Jump to content

Eye-tracking et recherche Web


Régis
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

Pour info :

Une étude [ Checkit (22/02/2007) : "Buyers and information searchers view search results differently"] de lisibilité optimale ( oculométrie, eye-tracking ), sur la lecture d'un résultat de recherche, démontre que les internautes effectuant des recherches avec l'intention d'acheter ont des habitudes de visualisation différentes de celles des internautes cherchant de l'information.

Cette étude a été effectuée sur 5 moteurs de recherche. Les participants devaient rechercher 5 produits et services : - un billet d'avion - une assurance auto - une voiture d'occasion - un prêt pour une rénovation - un lecteur MP3. La moitié des répondants devait trouver de l'information sur les produits et services alors que l'autre moitié devait avoir l'intention de les acheter.

Conclusions de cette étude d'eye-tracking

  • Les acheteurs visualisent plus de résultats de recherche (10) et le font plus longuement (11,4 secondes). En outre, ils se concentrent davantage sur les noms de marques qui leur sont familiers.
  • 96% visualisent les (trois) premiers résultats de recherche sponsorisés.
  • 98 % visualisent les résultats de recherche organiques (issus de l'index du moteur).
  • Les consommateurs visualisent un résultat de recherche pendant 1,1 seconde.
  • 31% visualisent les résultats de recherche sponsorisés situés à droite.
  • Les chercheurs d'informations visualisent moins de résultats de recherche (8) et le font plus rapidement (9,4 secondes). En outre, ils accordent plus d'attention au contenu qu'aux noms de marques.

L'étude ( format .pdf ) : "Checkit Eye-tracking Research Report"

Plus de détail sur le Blog Webmaster Hub - Eye-tracking et recherche Web

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir et merci pour ces infos Regis :smartass: ,

Il est interessant de constater la part 98 % des recherches naturelles ( a mon avis en hausse ) et l'importance des 3 premiers liens

payants 96 %.

Cela dit , les liens payants peuvent sans doute être utiles de maniere subliminale; je m explique, une société dont le lien payant sera en 7 eme position aura sans doute peu de clic, mais notre inconscient enregistrera sans doute probablement certains de ses éléments .

( on peut comparer cela à une ODV - occasion de voir ) .

En fait, c'est aussi une solution pour annonceur non fortunés... peu de clics, donc pas de depenses, mais l 'existence pereine en bas de page avec des ODV.. :whistling:

Cordialement

Australien a l ouest :blink:

Link to comment
Share on other sites

Il y a une chose qui m'incite à la prudence avec cette étude : elle a été réalisée sur un echantillon de 50 personnes. C'est déjà pas mal et ca doit représenter du temps pour analyser touts ces petits mouvements des yeux (:)), mais est-ce que ca ne serait pas tout de même un peu juste comme panel ?

D'autant que j'avais en tête l'hypothèse inverse : je pensais que les internautes en phase d'achat auraient plus tendance à cliquer sur des liens commerciaux (pertinents dans le cadre d'un achat sur le net) tandis que les internautes en recherche d'information auraient plutôt tendance à regarder les résultats organiques.

Link to comment
Share on other sites

(...)En fait, c'est aussi une solution pour annonceur non fortunés... peu de clics, donc pas de depenses, mais l 'existence pereine en bas de page avec des ODV.. (...)
Intéressant, Australien, ton approche ODV via les liens sponsorisés. Mais peut-être est-il difficile darriver à se placer, en fonction des requêtes, en dessous des 3 premiers liens sponsorisés pour les annonceurs non fortunés. Il doit être délicat de mesurer le juste investissement financier pour se trouver sous les 3 premiers

Il y a une chose qui m'incite à la prudence avec cette étude : elle a été réalisée sur un echantillon de 50 personnes.
Il fût un temps où je travaillais quotidiennement avec les statistiques et parfois avec des panels plus petits. (mais cela est bien loin maintenant et jai oublié quelques notions.). La représentativité des résultats est souvent une question soulevée. Pour autant que je me souvienne, il serait plus judicieux de présenter les résultats avec un risque alpha (derreur) de 5% (le plus souvent). Généralement, les chiffres ne sont pas faux, mais cest linterprétation qui en est faite qui peut lêtre. Ceci dit, ne nous arrive-t-il pas de modifier un site parce qu1 personne a dit que " " => est-ce représentatif ?

Bref, je pense quil sagit de prendre ces résultats plus comme un indicateur (une tendance à)

je pensais que les internautes en phase d'achat auraient plus tendance à cliquer sur des liens commerciaux (pertinents dans le cadre d'un achat sur le net) tandis que les internautes en recherche d'information auraient plutôt tendance à regarder les résultats organiques.
Je crois me souvenir, aussi, selon des études, quen France il y a moins de clic sur les liens sponsorisés que, p.e, aux Etats-Unis
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...