Jump to content

Google dévoile les taux de clics invalides (ou incorrects)


traducteur

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai aussi vu cette info à différents endroits et je pense que la publication du taux de clics incorrects pour chaque annonceur est sans intérêt.

Mon avis est que les annonceurs qui se plaignent de payer des clics invalides et qui sont prêts à intenter des procès à Google se trompent de combat. Le problème de l'annonceur n'est pas de savoir s'ils y a des clics incorrects dans ce que Google lui facture. La seule question intéressante est de savoir si les annonces qu'il place chez Google rapportent suffisamment ou pas. Qu'est-ce qui est préférable ? Une régie avec 0% de clics incorrects et 1% de taux de conversion ou une régie avec 10% de clics incorrects et avec 10% de taux de conversion ? La réponse à cette question est évidente.

L'annonceur qui gère et suit ses annonces en fonction des taux de conversion n'a aucun problème de clic incorrect. J'en conclurais que cela montre que les annonceurs qui intentent des procès à Google sont de mauvais gestionnaires qui ne suivent pas les bons paramètres de leurs business.

Votre avis : :thumbsup: ou :thumbsdown::?:

Jean-Luc

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

J'ai aussi vu cette info à différents endroits et je pense que la publication du taux de clics incorrects pour chaque annonceur est sans intérêt.

Mon avis est que les annonceurs qui se plaignent de payer des clics invalides et qui sont prêts à intenter des procès à Google se trompent de combat. Le problème de l'annonceur n'est pas de savoir s'ils y a des clics incorrects dans ce que Google lui facture. La seule question intéressante est de savoir si les annonces qu'il place chez Google rapportent suffisamment ou pas. Qu'est-ce qui est préférable ? Une régie avec 0% de clics incorrects et 1% de taux de conversion ou une régie avec 10% de clics incorrects et avec 10% de taux de conversion ? La réponse à cette question est évidente.

L'annonceur qui gère et suit ses annonces en fonction des taux de conversion n'a aucun problème de clic incorrect. J'en conclurais que cela montre que les annonceurs qui intentent des procès à Google sont de mauvais gestionnaires qui ne suivent pas les bons paramètres de leurs business.

Votre avis : :thumbsup: ou :thumbsdown::?:

Jean-Luc

Jean-Luc,

Je suis loin d'être un spécialiste du fonctionnement des comptes AdWords / AdSense, mais au-delà du bien-fondé ou non d'entreprendre une action contre Google, il est clair que ce qui est interprété comme "fraude aux clics" ternit considérablement l'image de l'entreprise et augmente globalement le prix à payer sur les mots clés les plus recherchés. C'est donc un travers du système, et lorsqu'on voit à quoi ça peut conduire ( http://adscriptum.blogspot.com/2006/06/la-...ternet-les.html ), on ne peut que souhaiter que Google mette un peu d'ordre dans tout ça.

J-M

Link to comment
Share on other sites

il est clair que ce qui est interprété comme "fraude aux clics" ternit considérablement l'image de l'entreprise
D'accord.

... et augmente globalement le prix à payer sur les mots clés les plus recherchés.
Ce n'est pas certain. Le prix des mots clés est fixé par la concurrence entre annonceurs, beaucoup plus que par la présence de cliqueurs-tricheurs, et je ne pense pas que le prix total payé augmente sensiblement à cause de la fraude au clic. Par contre, il est clair que les éditeurs honnêtes sont lésés par les éditeurs tricheurs.

... on ne peut que souhaiter que Google mette un peu d'ordre dans tout ça.
Bien entendu. ;)

Jean-Luc

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

J'ai aussi vu cette info à différents endroits et je pense que la publication du taux de clics incorrects pour chaque annonceur est sans intérêt.

Mon avis est que les annonceurs qui se plaignent de payer des clics invalides et qui sont prêts à intenter des procès à Google se trompent de combat. Le problème de l'annonceur n'est pas de savoir s'ils y a des clics incorrects dans ce que Google lui facture. La seule question intéressante est de savoir si les annonces qu'il place chez Google rapportent suffisamment ou pas. Qu'est-ce qui est préférable ? Une régie avec 0% de clics incorrects et 1% de taux de conversion ou une régie avec 10% de clics incorrects et avec 10% de taux de conversion ? La réponse à cette question est évidente.

L'annonceur qui gère et suit ses annonces en fonction des taux de conversion n'a aucun problème de clic incorrect. J'en conclurais que cela montre que les annonceurs qui intentent des procès à Google sont de mauvais gestionnaires qui ne suivent pas les bons paramètres de leurs business.

Votre avis : :thumbsup: ou :thumbsdown::?:

Jean-Luc

Bonjour,

Je suis 100% d'accord.

Il y a de la "fraude" sur tous type de support :

- au CPM les bannières sont affichées sur des pages "autorafraichissantes"

- Au CPC il y a des clics frauduleux ou "par erreur"

- Au CPA des remplissage de formulaires frauduleux.

On mesure le résultat d'une campagne au retour et non au taux de fraude.

Google affiche le taux de clic non comptabilisés pour montrer qu'il agit. C'est uniquement de la communication, ça ne changera rien.

C'est mon avis et je le partage ;)

Link to comment
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now
×
×
  • Create New...