Aller au contenu
Arlette

Synolia

Noter ce sujet :

Recommended Posts

Bonjour,

Ce mois-ci j'ai interview Bshop un des créateurs de la société Synolia, spécialisée dans le e-commerce.

La vente par Internet est un phénomène qui prend de l'ampleur. Comment créer sa boutique, la faire connaitre, gérer les ventes, suivre ses clients... autant de domaines qui faut maitriser pour bien réussir dans le commerce électronique.

Si des questions essentielles m'ont échappé, vous pouvez rajouter vos questions ici. ;)

Bonne lecture !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bonne interview, plaisante à lire en tous cas :) Merci aux participants, à l'arrière et avant scène ;)

J'ai été étonné que dans les évolutions dans domaine du E-Commerce de ces derniers mois, bshop ne cite pas Magento, il est clair qu'il ne s'agit pas de versions finales (malgré la qualité des versions bêta), mais cette solution se profile comme la solution alternative open-source gratuite aux osCommerce (et divers variantes).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

ITW très interessante ;-) bravo à vous 2

Bshop tu dis qu'il faut un budget de 3000 euros (qui veut varier bien sur suivant le projet) pour une solution Businesshop mais je suppose qu'il y a aussi des couts annuels obligatoires (location du serveur, support technique / assistance, mise à jour du produit oscommerce, ...) ?!

Cela coute combien de maintenir un site chez Businesshop chaque année ? bien sur je suis conscients que cela peut varier d'une boutique à l'autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours aussi propre, toujours aussi pro :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour !

Juste 2 questions 'types'...

Quand on a travaillé sur plus de 200 sites :

- Quel a été le plus beau challenge ?

- Quel a été la plus grosse déconvenue ? (si je puis m'exprimer ainsi :D )

++,

Nico.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour a tous,

Je vais tâcher de répondre aux questions les unes après les autres au fil de l'eau....

Pour TheRec:

Concernant Magento, je n'en ai pas parlé par soucis de ne pas tomber dans le sujet 'a la mode' en fait. Comme toute agence web j'analyse Magento et d'autres solutions de très près avec mon équipe, j'ai d'ailleurs pris contact avec Roy le boss de Varien pour étudier ce qu'il est possible de faire ensemble.

Concernant cette solution donc, bien entendu elle est prometteuse, il y a de nombreuses fonctionnalités back office qui devraient apporter un vrai 'plus' au monde du e-commerce.

Par contre je suis encore loin d'en faire LA solution, celle qu'il faut aujourd'hui à tout prix déployer dans un projet e-commerce. Je suis même sidéré de voir des entreprises qui envisage aujourd'hui de s'y plonger et surtout des prestataires qui osent répondre à des appels d'offre avec une solution en version bêta, non finalisée, non debuggée ... bref pas encore opérationnelle.

Pour moi par rapport à cette solution il va y avoir 2 inconvénients qu'il va falloir absolument éviter :

1- la solution est aujourd'hui dans sa phase béta très lourde, des milliers de fichiers dans tous les sens, et on est pas à l'abri de l'usine à gaz, que tant décrient aujourd'hui (a tord AMA) en parlant des solutions établies type oscommerce...

2- le modèle de commercialisation n'est pas encore tout à fait défini. Parions qu'a coté de la version Open Source sortiront des solutions 'entreprises' avec un coût de licence. Ce type de solution j'y suis très habitué et pas du tout réfractaire au contraire. Cela représente souvent une vrai passerelle entre 2 mondes : l'open source pur et dur et le logiciel propriétaire (pur et dur aussi!) .

C'est très intéressant pour des projets type CRM (je pense à SugarCRM que SYNOLIA a introduit en France en 2004- PUB!) car un projet CRM est de par sa structure et son approche très différent d'un projet e-commerce, car on essaye le plus possible de répondre à un besoin précis avec des fonctionnalités Standard, pour conserver l'évolutivité de la solution (la montée de version).

Mais aujourd'hui en e-commerce, c'est différent, les sites qui marchent évoluent sans arrêt. Il faut tellement intervenir fréquemment sur le code pour améliorer la solution, déployer de nouvelles fonctionnalités, que ce soit en front ou en back, que je vois mal demain comment conserver l'intégrité et l'évolutivité d'un standard commercialisé par un éditeur et y ajouter sans arret de nouvelles fonctionnalités.

Bref a mon sens les solutions type Magento sont très prometteuses, mais j'attendrai encore de voir comment évolue la solution, si les tests en réels sont concluant, pour vraiment proposer ce type d'outils à mes clients. Par contre croyez moi, s'il n'y a pas d'inconvenients et que des avantages pour mes clients, je serais dans les premiers à la proposer ;)

J'aurai pu aussi, sur le même sujet, parler d'oscommerce MS3, qui l'air de rien, se prépare gentillement à sortir et comblera certainement les detracteurs de la version actuelle, la beta elle aussi est prometteuse.

Enfin, sans m'étendre (comme à mon habitude! ), je souhaitai dans ces réponses aux sympatiques questions d'arlette, mettre plus l'accent sur ce qu'on doit faire d'une solution e-commerce, quelle qu'elle soit, pour réussir un projet, quels sont les choix stratégiques à faire, plutôt que de cibler sur telle ou telle solution: il n'y a pas de solution miracle qui écrase toutes les autres, il y a juste un gros marché de l'e-commerce, révelant un ensemble de besoins divers et variés, et des réponses a apporter en conséquence...

NICOLAS: 2500-3000 euros c'est grosso modo le budget minimal si on veut vendre de façon professionnelle sur le web, dans un cadre standard, en dessous on a essayé, on ne pouvait pas suffisamment passer de temps sur la solution pour produire un site qui sorte du lot.... En terme de coûts annuels, au dela de l'année N, il y a l'hebergement du site, si le client souhaite qu'on l'heberge pour lui, bien entendu (le leitmotiv chez nous c'est : laisser le client libre !).

Dans ce cas on propose des offres d'hebergement adaptées, mais jamais de mutualisé. Nous voulons garder le controle sur les perf de nos serveurs et la sécurité. Bref on fait du semi dédié ou du dédié, voir de l'hebergement multi-serveurs... cela va donc de quelques centaines d'euros par an à plusieurs milliers... fonction du besoin.

Et cela comprend bien entendu l'infogérance des machines, le support etc...

Dans le cadre de projets conséquent, on fait aussi des contrat de maintenance évolutive sur mesure, de la formation etc...

ANONYMUS:

plus gros challenge : là je donne quelques infos stratégiques (sic!) mais pas trop non plus, parce que nous avons des partenaires technologiques avec lesquels nous travaillons, pour le compte de clients grands comptes, et sur ces projets nous avons des clauses de confidentialité (ce qui m'ennuie parce que ça fait un paquet de projet sur lesquels je ne communique pas aujourd'hui !! ).

Bref sans citer de marques on a développé une solution métier avec un logisticien permettant de gérer des prises de commandes en masses (un client dans l'administration, disposant de plus d'un millier d'agences en France, traite toutes ses appro avec notre solution) le tout totalement interfaçé avec la plateforme logistique et avec des régles de validation de commandes, gestion de quotas, traitements spécifiques assez folles... . Un gros challenge qu'il a fallut relever très vite, un premier prestataire s'étant à l'époque cassé les dents dessus. C'était en 2005 je crois, on a passé un mois de décembre à développer 15 heures par jours, au final on a réussi à livrer dans les temps, faire de notre plateforme un standard et depuis on a du équiper une vingtaine de grands comptes avec cette solution ... C'est très gratifiant de voir l'aboutissement de ce genre de projet.

L'autre gros challenge pour Synolia ces dernières années a été de passer 1 an 1/2 en R&D pour monter une solution e-commerce synchronisée avec Sage ligne 100 gestion commerciale. Personne n'osait se frotter a Sage E-commerce, pourtant pas exempt de défauts... Ça a été un gros pari pour nous mais on a réussi petit à petit à s'imposer dans ce domaine et on a fait avec ce type de solution de gros projets extrêmement intéressants...

Plus grosse déconvenue : Très honnêtement je n'en vois pas vraiment (je touche du bois) ...peut etre le fait de perdre des projets sur des appels d'offres 'fait pour nous' et voir le client partir avec une solution plus chère, pas forcément mieux adaptée, tout simplement parce qu'il s'est fait convaincre par un discours commercial pipo type 'c'est plus cher, c'est plus fiable ' ça ça à le don de m'énerver ... ;) c'est arrivé une ou deux fois ...

et zut j'ai encore fait un pavé.... :hypocrite:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une fois de plus, j'en ai appris pas mal sur le domaine :)

C'est vraiment bien ce genre d'interview pour voir un peu comment des gens du métier pensent, leur vision des choses, les conseils qu'ils donnent etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×