à la chambre de commerce française au Japon pour te renseigner.

François

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

j habite au japon.

<{POST_SNAPBACK}>

Il me semblait que tu étais en Haiti ? :huh:

Il doit y avoir quelqu'un d'autre qui a le même projet que toi...

Si je le retrouve, je te file le lien pour que vous puissiez échanger des "tuyaux" ! ;)

Gribouille

Edited by Gribouille26

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Il me semblait que tu étais en Haiti ?  :huh:

Il doit y avoir quelqu'un d'autre qui a le même projet que toi...

Si je le retrouve, je te file le lien pour que vous puissiez échanger des "tuyaux" !  ;)

Gribouille

Tu confonds avec Kinglomz et le sujet est ici mais la problèmatique est totalement différente :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, effectivement, ça n'a rien à voir... :blush:

Désolée, j'ai tout mélangé !! :fou:

Gribouille

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour toute ces reponses.

Apres avoir lu toutes vos suggestions, voila ce que je vais surment faire:

Proposer au clients des plumes a 12 euros.

APres la commandes de celui ci je passe un commande de plumes jusqu a chez moi, j habite au japon.

ET du japon, j envoi les plumes jusqu au client.

Je ne vais pas acheter que les produits sur le met mais aussi en magasin.

Je compte ni envoyer de la nourriture, ni envoyer du matos hight tech.

pas de probleme douanier?

Et la TVA ici et de 5%, je doit payer 14,6 en +?

Merci encore pour toutes ces reponses, ca me fait bien avancer.

<{POST_SNAPBACK}>

A - Vous êtes au japon (résident, je suppose). L'activité commerciale doit donc être déclarée au japon.

Vous achèterez (avec TVa japonaise) à un compatriote (fiscalement) japonais pour vendre à l'exportation à des français ou des belges (donc des étrangers fiscalement).

Vous ne facturerez pas de TVA. C'est le client qui devra la payer dans son pays, et au taux de son pays, pour dédouaner son colis.

B - Même s'il n'y a ni nourriture, ni "matos high tech" il faut bien se renseigner aux douanes européennes, pour savoir si le bien est importable en CEE. Certains règlements européens ont la facheuse tendance à imposer d'étranges conditions qui n'ont pour but que de protéger une production locale ..... :hypocrite::)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...