Jump to content
Sign in to follow this  
bshop

le e-commerce facteurs de réussite de projets

Rate this topic

Recommended Posts

Salut a tous,

:idea: Je souhaiterai faire une petite parenthese à propos du commerce éléctronique.

En temps que professionnel du developpement web, je veux mettre en garde certaines personnes qui souhaitent lancer leur activité en ligne et imaginent qu'elle pourront tout gérer seule, sans dépenser quoi que ce soit.

Le commerce en ligne est différent de la simple création de site.

Autant n'importe qui peut concretiser une passion en installant un php-nuke pour gérer une asso par exemple autant la réalisation d'un site e-commerce doit à mon avis être réalisée par des professionnels car obéit à des régles clés pour atteiidre la réussite.

Je m'explique :

postulat: vous souhaitez vendre en ligne et en faire votre activité principale ?

Vous allez certainement devoir faire face a d'autres concurrents deja bien installés sur votre marché.

Dans ce cas, la réussite de votre projet passe par le fait qu'au dela de la simple mise en place technique du site e-commerce en lui meme, il va falloir le faire évoluer (partir d'une base oscommerce qui est AMA la meilleure solution n'est pas suffisant, car d'une part les version de base ne son jamais stables à 100% et exempt de bugs et il faut que votre site ai sa propre identitié et surtout qu'il ne fasse pas "site perso" car pour acheter en ligne le client doit se sentir chez un pro), il va falloir également mettre en place des services qui feront connaitre vos produits, comme l'intégration du catalogue sur les moteurs de comparaison de prix etc ... , ensuite il va falloir le référencer de maniere professionnelle car un simple référencement de base de vous permettra pas de generer assez de prospects pour etre rentable. Ce référencement sera accompagné d'autres actions améliorant encore votre visibilité ...

Enfin si votre entreprise est centré sur votre activité online, il va certainement falloir relier votre gestion commerciale à la base de données e-commerce.

Je ne parle meme pas du fait qu'il faudra en meme temp gérer un voir plusieurs serveurs dédiés car inutile d'esperer vendre en ligne en quantité sans l'architecture technique adéquat ... et passons aussi sur le fait que si votre modele économique sort un peu de l'ordinaire (mix de BtoB et BtoC par exemple, ou gestion flux tendus qui engendre l'envoi temps réel de la commande à vos fournisseurs pour traitement) il va vraiment falloir passer du temps a developper une solution qui tient la route...

Bref ce n'est pas une histoire d'heures de developpement mais un poste à occuper et a tenir à tempp plein.

Si nous revenons sur le postulat de depart (marché concurrentiel , guerre des prix etc..) la réussite de votre projet nécessite que vous investissiez votre temps en prospections commerciale, en négo avec les fournisseurs pour tirer toujours plus sur la corde des prix, en mise en place de partenariats, en prises de rendez vous pour que les professionnels de la comm connaissent un jour votre existence et fasse enfin ce fameux articles que vous attendez comme le messie pour booster les ventes...

Bref à chacun son métier, je pense franchement que quelqu'un qui n'a pas une grosse ambition en e-commerce (quelques ventes par ci par là) et qui n'en fait pas son activité principale peut envisager de tout réaliser lui-meme mais a partir du moment ou l'on souhaite devenir un "acteur" de l'e-commerce, et que l'on a pour ambition de faire croitre sérieusement son activité et prendre une bonne position sur le marché, il faut passer par les services de professionnels (et ceci est un autre sujet car il y a Professionels et professionnels malheureusement) , qui va dans un premier temps étudier votre projet, vous conseiller , vous proposer des choix techniques et marketing, avant de prendre en charge tout ce qui concerne la gestion du projet e-commerce en lui meme. L'objectif est de fournir à l'entrepreneur un package clés en main qui n'a rien a voir avec un petit developpement "de garage" et vous permette de consacrer votre temps à votre vrai métier : VENDRE .

Vous me direz que je preche pour ma paroisse. En effet :P !! Mais il est a mon avis important d'éclairer les futurs entrepreneurs qui cherchent la solution miracle a savoir :

lancer une activité et en vivre sans investissements.

Les modalités de création d'entreprises se sont assouplies, aujourd'hui on crée une SARL avec 1 euro alors un conseil, profitez de cette économie pour financer un vrai projet e-commerce, qui de toute maniere sera trés économique (si votre projet est relativement standard, un prestataire de service vous fera une offre globale incluant la solutions, l'hebergement, les devs élaborés, le paiement sécu, le referencement, les actions marketing et autres services annexes pour un cout trés faible, l'époque des projets pharaoniques est révolue !!)

Souhaitant réussite à tous les futurs-entrepreneurs....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entièrement d'accord ! :up:

Bien sûr, ton post peut sembler être un plaidoyer "pro domo" mais c'est avant tout une jolie collection de conseils de bon sens...

Pour réussir dans une activité on line, être un bon informaticien n'est pas suffisant. Et certains projets ne peuvent pas réussir, faute de réunir, soit les capitaux nécessaires, soit les compétences nécessaires, soit les deux à la fois.

Et avoir les meilleurs produits de la Terre ne suffit pas : il faut aussi savoir les vendre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les modalités de création d'entreprises se sont assouplies, aujourd'hui on crée une SARL avec 1 euro

Je vais peut être dire une bétise mais tant pis... Si on souhaite créer une entreprise et qu'on n'est pas prêt à y mettre plus de 1 il vaut mieux prendre un peu plus de temps pour réfléchir.

Il me semble que créer une entreprise avec 1 de capital n'est pas très sérieux... Qu'en penseront les fournisseurs et clients ?

Pour le reste je suis d'accord pour s'entourer de professionnels. Je me suis planté une fois car j'ai voulu faire tout tout seul :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

suis tout a fait d'accord avec toi et je ne conseille a personne de partir avec 1 euro de capital....

J'evoquai juste une des disposition de la loi Dutreil, qui montre bien la volonté d'assouplir tout le systéme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais peut être dire une bétise, mais je pense que les clients et les fournisseurs seront plus sensibles au Chiffre d'Affaires qu'au montant du Capital.

Il existe pas mal de société qui arbore fièrement un Capital de 10 000, 50 000, 100 000 ... mais qui ont posé des problèmes à leurs client et à leurs fournisseurs.

Alors pourquoi pas un Capital de 1 , tant que le C.A. est bon ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je vais peut être dire une bétise, mais je pense que les clients et les fournisseurs seront plus sensibles au Chiffre d'Affaires qu'au montant du Capital.

Il existe pas mal de société qui arbore fièrement un Capital de 10 000, 50 000, 100 000 ... mais qui ont posé des problèmes à leurs client et à leurs fournisseurs.

Alors pourquoi pas un Capital de 1 , tant que le C.A. est bon  ;)

Il est vrai que le CA est un facteur rassurant, ne serait ce pour avoir une première impression sur la taille d'une société, sur l'argent qu'elle brasse. Mais, le 'capital' est important aussi, puisque la société est 'garantie' à hauteur de celui ci.

Lorsque tu t'adresses à une société, il est toujours fait mention du capital à coté de son nom. Celui ci donnera donc une première impression. Or cette première impression est souvent, très souvent, presque toujours la seule qui reste par la suite.. lorsqu'il y a une suite.

Ainsi :

Une grande société qui cherche un partenaire, et qui voit : "société au capital de 1 " supprimera ladite société de la liste des partenaires potentiels, tout simplement.

A l'inverse, si tu as la possibilité de mettre un capital plus important que celui dont tu disposes réellement (par exemple, en passant par une société de portage), alors tu as beaucoup plus de chances de décrocher de gros contrats.

J'ajouterais que, pour un banquier, les crédits/accomptes/découverts sont accordés à hauteur maximum de leur capital. Avec un capital de 1 , la société ne se verra pas accorder grand chose :(

Voilà,

Anonymus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les choix des outils est peut être important mais n'oubliez pas que l'ecommerce est avant tout du commerce. donc des bons vieux principes de bases comme le sav, la logistique la relation client

je connais aujourdh'ui des ecommerce qui fonctionne très bien avec des solutions pas cher et fiables et en même temps je travaille aussi pour des grands ecommerce qui ont investi plusieurs millions d'euros

exemple de petit ecommerce qui marche bien : la fraise.com sur le logiciel power boutique (cela evitera a certains de me demander un exemple ;) )

le plus important c'est de bien traiter ces clients et eux vous ferons un bon bouche à oreille (la meilleur communication)

donc oui il est important de ne pas improviser mais en même temps vous pouvez très bien reussir un petit ecommerce avec une societe à 1 et un petit logiciel si vous etes dynamique

dans la rue il ya des petites boutiques et des grands magasins chacun ont des objectifs différents

la clé de la reussite en e commerce est le traitement client, si vous êtes petit soyez proche de vos clientset réactifs , ce qu'aucun grand ne pourra faire.

bon courage à ceux qui veulent se lancer

mick

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
le plus important  c'est de bien traiter ces clients et eux vous ferons un bon bouche à oreille (la meilleur communication)

la clé de la reussite en e commerce est le traitement client, si vous êtes petit soyez proche de vos clientset réactifs , ce qu'aucun grand ne pourra faire.

:up: tout à fait d'accord

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

sujet bien intéressant et ma foi, je suis d'accord avec vous!

Finalement ce sont deux métiers différents, développement d'une solution maitrisée d'un côté, et l'activité commerciale de l'autre! De temps en temps certains arrivent à concilier les deux mais certainement pas le plus souvent!

C'est pas toujours évident de se raisonner entre plaisir de "bricoler" sa solution et le sérieux et la sécurité que cela demande!

Pour ceux qui ne veulent pas investir d'entrée de jeu , il y a (comme cité au-dessus) des solutions en ligne intéressantes pour finalement un investissement mensuel réduit et qui sont sûrement la bonne solution dans la plupart des cas!! Pas vraiment de soucis de maintenance, de mise à jour... juste à mettre ces produits et à se concentrer sur la vente!

Si j'ai bien compris, c'est ce que certains d'entre vous propose déjà!? c'est intéressant!! :up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis totalement d'accord avec Bshop...

Vendre sur le web c'est facile, Vendre bien c'est très difficile...

Ce n'est pas parce que la boutique est belle que la commande sera traitée parfaitement, ce qui compte avant tout c'est la partie cachée de l'iceberg : la gestion commerciale et logistique.

Sur nos nouveaux clients, on rencontre presque systèmatiquement le même cas, et je pense que Bshop a rencontré souvent la même réalité : Une fois la commande payée par l'internaute, le néant !

Comment sont gérés les achats ? Excel, dans 60% des cas, Feuille volante, dans 20% des cas, avec une gestion commerciale pour le reste, soit 20% !

Comment voulez vous livrer un client si vous ne savez pas ce que vous avez en stock, ce que vous avez acheté, ce que vous avez déjà vendu mais pas encore livré ?

Pourquoi doit on harceler un web marchand pour être remboursé d'une commande annulée ?

Le retour du client as t il été renvoyé au fournisseur ou au SAV ? quand il revient, savez vous a quel client il correspond ? comment gérés vous les pertes de colis ?

Vendre sur le web c'est un vrai métier et il existe de vrai solution e-commerce qui ne sont pas seulement des boutiques.

Ecoutez Bshop, il est de ces rares personnes qui savent ce que vendre sur Internet implique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

malheureusement, de la même manière que la mise en place d'un ERP dans une entreprise n'a jamais résolu les problèmes liés aux processus (tout au plus les mettra t'il en évidence), l'utilisation d'un outil de e-commerce, aussi élaboré soit il, ne suffira pas à resoudre pas les problèmes dont tu nous parles ...

Edited by isnogood

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas la mise en place d'un ERP qui résout les problèmes en effet, mais à partir du moment ou ton système informatique maitrise ton métier et te guide tu as déjà gagné en productivité.

La mise en place d'une véritable solution e-commerce nécessite une réorganisation pour ceux qui gèrent un grand nombre de commandes, c'est le rôle de l'éditeur d'accompagner le client pour qu'il optimise son organisation.

J'ai un exemple flagrant, en 2001 chez un client on gérait 100 commandes par jour avec 60 personnes. un an après la mise en place de notre solution, le ratio était de 2000 commandes par jour à effectif constant.

La différence c'est que l'on est aussi passé à des horaires normaux, plus besoin de rester jusqu'à 10h du soir pour gerer les ventes...

Un bon outil + Une bonne organisation sont indispensables pour être éfficace...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce n'est pas la mise en place d'un ERP qui résout les problèmes en effet, mais à partir du moment ou ton système informatique maitrise ton métier et te guide tu as déjà gagné en productivité.

<{POST_SNAPBACK}>

je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Le système d'information est un outil, dont le rôle est de supporter les processus de l'entreprise (auxquels il doit s'adapter) et non de le "maîtriser" (mais peut être n'est ce qu'un problème de vocabulaire) ...

La mise en place d'une véritable solution e-commerce nécessite une réorganisation pour ceux qui gèrent un grand nombre de commandes, c'est le rôle de l'éditeur d'accompagner le client pour qu'il optimise son organisation.

<{POST_SNAPBACK}>

là je suis d'accord avec toi. Généralement la mise en place d'un outil destiner à supporter des processus quels qu'ils soient ne souffrent pas les incohérences (les hommes s'en affranchissent mais pas les machines). Les consultants généralement chargés d'accompagner son déploiement le savent bien, et n'hésitent généralement pas à budgetter parfois plus de 50% du planning à la remise à plat et l'optimisation des processus (existants) ...

Un bon outil + Une bonne organisation sont indispensables pour être éfficace...

<{POST_SNAPBACK}>

complètement d'accord cette fois. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Le système d'information est un outil, dont le rôle est de supporter les processus de l'entreprise (auxquels il doit s'adapter) et non de le "maîtriser" (mais peut être n'est ce qu'un problème de vocabulaire) ...

Je suis en effet d'accord avec toi, c'est un abus de langage.

En fait, ce que je voulais exprimer c'est que d'une société de e-commerce à une autre, les règles de fonctionnement sont très similaires, et que ce qu'attendent les clients en final c'est toujours la même chose : être livré dans les temps, pouvoir se retracter dans les 7 jours, être remboursés sous 30 jours etc etc...

C'est en cela qu'un systême d'information doit maîtriser le métier de l'utilisateur, tout en restant assez souple pour s'adapter au besoin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rassurez vous l'e-commerce de 2005 n'a rien a voir avec ce que nous aurons d'ici quelques années et les outils actuellement disponible auront l'air bien ridicules dans 5 ans. le champ d'action de l'e-commerce va etre élargi et rejoindra d'autre notions comme par exemple le CRM qui à mon avis est aussi important sinon plus (car ne souffrant pas la médiocrité) que l'ERP.

La bonne nouvelle a mon avis pour rebondir sur le sujet du post c'est qu'on assistera aussi à un ecremage des prestataires avec la disparition des semis-pros voir des pas pros du tout ....

Bref se donner les moyens, faire les bons choix, s'adapter aux besoins, finalement on a rien inventés !! :lol:

Edited by bshop

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut a tous,

:idea: Je souhaiterai faire une petite parenthese à propos du commerce éléctronique.

<{POST_SNAPBACK}>

Salut,

Je surfais sur le forum en quête d'information pour trouver des avis sur de bon hébergeur pour ma futur entreprise et j'ai été interpellé par ton post car, bien évidemment, qd g pensé à définir l'activité de ma boite (commerce d'informatique....)

je me suis dit : autant mettre mon catalogue en ligne et de la g commencé à m'interesser de plus prés à la création du site du magasin.

Aprés quelques recherches je me suis rendu compte que bcp d'hébergeur proposaient des solutions "toute faites" ( catalogue, panier ...) prévu à cet effet mais ne sachant pas encore ce que ca vaut je n'étais pas décidé.

Dés lors ton petit plaidoyer à ma fait réfléchir et je suis donc curieux de connaitre les solution qui existe pour Professionnel (avec un P majuscule :) ) ou si ce serait plus rentable d'embaucher qq capable de s'occuper du site (et donc de savoir les qualités requise).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut a toi,

et merci de l'interet que tu apportes à nos interventions...

Tout d'abord il s'agit de savoir ce que tu veux faire, a premiere vue, avant que le cout global de ton projet atteigne le salaire annuel d'une ressource que tu embaucherai il y a une sacrée marge ... d'un autre coté il te faut un budget (on ne reparle pas des offres à 100 euros ce post etant destiné à traiter sérieusement des solutions Pro e-commerce :hypocrite: ... )

Comme tu l'as apparement constaté il y a pléthore d'offres sur le marché le probleme consiste à identifier les offres qui tiennent la route et te permettront de faire du chiffre et (ce que j'appelle) "les offres à deux balles", alléchantes sur le papier qui conduisent souvent à terme à un chiffre d'affaire proche du zéro absolu....

L'idée ici n'est pas pour moi de faire un plaidoyer pour telle ou telle solution. Pour moi sur le marché français il y a 4 ou 5 prestataires qui tiennent la route et proposent des offres intéressantes et malheureusement beaucoup d'autres qui font de l'e-commerce comme demain ils vendront des gauffres ....

Si tu veux discuter plus en détail de ton projet n'hésites pas à me contacter par téléphone, c'est le plus simple sachant que nous recevons de nombreuses demandes d'informations quotidiennement il nous arrive de prendre du retard pour répondre aux mails.

Je te conseille aussi de contacter d'autres prestataires, il te faut comparer les autres mais en détails pas uniquement en surface..

D'une maniere plus générique je te conseillerai de regarder les solutions dites "sur-mesure" qui apportent vraiment une valeur ajoutée que ce soit d'un point de vue fonctionnel, esthétique ou technique et qui te proposeront des solutions de promotions de vos produits par le biais des canaux existants...

regardes enfin les références, on peut tromper le client sur un site mais pas sur 20 ou 30 références .... c'est un critére primordial...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Je rejoins Bshop dans ce post à savoir que nombre de personne se disent : "je me lance osco ou autre solutions open-source vont faire le boulot correctement et ca suffiras pour evaluer la vente en ligne,..."

A tout ce que tu as décrit, il faut aussi ajouter :

- Comment rendre votre visuel plus attratif cela passe par une bonne connaissance de la solution qu'elle soit open-source ou non.

- Comment vendre mieux si ce n'est dans un premier temps en intégrant des modules prévus à cet effet sans pour autant atteindre la stabilité de la solution.

- Comment va se passer l'intégration du module bancaire que vous voulez choisir et en serez vous capables. (l'assistance technique bancaire étant parfois limiter)

- Quelles est la législation en vigueur et que devez vous prendre en compte.

et bien d'autres questions qui demanderont énormement de temps et de patience pour peut être parvenir à un résultat très bancale dans un délais minimum de 2 mois.

Le professionnel garanti tout cela, vous ne vous posez pas toutes ces questions et vous ne perdez pas de temps à pensez à tout le côté technique de programmation aussi bien que technique marketing on-line.

Au vue des prix affichés, à ce jour, je pense effectivement qu'un transfert de compétences devient plus qu'intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'excellents conseils dans ce forums, mais pensez un poil plus loin.

Rappelez vous de perenoel.fr il y a quelques années, quelques geek avaient découvert la poule aux oeufs d'or, malheureusement un des associés est aujourd'hui toujours en cavale en amérique du sud pour fraude.

Leur seul péché était d'avoir cru au système des flux tendus, acheté ce qui est acheté et payé, mais nombres de leurs prévisions n'ont pa pu être onorés et, vus connaissez la suite.

Donc par observation de nombreux sites marchants que nous avons batis, ne pratiquez pas les flux tendus, déjà vous ne disposez d'aucune crédibilité au près de vos fournisseurs qui ne feront jamais un geste de plus pourcelui qui n'arrive qu'avec des promesse de vendre leur stock (eux aussi aiment le cash, les fournisseurs) mais plutot démarré classiquement (gestion des stocks existants) et évolués plus tard par observation des délais de livraison de vos fournisseurs afin de ne pas planter vos client par des délais de livraison hors sagesse.

Ensuite et parce que toutes ces solutions sont possibles et fun à développer, créez ou développer des outils de gestion des stocks automatiques, un articles vendus lorsque vous en avez deuc en stock = plus que 1 artile à vendre, sauf si en flux tendu.

Génération automatique des factures en PDF, envois des emails regroupant la totalités des achat lors de l'acceptation d'un paiement.

Envoi de message à vos fournisseurs pour réassort lorsque les produits sont en flux tendus.

Gestion de la comptabilité automatique concernant les ventes du site.

Gestion des stocks annuels (que reste il en stock et à quel coût), plutôt très utile comme fonction lorsqu'il vous faut faire l'inventaire le 1 janvier de chaque année en rentrant de teuf et à la main!!!

génération de document XML automatiques lorsque vous modifiez le coût ou la description d'un article ou lorque un article est out of stock, et ce pour les compararteurs de prix.

Voila un site qui à des chance de laisser son administrateur faire son travail et se concentrer sur son job, négocier et vendre.

Aussi l'étape suivante est la création de solution custom répondant à des problématiques spécifiques, par exemple, vous avez vendu 10 article A en 12 mois ou 2 articles B en 1 semaines (car c'est un nouveau produit), vous devez faire un réassort vers votre fournisseur, mais vous n'avez des budgets que pour un article, lequel allez-vous commander? la réponse est le B mais l'outil doit synthétiser de façon visuel et simple pour l'admnistrateur du site les réponses telles que la précédente.

laurent_AT_rooom.net

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas le rapport entre pere-noel et la gestion d'une activité en flux tendus.

D'une part le responsable de pere noel est connu pour avoir monté plusieures affaires assez louche dans divers domaines (lien intéressant :http://www.paranos.com/entreprises/perenoel2.html),imbrication de sociétés etc...

D'autre part, le principe du flux tendu est un modéle économique à part entiére pour beaucoup d'entreprises qui sont spécialisées dans l'apport d'affaire ... cas typique : fleuriste en ligne associé à un reseau de type florajet, interflora etc...

Bref la gestion de stocks n'est pas un passage obligé loin de là...

(Même si je ne suis pas personnellement partisan du fonctionnement en flux tendus)

ensuite le reste de tes remarques sont toutes à fait pertinentes, bon nombres de ces fonctionnalités (export xml, catalogue pdf , crm light intégrées tc..) sont désormais du standard e-commerce...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Mon post va peut-être vous paraitre trop partial, et je comprendrai que le modérateur le supprime. Mais je tenais à vous faire part de mon expérience dans le ecommerce.

Je travaille pour une petite société de vente en ligne de matériel informatique. Je suis en charge du développement.

Lorsque j'ai été embauchée, mon employeur m'a expliqué que l'on travaillerait avec un module oscommerce et que j'aurais à le customiser et à développer de nouveaux modules, facultatifs dans un premier temps pour son activité.

C'est là que le fait d'avoir choisi oscommerce a été un atout, car lors des premiers mois d'utilisation, on s'est rendu compte que certains modules ne nous convenaient pas complétement, que d'autres que l'on pensait indispensables, ne l'étaient pas vraiment et que certains modules nous manquaient complétement.

La souplesse d'oscommerce nous a permis de remédier à nos besoins, sans la moindre difficulté, tout cela pour dire que lors de la mise en place du site, si on n'a pas envisagé tous ses besoins, il est toujours possible d'adapter l'outil, sans avoir à payer des fortunes à une société de dév.

En revanches, mon expérience m'a convaincue qu'il était impératif de passer par une société de prestation de services pour la mise en place d'un site, que ce soit oscommerce ou un autre, si l'on n'a pas soi-même une bonne expérience dans la création et la maintenance de site de ecommerce.

Ce genre de site, nécessite des compétences très diverses et fortes dans de nombreux domaines. J'ai travaillé dans plusieurs sociétés et j'ai touché à plusieurs domaines et malgrè tout, je suis consciente que mes compétences sont trop limitées pour prétendre tout gérer.

Mon constat est donc le suivant :

- Il faut choisir un outil souple dans son fonctionnement, au quel on peut ajouter des modules, en modifier, car les premiers mois d'utilisation nous permettent de mieux identifier nos besoins.

- Il faut choisir un outil de préférence aux codes sources libres, car cela permet de faire soi mêmes des modifs, sans avoir à payer une société à chaque fois,

- Il faut choisir un prestataire sérieux : là je n'ai pas de solutions pour identifier lesquels le sont et lesquels font de l'esbrouffe.

Je ne connais que Synolia, pour travailler avec eux, je ne peux donc pas parler des autres sociétés qui travaillent avec oscommerce, il y en probablement de très bonnes parmis elles.

En ce qui concerne Synolia, je dois dire que c'est vraiment une société sérieuse, très compétente et réactive.

Tous les développements que nous leur avons demandés ont été faits qualitativement, et dans le respect des délais.

Par ailleurs, ils sont toujours là pour me conseiller techniquement, lorsque je ne suis pas sure de mes choix dans mes nouveaux développements.

Enfin et surtout, quand j'ai rencontré mon premier vrai problème de fonctionnement du site, il s ont tout de suite pris les choses en main pour me sortir de mon impasse, alors que la boutique nous a été livrée fonctionnelle il y a 6 mois.

Bref, pour finir, je tiens à dire qu'il faut bien savoir à l'avance, si on veut un site auquel on s'adaptera ou bien, inversement, si on veut un site qui s'adaptera à nos contraintes et qui sera complétement évolutif.

Ensuite il faut savoir choisir un partenaire sérieux et compétent.

Mon verdict c'est oscommerce et Synolia, bien que, je le rappelle, je ne suis pas en mesure de juger des autres types de boutiques et des autres prestataires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là franchement je suis impressionné, que les lecteurs du HUB n'imaginent pas qu'il s'agit d'autopromo détournée (ce serait dans ce cas, assez énorme, et j'imagine déjà les levées de boucliers, à juste titre d'ailleurs!!) Je vous garantis que je n'étais absolument pas au courant, d'autant plus qu'il n'y a pas de signature et donc que je ne sais même pas de quel(le?) client(e) il s'agit !!

En tout cas ca fait vraiment chaud au coeur, merci merci ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je confirme que ce message n'est pas un message d'auto promo.

Je suis bien une cliente de Synolia.

J'espère ne pas faire de tord à la société en tenant le discours que j'ai tenu, mais je voulais de ma satisfaction, car on parle souvent de ce qui ne va pas avec les prestataires, et trop rarement de ce qui marche bien.

Alors s'est fait.

Je me répète, si mon message est "gênant" je comprendrai très bien qu'il soit supprimé.

Merci,

Karine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ajouterais que, pour un banquier, les crédits/accomptes/découverts sont accordés à hauteur maximum de leur capital.

<{POST_SNAPBACK}>

En pratique, souvent les banques fixe la limite de 50% du capital social effectivement libéré.

8 000 uro : 4 000 découvert

1 uro : 0.50 découvert

bon pour les cinquantes centime, j'exagère un peu :fou:

Thierry

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

il y a quelques semaines j'avais lancé cette discution pour avoir différents avis concernant l'e-commerce, aujourd'hui mon projet est en phase terminale en tout cas en ce qui concerne la conception, parce que pour ma part ce n'est que le début, l'E-boutique sera en ligne dans quelques jours.

J'ai mis mon projet dans les mains de professionnels qui on fait un travail remarquable, j'avais une idée assez précise de la charte graphique que je souhaitais et ils ont fait des merveilles. :D

Je rejoins Loulou puisque j'ai aussi fait appel à Synolia et j'en suis très heureuse, ils ont en plus du savoir faire de la patience et l'accueil est des plus agréable.

Pour en revenir a l'E-commerce, une personne qui veut se lancer et qui n'a pas de bonnes connaissances en informatique (j'en sais quelque chose, quoique je m'améliore de jour en jour), je pense qu'elle n'a aucun intérêt à essayer de mettre tout ça en place toute seule, non seulement elle va y passer un temps incalculable et sûrement pour ne pas avoir le résultat escompté.

Pour ma part j'étais consciente que, solution Os ou pas je n'en étais pas capable et que mon projet n'aurai sûrement jamais vu le jour si j'avais essayer de me débrouiller toute seule. Rien que pour la part de mise en place qui m'étais destinée, certains jours je me suis arracher les cheveux et j'ai recommencé je ne sais combien de fois avant de comprendre pourquoi ça n'allait pas. :gueule:

Chacun son métier, je pense qu'il faut être conscient de ses capacités, et ne pas vouloir faire n'importe quoi sous prétexte de faire des économies qui souvent n'en sont pas, comme je l'ai déja dit , pour moi une boutique sur le net doit être aussi attrayante au premier coup d'oeil au même titre que celles en ville, ça c'est le boulot des webmasters, pour le commerçant le sien c'est vendre, et si chacun fait son travail comme il se doit, tout le monde s'y retrouve, les clients aussi d'ailleurs.

Voila je voulais donner des nouvelles à ceux qui en attendait et je viendrais évidemment vous donnez l'adresse de mon site, pour que vous puissiez juger par vous même.

A très bientôt

Bonne soirée

Pinceau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...