Jump to content

poMMo : enfin une solution moderne et light pour gérer une liste de diffusion !


davidm
 Share

Recommended Posts

Ca fait longtemps que je n'avais pas fait partager un de mes coups de coeur... pour ceux qui ne le connaîtrait pas, poMMo (anciennement bMailing) est un outil libre (GPL) qui permet de gérer une liste de diffusion / newsletter. A l'opposé de phpList par exemple, le parti est pris d'avoir une interface légère (aromatisée à la sauce AJAX d'ailleurs, merci jQuery) et où l'on peut se repérer facilement. L'accent est mis sur la flexibilité et la légèreté de l'application donc, mais côté fonctionnalités on a l'essentiel et même plus :

  • interface simple pour créer des champs custom au sein du profil des abonnés
  • création automatisée d'un formulaire personnalisé à insérer sur votre site
  • l'interface est facilement thémable via smarty
  • "variateur" (throttle) permettant de contrôler la charge du serveur (rythme d'envoi des mails)
  • URL pour consultation en ligne des newsletter archivées
  • et bien plus...

Une démo valant 10 000 mots, faites vous une première idée ici (l'appli est francisée) :

http://try.pommo.org/admin/admin.php

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que l'interface est simple et jolie.

C'est vrai que les fonctionnalités de base sont là, avec un plus sur la segmentation.

Par contre, on retombe toujours sur le même problème : l'envoi des emails. Ici on passe soit par le site ou par un smtp configuré. C'est sur ce point la même démarche que la plupart des autres outils de mail.

Donc sur la technique pure, c'est vrai que l'outil est cool. Par contre en utilisation (qui reste quand même la base de l'emailing), pour faire de l'emailing, tu vas te retrouver avec le probleme du blacklisting et des filtres anti/spam.

Tu me dira que c'est pour faire de l'emailing de fidélisation et donc que pour cela, le serveur blanc n'est pas obligatoire.

Je ne fais que constater la différence avec les utilisateurs de Snipemail (qui eux aussi l'utilisent pour la fidélisation en opt-in strict) entre leurs retours avant et après l'utilisation d'un serveur blanc.

Finalement, pour une utilisation en tant qu'outil GRATUIT c'est très bien. Mais pour une utilisation professionnelle, je déconseille (comme tout ce qui n'est pas architecturé en blanc) parce que pour un pro (par pro, j'entend celui qui a BESOIN que ses mails arrivent à bon port et DOIT SAVOIR ANALYSER ce qui se passe ensuite) l'aspect blanc devient aujourd'hui obligatoire.

Je l'ai quand même mis dans mes favoris pour les personnes qui me demanderaient un outil gratuit sans serveur blanc ;-)

Link to comment
Share on other sites

par pro, j'entend celui qui a BESOIN que ses mails arrivent à bon port et DOIT SAVOIR ANALYSER ce qui se passe ensuite
mais ces analyses ne sont pas entièrement opérationnelles avec des courrielleurs comme thunderbird qui bloque l'ouverture des images extérieures et averti quand un lien affiché ne correspond pas à l'url réelle. Dans ce cas, le tracking est impossible, non ?
Link to comment
Share on other sites

Si tu peux tracker quand même, même ce qui a été dépose en boite et ce qui est bloqué par les filtres anti-spams.

Quand tu envoies un mail, t'as un code de retour qui indique l'etat de l'operation comme courrier bien reçu, boite pleine, adresse inexistante, serveur de mail indisponible temporairement, etc.

En analysant ces codes retours, le prestataire peux te faire une analyse assez fine de l'etat d'envoi et reception de ta campagne.

Pour ce qui est des ouvertures, il y a certes les pings mais il y aurait d'autres techniques aussi, sur lesquelles je n'ai pas pu avoir des explications (secret technologique) et même si il y a une toute petite partie des mails sur lesquels tu ne peux pas savoir l'ouverture, tu as des infos les concernant dès qu'il y a des liens cliqués.

L'un dans l'autre, la partie noire de ta campagne (celle qui reste invisible en tracking) reste quand même très réduite.

Link to comment
Share on other sites

Par jours c'est environs 500 mails que mon thunderbird me met de coté, alors oui tu sais que ma boîtes aux lettres et ok puisqu'elle ne déborde pas,

oui le courrier et bien reçu mais pour finalement ne pas être lu ni même ouvert il est simplement détruit au bout de 7 jours chez moi.

Je serais curieux de savoir le pourcentage d'internaute qui fonctionne comme moi c'est des chiffres qui doivent être au moins estimé même si

c'est pas dit à celui qui a commandé le spam non ?

Link to comment
Share on other sites

Quand tu envoies un mail, t'as un code de retour qui indique l'etat de l'operation comme courrier bien reçu, boite pleine, adresse inexistante, serveur de mail indisponible temporairement, etc.
certains opérateurs n'envoyant pas de code de retour (pour éviter les attaques de spam par dictionnaire) et d'autres envoyant (sciemment ?) des code erronés, genre adresse inexistante quand il y a suspicion de spam.

J'ai eu le cas avec un domaine hébergé chez OVH en mutualisé et, malgré le fait que je n'envoyais pas les mels via ovh, mon domaine était considéré comme spammeur, du fait de l'ip correspondant à de nombreux autres domaines. Car dès la réception du code erroné, je recommençais avec une autre adresse mel d'expéditeur et le mel passait.

Je n'ai plus ces problèmes depuis que OVH a modulé les envois en fonction des quantité d'erreurs en retour.

Link to comment
Share on other sites

Je l'avais téléchargé il y a de cela une petite semaine, je n'avais pu que voir la partie émergente du script, n'ayant pas eu le temps de pouvoir analyser le code.

Il est vrai que l'interface est vraiment sympa et au pire des cas comme déjà dit, on peut la customiser très facilement.

Maintenant j'ai vu que vous parliez d'arriver à bon port avec les newsletter. Vous êtes en train de dire que les mails seraient mis automatiquement en spam avec des messageries comme Thunderbird, gmail et Outlook ?

Si c'est le cas, y aurait-il une parade car je dois dire que je n'avais jamais vraiment pensé à : est ce que mes news arrivent correctement à bon port ?!

Y a-t-il une référence que ce soit payant ou non, qui se démarque de tout ses concurrents et qui ne soit pas trop lourd ?

Merci :smartass:

Link to comment
Share on other sites

Leonick> c'est justement l'interet des prestataires qui utilisent un serveur blanc. comme ils ont des relations privilégiées avec les FAI, ils ont des retours authentiques. De plus, en cas de probleme de suscpicion de spam, ils sont integré aux listes FBL (feedback Loop) et ainsi ont un channel email spécifique avec chaque FAI pour recevoir les report de problemes (surtout liés au spam déclaratif mais egalement technique)

C'est par ce biais entre autre que ces prestataires peuvent te donner un feedback des catchs en spam.

C'est également par ce biais la qu'ils peuvent lister tous les mails problématiques et travailler dessus pour garder le whitelisting du serveur.

Le mutualisé est une plaie pour l'emailing car entre les autres locataires spammeurs, emaileurs avec des bases sales, et ceux qui se font hacker et detourner leurs formulaires pour faire du spam, ton IP est jamais propre. Seul le dédié peut s'en sortir, et encore s'il n'est pas dans une plage IP avec des voisins peu recommendables. :-/

Mika_do> C'est le grand probleme de l'emailing. Les gens se focalisent trop sur l'envoi et pas assez sur la reception ou l'analyse. La seule parade que je connaisse, c'est le serveur blanc. Soit tu travaille seul dans ton coin pour l'obtenir (mais bonjour la quantité de taf, a recommencer à chaque envoi) soit tu passe par un prestataire spécialisé.

Si tu lis mon blog, tu trouveras parmi les premières notes (donc dans les archives) l'explication du pourquoi du blog (aider les PME/PMI) et plein de renseignements sur l'emailing et le spam.

Après pour les solutions, comme il s'agit généralement d'outils PRO, c'est un peu lourd car cela a enormément de potentiel. Mais c'est pas usine à gaz non plus, je te rassure ;-)

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces réactions très instructives, même si à mon sens on est sur un autre segment que celui visé par poMMo ;)

Pour un site qui souhaite mettre en place une newsletter, sans faire de l'analyse poussée, c'est largement suffisant. Tout le monde n'a pas besoin (ou pas le temps !) de faire du tracking...

Maintenant, à chacun son besoin effectivement !

@Wefficient : intéressant ton blog (par contre typepad rame pour le chargement des pages... :unsure: )

Link to comment
Share on other sites

Davidm> La différence ne se fait pas à mon sens sur "besoin d'analyse" ou pas. Je pars du principe que quand tu t'échines à faire une newsletter, c'est pour qu'elle soit lue. Et pour qu'elle soit lue, il faut qu'elle soit reçue.

La différence se fait donc sur la seule question : Ma newsletter mérite t'elle que je paie un peu pour qu'elle arrive à destination pour tous ? Ou est ce que je veux une solution gratuite et puis j'espère que le maximum de monde la recevra.

Si tu estimes que ta newsletter ne mérite pas que tu y consacres les moyens adéquats, tu as ta réponse ;-)

Après il y a la réalité :-(

Encore trop souvent, les entreprises choississent les solutions gratuites parce que d'une certaine manière cela flatte l'égo de se dire qu'on a été plus malin que le système... Le seul probleme pour ces apprentis marketeurs, c'est qu'ils n'ont pas conscience du système dans toute sa dimension et ils le résument en un prix d'achat de logiciel, de CD de base et de CPM d'envoi...

Par contre, si on reste dans le cadre d'un particulier ou d'un site web sans visée commerciale, alors ce logiciel est bien sympa, et c'est la raison de sa mise en favori ici.

Oui [edit] Typepad rame un peu[edit] comme il y a pas mal de modules externes en test, cela rame parfois (souvent a cause de wengo et mybloglog)

Si j'ecrivais des notes moins longues ou si au moins je les splittaient en note longues, cela irait mieux également ;-)

Edited by Wefficient
Link to comment
Share on other sites

Salut

L'accent est mis sur [...] la légèreté de l'application donc, mais côté fonctionnalités on a l'essentiel et même plus
Par contre, si on reste dans le cadre d'un particulier ou d'un site web sans visée commerciale, alors ce logiciel est bien sympa, et c'est la raison de sa mise en favori ici.
À mon avis, une application qui se renvendique "légère" et qui ne fait quasiment que l'essentiel sans aucuns bonus: c'est une application qui n'a pas à concourir dans la catégorie "pro" ;)

À ce titre, et après avoir joué avec la démo, cela me semble une bonne application (selon les besoins, donc).

Mon seul -gros- reproche est qu'il faille absolument avoir activé JS pour en profiter: de l'Ajax partout c'est sympa, mais une dégradation correcte c'est mieux :(

En tous cas, encore merci à David de nous faire profiter de ses dernières trouvailles :)

Link to comment
Share on other sites

Davidm> La différence ne se fait pas à mon sens sur "besoin d'analyse" ou pas. Je pars du principe que quand tu t'échines à faire une newsletter, c'est pour qu'elle soit lue. Et pour qu'elle soit lue, il faut qu'elle soit reçue. La différence se fait donc sur la seule question : Ma newsletter mérite t'elle que je paie un peu pour qu'elle arrive à destination pour tous ? Ou est ce que je veux une solution gratuite et puis j'espère que le maximum de monde la recevra.

J'avais cru comprendre que cela dépendait de l'identification du serveur en tant que "serveur blanc" et non de l'application elle-même : explications ?

Sinon il ne faudrait pas confondre solution gratuite = mauvaise solution. Le modèle open source a démontré sa capacité à produire des applications de très haut niveau (à commencer par 70% des serveurs de la planète).

Si je prend l'exemple des CMS, il est clair que "gratuit" ne veut pas dire "cheap", "pas pro"... maintenant ça ne veut pas dire que côté gestion de liste de diffusion une appli comme phpList soit au niveau (d'ailleurs, que penses tu de celle là ?), mais faire passer le message que "gratuit" = mauvais :thumbsdown:

L'économie de l'open source est fondée sur la valeur ajoutée par les services autour de l'application et non la commercialisation de l'application elle-même.

Si tu estimes que ta newsletter ne mérite pas que tu y consacres les moyens adéquats, tu as ta réponse ;-)

:smartass:

Ceux qui me connaissent savent que je ne lésine pas sur les moyens :P

La question n'est pas là : il faut dimensionner les moyens par rapport aux objectifs.

Encore une fois je n'ai pas dit que poMMo prétendait rivaliser avec des solutions "pros" !

Si j'ai un client qui a des besoins, je sous-traiterai cette partie de la prestation à plus spécialiste que moi, c'est ma politique.

Après il y a la réalité :-( Encore trop souvent, les entreprises choississent les solutions gratuites parce que d'une certaine manière cela flatte l'égo de se dire qu'on a été plus malin que le système... Le seul probleme pour ces apprentis marketeurs, c'est qu'ils n'ont pas conscience du système dans toute sa dimension et ils le résument en un prix d'achat de logiciel, de CD de base et de CPM d'envoi...

Tes arguments tiennent la route, et je suis le premier à tenir le même discours aux décideurs que je rencontre. Le domaine de la création de site web est plein de prestataire "pas cher" qui ne savent pas ce qu'ils font, qui appliquent des templates "tout fait" en copier-coller et on un code horrible , non standard, non accessible... etc. Donc oui j'imagine le point de vue que tu dois défendre.

Une prestation de qualité a un prix. Par contre je m'élève contre l'association "solution gratuite" = amateurisme ou basse qualité... du moins en ce qui concerne l'open source...

À mon avis, une application qui se renvendique "légère" et qui ne fait quasiment que l'essentiel sans aucuns bonus: c'est une application qui n'a pas à concourir dans la catégorie "pro" ;)

Encore une fois, si le débat n'avais pas été placé sur cette question depuis le début par Wefficient, on ne serai pas en train de dire quelque chose que je n'ai jamais dit !

À ce titre, et après avoir joué avec la démo, cela me semble une bonne application (selon les besoins, donc).

Mon seul -gros- reproche est qu'il faille absolument avoir activé JS pour en profiter: de l'Ajax partout c'est sympa, mais une dégradation correcte c'est mieux :(

J'avoue que je n'ai pas vérifié... dommage que les concepteurs n'aient pas utilisé jQuery ou mootools, qui se dégradent plutôt bien.

Bonne remarque, même si franchement, je ne suis pas non plus pour le fanatisme anti-js pour une appli... autant pour un site web c'est évident qu'il faut que tout se dégrade correctement mais là...

Et puis si on applique ce principe, pas sûr que même les solutions pro soient exemptes de js ou avec un js qui se dégrade bien...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

question technique :

quelle version de mysql faut il pour faire tourner Pommo

sur mon dédié j'ai 2.10.0.2 et j'ai des messages d'erreur mysql sur les lignes avec COMMENT'....';

a+

JP

Link to comment
Share on other sites

sur mon dédié j'ai 2.10.0.2 et j'ai des messages d'erreur mysql sur les lignes avec COMMENT'....';

Heu ? 2.10.0.2 n'est certainement pas une version de mysql... ou alors vieille d'une vingtaine d'années :lol:

Tu avais une 3.23.58, et je t'ai passé en 4.1.22 :)

Dan

Link to comment
Share on other sites

Mea Culpa, j'ecris trop vite et ne me relis pas en étant assez concentré. Du coup je tronque un peu les phrases ou je ne m'exprime pas assez clairement.

Je ne critique nullement les solutions gratuites ou open source. J'en utilise moi même. Loin de moi l'idée que le gratuit soit synonyme de mauvaise qualité. Certains logiciels gratuit, codés par des pro comme des pros, sont bien meilleurs que des logiciels pro. Voila c'est dit !

Je vais essayer de remettre les choses dans leur contexte pour expliquer l'usage du terme "mauvaise solution".

Nous parlons ici d'une version gratuite de gestion de newsletter et d'envoi de mails. Techniquement cela tient bien la route comme outil, il semble complet, toutes les fonctionnalités de bases sont la pour la personnalisation simple, la segmentation, etc. Comme pour un Sarbacane, l'outil est bien au niveau technique (avec une interface ++ pour Pommo)

D'ailleurs comme je l'ai mal expliqué, j'ai trouvé Pommo tellement bien que quand je disais qu'il avait été mis en favori ici, je parlais de ici sur mon ordinateur. J'ai effectivement souvent des personnes qui veulent un outil GRATUIT et pour lesquelles utiliser un serveur blanc payant n'est pas dans les objectifs.

Pour revenir sur la premiere citation de Davidm, ce que je voulais dire, c'est qu'il ne faudrait pas que la difference entre 2 solutions se fasse sur "y a t'il du tracking ou pas ?" mais plutot sur "Mes emails doivent ils tous arriver a destination ou pas ?" Une fois que tu as reglé cette question, tu peux te préoccuper de tirer des infos (ou pas) de tes envois.

Ben oui, une newsletter gratuite de communauté virtuelle, si tu perds petit a petit un peu de destinataires, c'est pas la mort. Ils ont le truc gratuit et toi, qu'ils recoivent ou pas cela ne t'impacte finalement que très peu. Par contre une newsletter d'entreprise, si tes clients ne la reçoivent pas, c'est moins de business pour toi, donc là c'est important que tous recoivent l'email.

Quand j'utilise le TU, c'est un TU general. Je ne mettais nullement en question ta conception personnelle. La qualité de tes posts parlent pour toi.

Le serveur blanc est effectivement basé sur l'identification du serveur (et les liens particuliers que le prestataire a avec les FAI, hebergeurs, etc. pour traiter les retours de spams) C'est un gros travail perpétuel, qui demande bcp de main d'oeuvre et qui revient donc assez cher.

La où nous nous rejoignons, c'est sur la question des moyens. Généralement les solutions pro sont chères à cause de la gestion du serveur blanc. Les solutions gratuites sont ... gratuites. Et les solutions peu chères sont souvent l'identique des solutions gratuites (avec parfois un peu de service en plus) mais sans serveur blanc.

Si t'as une newsletter qui ne te rapporte pas d'argent et que tu ne veux pas qu'elle te coute, PoMMo remplira parfaitement son office. C'est ce que je conseillerais sans doute à partir d'aujourd'hui.

Si ta newsletter est importante à tes yeux et que tu veux qu'elle arrive a destination, tu as un probleme. Ce probleme ce sont les filtres anti-spam. Pour passer à travers efficacement, y'a un service qui s'appelle serveur blanc mais cela coûte. Si t'es pret à payer, t'auras accès à un service architecturé sur un serveur blanc et en bonus, tu auras aussi toutes les fonctionnalités (nombreuses et multiples mais c'est pas le sujet) d'une solution vraiment professionnelle. (par pro, entendez qui permette de pousser l'emailing dans ses derniers retranchements, pas un simple logo sur le packaging en carton ! Oui je sais, je suis un hérétique de l'emailing ;-) )

C'est cet aspect hérétique qui m'a fait lancer Snipemail le blog, pour expliquer l'emailing aux PME-PMI car malheureusement elles se faisaient rouler dans la farine par des commerciaux peu scrupuleux :-/ Expliquer les choses pour qu'elles soient bien comprises et assimilées et que les décideurs tranchent en conscience. Qu'ils comprennent l'interet de la personnalisation, de la rédaction conditionnelle, de la segmentation, du serveur blanc, etc. Parce que le plus important dans l'emailing, c'est pas tellement la rédaction du mail mais que celui ci arrive. Cette condition sinéquanone n'est pas toujours bien integrée car encore aujourd'hui, l'emailing reste très nébuleux dans son fonctionnement. C'est une grosse boite noire.

(je prends les devants LOL) Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : La redaction est importante ! Mais un mail bien rédigé ne sert à rien s'il n'arrive pas.

Je reviens sur les différences de prix des solutions. Ici je ne prends pas en compte les solutions gratuites car généralement elles ne font pas de publicité. Elles ne racollent donc pas les entreprises.

Quand tu compares un package (solution emailing + CD de base de donnée) t'as pour 500 euros tout ce qu'il te faut pour finir blacklisté en une ou 2 campagnes. A mon sens, c'est une dépense.

Snipemail est pas bien plus cher mais il faut avoir ses propres bases (pour l'aspect opt-in) ou si c'est pour faire de l'acquisition, il faut que les bases soient approuvées en amont (pour pas aller salir le serveur blanc et faire faire bcp de travail de nettoyage)

Généralement les personnes qui ont posé à plat tous les éléments sont tous unanimes : Il vaut mieux investir que dépenser, parce qu'au bout il y a un retour sur investissement.

La raison pour laquelle j'ai "monté" le débat sur le serveur blanc, c'est parce que le hub est lu par beaucoup de personnes et que la majeure partie d'entre elles pensent encore uniquement "technique" et pas particulièrement stratégie, marketing, service, déliverabilité... donc risquent de ne pas obtenir les résultats escomptés.

Les 5 secondes à retenir :

- Si pas envie de dépenser : Pommo :thumbsup:

- Si tu peux te permettre qu'une partie des mails n'arrivent pas à destination : Pommo

- Si tes mails doivent arriver à destination : Solution serveur blanc

[edit] Encore une fois désolé pour le post d'une page, j'arrive pas à faire court ! et trop LOL la signature de DAN ;-) [/edit]

Edited by Wefficient
Link to comment
Share on other sites

Ok merci pour la clarification :)

Ceci dit qu'est-ce qui empêche quelqu'un d'utiliser poMMo sur un serveur blanc ?

Et comment faire de son serveur un serveur blanc ?

Dan : il existe des moyens pour ça sur nos dédiés ?

Ca coûte combien ???

Link to comment
Share on other sites

en soit rien, il faut juste que tu travailles pour que ton serveur soit blanc.

Un serveur blanc c'est un serveur qui est whitelisté chez les FAI, hebregeurs et webmails.

Plusieures possibilités de se faire whitelisté :

- parfois ce sont des formulaires à remplir

- parfois ce sont de simples emails à envoyer à une adresse spécifique

- parfois c'est une démarche d'inscription auprès de la société

- parfois c'est une analyse complete des emails qui proviennent d'une adresse.

Mais il faut bien comprendre que faire une demande ne signifie pas qu'elle sera acceptée.

Et même pire, une acceptation n'est pas permanente, cad qu'en cas de mauvais comportements ou résultats, le whitelisitng peut sauter !

Certains FAI ne whitelistent que les prestataires de services d'email professionnels et refusent d'accorder ces "privilèges" à de plus petites structures, n'étant pas sur qu'elles suivent la même éthique ou en tout cas qu'elles respectent leurs engagements sur le sujet.

Comme les FAI ont pour priorité de proteger leurs abonnés, elles sont draconniennes sur les dispositions prises.

Comme je l'ai déjà indiqué, le gros avantage du whitelisting, c'est d'integrer les FBL des FAI, pour avoir les remontées d'info sur les erreurs et problemes de délivrance des mails. Tous les bounces sont analyses et traités.

Pour faire ton propre serveur blanc, t'as qu'une solution : n'utiliser que des bases "immaculées", sans la moindre erreur tolerée en NPAI hard, et pas de bonce a repetition sur les NPAI softs. Ceci pour avoir un bon taux de déliverabilité technique.

Ensuite il faut que tu fasse la démarche de contacter tous les FAI, hebergeurs et webmails de ta liste pour qu'ils te donnent la marche à suivre pour être whitelisté sur leurs serveurs, et surtout la demarche pour pouvoir communiquer avec eux plus facilmeent pour regler les inévitables problemes pouvant arriver (FBL list)

Il faut que ta stratégie emailing soit claire pour eviter les déclarations en spam inévitables avec une usure précoce de la base (voir l'article "mon abonné opt-in m'a déclaré spammeur" sur Snipemail)

Il faut que tu n'aie une démarche que de fidélisation (donc pas d'envoi à de nouvelles adresses email qui vont faire exploser tes mauvais ratios) et que bien entendu ta base soit en opt-in réel double. (c'est mon coté hérétique !)

Enfin, il faut que tu te tapes tout le travail d'analyse des codes des emails pour faire ton tracking et le nettoyage des NPAI (soft, hard, spam technique, spam declaratif, suspicion de spam...)

Certaines étapes peuvent s'automatiser mais cela reste un travail énorme pour un service que tu peux toucher à 50 euros mensuels avec Snipemail.

Il va sans dire que ce service est absolument impossible à mettre en place sur un serveur non dédié, simplement parce que tu ne maitrise pas ce que font tes voisins. De la même manière, il faut plutot un dédié qui ne fait que cela pour eviter qu'un client hebergé fasse sa petite campagnes maison avec sarbacane et te ruine des mois de travail !

Ce que cela coûte ? ton temps et la valeur que tu lui accorde :-) (ou le salaire de tes gars qui vont travailler à ta place)

Link to comment
Share on other sites

Pour le dédié, pas de souci je n'imagine même travailler sur du mutualisé même si mes clients sont des PME, assos et collectivités locales... l'enjeu c'est la sécurité en plus de la performance et la maîtrise de l'environnement technique (et aussi, avec Dan, le zéro souci :D).

Merci en tout cas pour ces explications !

J'ai appris quelque chose :)

Et évidemment vu l'investissement que ça représente, je ne me vois pas me lancer la dedans... maintenant si j'ai un client qui a un besoin, je pourrai lui expliquer et éventuellement faire appel à un prestataire compétent ;)

Link to comment
Share on other sites

Pour le dédié, pas de souci je n'imagine même travailler sur du mutualisé même si mes clients sont des PME, assos et collectivités locales... l'enjeu c'est la sécurité en plus de la performance et la maîtrise de l'environnement technique (et aussi, avec Dan, le zéro souci :D).

Merci en tout cas pour ces explications !

J'ai appris quelque chose :)

Et évidemment vu l'investissement que ça représente, je ne me vois pas me lancer la dedans... maintenant si j'ai un client qui a un besoin, je pourrai lui expliquer et éventuellement faire appel à un prestataire compétent ;)

Moi aussi je suis chez Dan "zero soucy" ! :-)

Je suis content que les explications t'aient éclairé, maintenant tu propageras la bonne parole et l'emailing devrait se voir tirer vers le haut ;-)

(mais je garde Pommo pour ceux qui veulent absolument du gratuit)

Second semestre 2007, je devrais sortir une version de Snipemail s'intégrant aux sites web pour gerer via serveur blanc les emails de service. Le serveur blanc se trouvant alors de fait integré dans les flux d'information du site et de l'entreprise.

Comme pour l'emailing en ASP, l'emailing de service subit lui aussi de plein fouet les mises en spam, or comme on ne fait aucun tracking sur ces emails, le probleme est très largement sous evalué. Je vais tester le systeme avec quelques clients choisis et une fois que cela sera bien maitrisé, je mettrais l'offre visible sur le Snipemail.

Link to comment
Share on other sites

Comme pour l'emailing en ASP, l'emailing de service subit lui aussi de plein fouet les mises en spam

Ca tu peux le dire, je viens d'installer le service de paiement SpPlus de la Caisse d'Epargne, et tous les mails de confirmation de paiement se retrouvent taggés "SPAM" par mon serveur, j'ai remonté l'information au service technique de SpPlus, et ils m'ont répondu que cela provennais d'un réglage de mon serveur.

Link to comment
Share on other sites

Oui dadou. Je crois que là aussi je vais mettre le doigt sur un point qui fait mal :-/ Mais bon, il vaut mieux dire les chose, même si cela fait mal, que de laisser filer et que cela finisse par se casser la figure.

Cela la fout mal que les mails constitutifs de tes prestations de base soient tagges spams ou bien n'aboutissent pas à destination :-/

Mais bon, on va se recentrer sur Pommo sinon je vais encore partir dans de grandes tirades ;-)

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...
  • 11 months later...

Juste pour info, j'ai repris complètement la traduction de poMMo qui était vraiment médiocre (sans compter qu'elle était incomplète).

Je suis en train de rebalayer ça "en contexte" car il reste encore probablement du travail mais je vais bientôt publier une version "finale".

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...