Pourquoi choisir le PHP pour réaliser des pages dynamiques ?

Le nombre d’adeptes du langage PHP ne cesse de croître. On recense aujourd’hui plus de 13 millions de sites utilisateurs (http://fr.php.net/usage.php), et le langage est de plus en plus proposé en standard par les hébergeurs (gratuits et professionnels).

Mais quels sont les atouts du PHP, qui en font un langage aussi répandu ?

Le PHP est rapide. Compilé en tant que module Apache, les temps d’exécution sont très performants. A condition toutefois de l’utiliser sur une plate forme Linux (sur Windows, les dernières versions d’Apache/php ont des performances honorables, mais comparables avec celle d’IIS/ASP). Contrairement aux CGI, les scripts PHP sont donc executés par le serveur web, sans ressources suppléméntaires. Pour des sites très fréquentés, le PHP s’avère plus performant que l’ASP (mais la différence est imperceptible pour un site avec moins de 2 millions de pages vues par mois).

Le PHP est d’abord un langage facile à apprendre. Il reprend assez fidèlement la syntaxe du C, ce qui rend sa prise en main par un développeur qui connait ce langage quasi immédiate. De plus c’est un « C pour les nuls », c’est à dire qu’il ne contient pas les contraintes qui empoisonnent les développeurs débutants, comme les problèmes de déclaration de variables, ou la gestion des chaînes de caractères.

Le PHP gère très bien, depuis les origines, les requêtes SQL. On peut donc facilement écrire des programmes qui affichent des données extraites de bases SQL, ou qui stockent des données postées par un formulaire dans une table SQL. Le PHP sait communiquer avec presque tous les SGBD de la création (Oracle, MySql, DB2, Informix, Ingres, Postgresql, SQL Server, Access etc…).

Les plateformes Linux/Apache/PHP sont d’une très grande stabilité (sauf mauvaise config à l’origine). Un site peut tourner pendant des mois et des mois sans avoir besoin d’un reboot… Appréciable pour les sites d’e-commerce ou les sites boursiers (ces derniers choisissent de plus en plus le PHP, ce n’est pas un hasard) pour lesquels une panne d’une heure peut coûter des millions…

Aux instructions de bases du PHP, s’ajoutent une foule de fonctions, couvrant tous les besoins imaginables pour un webmaster : applications e-commerce, génération de PDF, création d’images à la volée, parsing XML, programmation COM, compression/décompression, statistiques, cryptologie, génération d’email, gestion d’annuaires LDAP et… un raton laveur. Pour le cas, fort improbable, où il resterait quelque chose à inventer, vous pourrez, grâce à une API très stable et bien faite, programmer vos propres modules d’extension.

Un atout majeur, et qui achève de convaincre nombre d’utilisateurs : le PHP, élaboré par des pionniers de l’Open Source, bénéficie d’une énorme communauté d’utilisateurs, qui s’entraident au sein de nombreux forums (dont celui-ci), mettent à disposition des scripts ou des applications complètes en Open Source. Sur Hotscripts.com, par exemple, on trouve 2778 scripts ASP, 89 scripts en Python, 4230 Perl/CGI, et 6996 scripts PHP. Cela se passe de commentaires.

Enfin, (et surtout diront certains), PHP est gratuit ! (licence GNU GPL !)

[prochain article : mon premier programme en php (débutant)]

Philippe YONNET