Jump to content

Cela pourrait prêter à rire ...


Dan
 Share

Recommended Posts

... si ce n'était le triste reflet de la mentalité de certains "employeurs" qui spamment le Hub avec ce type de message.

Non contents de poster dans le salon alors que les offres et demandes d'emploi y sont prohibées, ils se permettent d'exprimer leur mécontentement en se voyant modérés à deux reprises.

Ils nous ont donc annoncé sans rire que "des centaines de forums seraient très heureux d'afficher leur offre d'emploi" et que nous pouvions "supprimer leur compte".

Je laisse les membres du Hub juges de cette "proposition d'embauche".

J'ai moi-même mis en gras, voire en rouge, ce qui ne collait pas avec ma définition d'un "stagiaire". :evil:

******* est une jeune agence de webmarketing spécialisée dans la création de trafic qualifié et lucratif sur le Net.

******* conseille et accompagne ses clients dans l’atteinte de leurs objectifs Web et intervient dans les différentes phases de conception des solutions pour y parvenir :

- Création de bannières, emailing, sites événementiels, blogs et jeux concours.

- Opération de communication virale et marketing communautaire

- Pilotage de campagnes on-line, programmes d’affiliation et de liens sponsorisés.

- Tracking, analyse post campagnes

Dans le cadre de son développement ******** recherche de nouvelles compétences.

Stage Webmaster H/F

Mission :

Vous apporterez toutes vos compétences en webmastering et un appuie technique à notre équipe d’e-pub managers. Intégré à notre équipe, vous interviendrez dans les différentes phases créatives et techniques lors de la création et la gestion de campagnes de communication multimédia.

- Participation aux briefs de création

- Conduite de projets auprès de partenaires extérieurs et sous-traitants

- Création et développement d’éléments publicitaires : bannières, emailing, blogs, sites événementiels,...

- Adserving et tracking

Profil :

BAC +3 à Bac+ 5 NTIC, multimédia, webdesign, communication, Vous êtes passionnés par Internet et vous cernez tout le potentiel qu’offre ce média.

Maitrise indispensable des logiciels de webdesign : Adobe Creative Suite, notamment Flash et connaissances souhaitées en xHTML/CSS, PHP/MYSQL, notions en AJAX appréciées.

Vous êtes doté d’aptitudes créatives certaines et vous vous intéressez de prêt à toutes les nouveaux procédés et techniques liés à Internet.

Une première expérience en tant que webmaster et des connaissances en référencement Web sont des plus.

- Esprit d’équipe

- Rapidité d’adaptation

- Vivacité d’esprit

Stage plein temps début dés que possible

Durée : 4 à 6 mois

Rémunération : Indemnités de stage + Bonus

Lieux de stage : ******

Contact :

*********

info@*********.com

Un stagiaire avec un bac+5 acceptant de se faire rémunérer avec des carambars et une tape amicale sur l'épaule (serait-ce le bonus mentionné ?) à la fin du mois ne se trouvant pas sur le Hub, nous avons estimé que cette offre n'y avait très certainement pas sa place.

Il aurait pû aussi préciser, "de préférence blonde, forte poitrine, et acceptant la promotion canapé" que cela ne nous aurait pas choqué plus.

Il n'est pas dans les habitudes du Hub de montrer du doigt, mais j'avoue que dans ce cas-ci la tentation était grande de laisser le nom de la société et de leur faire une contre-publicité d'enfer, voire alerter l'inspection du travail !

Mais bon, je me suis raisonné :P

Dans l'espoir que personne, sur les "centaines d'autres forums", ne tombe dans les bras d'un employeur aussi indélicat ! :evil:

Dan

Link to comment
Share on other sites

Malheureusement c'est monnaie courante :-(

Je me souviens de mon 1er "vrai" stage (bac +2) ou la patron m'a dit tout de suite (à peine 2 minutes après que je sois rentré dans le local) que je serai pas payé (même pas d'indemnité de stage).

Mon 2eme stage (bac +3) c'était encore pire car il m'a payé et en plus il a trouvé le moyen de me dire que je lui avais couté de l'argent :-) MDR !! je suis resté bête sur le coup...

Mon 3eme stage (bac +4) quand à lui c'était bien passé avec un patron cool, honnête avec de vrais valeurs. Il ne faut non plus dire qu'il y a "que" des mauvais patrons ;-).

Link to comment
Share on other sites

Je trouve simplement regrettable que certains employeurs profitent de la situation de l'emploi en France.

Nous avons peut-être 3 millions de chômeurs (à peu de choses près) mais ce n'est à mon avis pas une raison pour proposer ce type d'embauche déguisée en "stage" !

Pris sur le site de URSSAF :

Les sommes versées aux stagiaires ne donnent pas lieu à assujettissement dans la limite de 12,5% du plafond horaire de la sécurité sociale par heure de stage effectuée.

Exemple pour une durée de stage égale à la durée légale du travail :

En 2008, le plafond horaire de la sécurité sociale est égal à 21 euros.

21 x 12,5% x 151,67 = 398,13 euros

En 2008, le seuil de la franchise de cotisation est de 398,13 euros.

En fait, la rémunération proposée est donc de 398,13 euros/mois. (+ le fameux "bonus" dont on n'a aucune idée) :(

Link to comment
Share on other sites

La façon de rédiger cette annonce est commune à la plupart des boites. Les annonces sont rédigées n'importe comment, et au final, les entreprises recrutent des gens qui n'ont pas la moitié des compétences demandées.

Pour info, pour un stage de plus de 3 mois, les indemnités de stage minimales s'élèvent à 1/3 du SMIC.

Tizel

Link to comment
Share on other sites

MDR !! je suis resté bête sur le coup...

[Joke]Et tu l'es resté :wacko: [/joke]

Désolée, j'ai pas pu m'en empêcher :blush:

Mon 3eme stage (bac +4) quand à lui c'était bien passé avec un patron cool, honnête avec de vrais valeurs. Il ne faut non plus dire qu'il y a "que" des mauvais patrons ;-).

On a jamais dit ça ! Mais tu conviendras avec nous, parce que tu es bien placé pour le constater, que le genre de post cité par Dan est tout de même assez courant !

Un stagiaire est tout de même là pour apprendre, mettre la théorie en pratique, donc cela suppose un encadrement. Et cela demande une disponibilité de la part du maitre de stage. Il ne faut surtout pas prendre un stagiaire aux périodes de coup de bourre ! Il est anachronique de demander à un stagiaire de l'expérience, une qualification. Vu que par définition il est là pour l'acquérir !

Link to comment
Share on other sites

Maitrise indispensable des logiciels de webdesign : Adobe Creative Suite, notamment Flash et connaissances souhaitées en xHTML/CSS, PHP/MYSQL, notions en AJAX appréciées.

Ce simple paragraphe démontre bien que l'on recherche un salarié et non un stagiaire...

Et qu'on envisage de le payer avec des cacahuètes, sous le couvert de cette dernière dénomination.

Link to comment
Share on other sites

En 1998 j'avais été payé un peu plus de 2000 francs. C'est proche des 398.13 euros (=2611 francs) actuel.

Par contre je ne connais pas la durée limite d'un stage.

Arlette >> MDR oui je suis resté bête

et je suis d'accord avec toi... Sur 3 stages il y en a quand même 2 qui se sont mal passés pour moi. Je ne vais donc pas vous contredire...!!

Je n'ai jamais dit que vous généralisiez ! Je précise juste qu'il faut pas mettre tous les patrons dans le même paquet mais je ne disais pas ça pour toi et Dan car je sais que ce n'est pas votre pensée ;-)

Link to comment
Share on other sites

BAC +3 à Bac+ 5 NTIC, multimédia, webdesign, communication, Vous êtes passionnés par Internet et vous cernez tout le potentiel qu’offre ce média.

Maitrise indispensable des logiciels de webdesign : Adobe Creative Suite, notamment Flash et connaissances souhaitées en xHTML/CSS, PHP/MYSQL, notions en AJAX appréciées.

Vous êtes doté d’aptitudes créatives certaines et vous vous intéressez de prêt à toutes les nouveaux procédés et techniques liés à Internet.

:whistling: "Je veux pas dire, mais bon avec ce genre de compétences " :whistling: "Petit stagiaire vole de tes propres ailes en freelance" :whistling:

Honteux pour notre profession mais bon voila sans les cons on ne reconnait pas les bons!!

Link to comment
Share on other sites

:whistling: "Je veux pas dire, mais bon avec ce genre de compétences " :whistling: "Petit stagiaire vole de tes propres ailes en freelance" :whistling:

Honteux pour notre profession mais bon voila sans les cons on ne reconnait pas les bons!!

Mais tu peux dire ! C'est justement ce que je disais à Dan cet après-midi... Avec un tel bagage, pour être payé à ce tarif il vaut mieux que la personne monte sa société. Au moins elle saura pourquoi elle gagne des prunes :(

J'aime bien ta réflexion... :P

Link to comment
Share on other sites

J'en profite pour préciser qu'un stagiaire est obligatoirement formé par un tuteur, qui effectue de facto un transfert de connaissances.

Vues le nombre d'entreprises qui souhaitent embaucher un stagiaire pour créer leur site, alors que leur métier n'est pas la création de sites, il me semblait nécessaire de le préciser.

Link to comment
Share on other sites

j'ai déjà eu des stagiaires qui même si ils étaient payé le minimun (la boite pour laquelle je bossais n'avais que peut de moyens d'ailleurs j'ai du la quitter parce qu'elle était au bord de la faillite, mais, mon employeur et moi n'avons jamais été exigent sur les compétence, de toute manière je préférais les "modeler" à ma manière de travailler, et quelques uns d'entre eux sont revenus plusieurs fois chez nous en stage : ils sont ressortis en ayant appris des trucs et astuces qu'ils n'avaient jamais vus en cours, j'en ai même eu un qui à fait une grosse impression lors de son rapport de stage un point sur lequel j'étais intraitable : l'accessibilité.

Un stage chaque partis doit gagner quelque chose, pour nous c'était de la main d'oeuvre pas cher, on ne s'en cache pas, mais pour eux, j'espère une bonne expérience, et des connaissances acquises.

Link to comment
Share on other sites

Si c'etait ainsi a chaque fois, être peu rémunéré ne me dérange pas, car comme tu dis, il y a échange de bons procédés. Mais lorsque tu n'apprends rien, ou pire encore, que c'est l'inverse, toi qui forme...

Link to comment
Share on other sites

Tu as très bien fait de les envoyer paitre ...

Il y en a marre de ces sociétés qui s'amusent à exploiter les autres et qui ne veulent pas payer la valeur ajoutée apportée.

Quant on souhaite quelque chose, on paye pour l'avoir au juste prix ou on prend la peine de le faire par nous même :nonono:

Link to comment
Share on other sites

Mais tu peux dire ! C'est justement ce que je disais à Dan cet après-midi... Avec un tel bagage, pour être payé à ce tarif il vaut mieux que la personne monte sa société. Au moins elle saura pourquoi elle gagne des prunes

J'aime bien ta réflexion...

:hypocrite: Pourquoi des prunes??? :nonono: Je suis loin d'avoir ce bagage (autodidacte ) et cela ne m'empêche pas de vendre mes services! bien au contraire, je me retrouve avec bcp de contacts qui ont été déçu par des soit disant "PROS" du web/agence de com.... Après je suis ok pour dire que freelance les débuts sont assez difficile! le temps de se faire connaitre et surtout d'apprendre un peu le métier de commercial mais bon c'est en forgeant que l'on devient ....

:whistling: d'ailleur je cherche un stagiaire commercial Profil : BAC+5 sortie d'ESC rémunération les prunes récupérées par mon autre stagiaire :whistling:

Link to comment
Share on other sites

:hypocrite: Pourquoi des prunes??? :nonono: Je suis loin d'avoir ce bagage (autodidacte ) et cela ne m'empêche pas de vendre mes services! bien au contraire, je me retrouve avec bcp de contacts qui ont été déçu par des soit disant "PROS" du web/agence de com.... Après je suis ok pour dire que freelance les débuts sont assez difficile! le temps de se faire connaitre et surtout d'apprendre un peu le métier de commercial mais bon c'est en forgeant que l'on devient ....

Tu interprêtes mal ma prose. Ce que je voulais dire c'est qu'avec un tel bagage il vaut mieux que la personne se lance en qualité de professionnel. Et comme tu le soulignes, les débuts sont généralement pas reluisant au niveau gains (vu le montant des charges), donc dans le pire des cas il n'aura pas de rémunération plus élevée mais au moins il saura pourquoi et n'aura pas le sentiment de se faire exploiter !

Après pour ce qui est d'être diplômé ou pas s'il y a une personne ici qui ne dira jamais : Les diplômes sont nécessaires c'est bien moi ! Quand je fais appel a un professionnel je lui demande pas ses diplômes, je lui demande simplement d'être compétent. Donc, dans le recrutement ma philosophie est la même !

Link to comment
Share on other sites

J'aurai beaucoup de chose à raconter au sujet des stages voici les détails les plus croustillants :

- "Si tu réussis à faire cela tu auras une prime" (je l'attends encore :) )

- "Je te donne XXX euros de prime et XXX euros en plus si tu restes jusqu'au XX/XX/XXXX", je ne suis pas resté et bien entendu je n'ai pas touché la première prime.

- Je ne peux pas te dire combien tu seras payé

- "Si tu fais confiance à notre société, tu dois signer ce papier sans le lire"

- (Appel passé à mon école) : "Nous l'avons viré pour faute grave mais on ne peut pas vous dire pour quel motif cela lui porterait trop préjudice" (motif : n'a pas accepté de signer un document sans le lire :D)

- (Après avoir refusé une proposition d'embauche au SMIC à la fin du stage, 4 mois de stages non payé)) "Nous allons chercher quelqu'un de moins intéressé par l'argent"

J'aurai pas mal d'autres choses à raconter, malhonnêteté intellectuelle et j'en passe...

Lorsque je regarde en arrière aujourd'hui, cela me fait sourire. J'ai finalement beaucoup appris sur le business et les comportements humains avec ces abrutis. Je me suis bien entendu promis d'être un tuteur exemplaire lorsque j'aurai mon premier stagiaire :smartass:

(Koukou au passage aux membres du Hub qui se reconnaitront dans certains de ces passages :))

Link to comment
Share on other sites

Cela s'appelle vouloir le beurre et l'argent du beurre, quelqu'un hautement qualifié qu'on va payer à coup de lance pierre. Et malheureusement c'est pas près de s'arranger avec la crise que traverse le pays. :(

Il n'y a qu'a voir les pages à propos de certains sites ou l'on recrute à tout va des stagiaires en écoles de journalisme pour alimenter le site en contenu sans les rémunérés....

Link to comment
Share on other sites

Cela s'appelle vouloir le beurre et l'argent du beurre,...

Généralement on rajoute : Et le c.. de la crémière :P

Toutes vos expériences ont ravivé ma mémoire... Un directeur de laboratoire qui souhaitait avoir son site Internet (et tant qu'à faire à l'oeil)... M'a dit un jour : "Oui, mais je vais embaucher un stagiaire cet été pour faire le site" :whistling:

Ceux qui me connaissent, se douteront de ma réponse ! ;) Rassurez-vous le site n'a jamais vu le jour. Il est resté dans l'état qu'un ami d'un ami lui avait fait : C'est à dire : Nul !

Au final, étant absente un certain temps il s'est même fait sucrer son ndd (because Arlette n'était pas là pour lui rappeler de le renouveler mdr... Fallait le faire : un ndd qui se composait comme suit : prénomnom.com )

Link to comment
Share on other sites

Moi j'ai l'expérience inverse. J'ai fait quelques stages évidemment, pas des mauvais souvenirs dans l'ensemble. Mais j'ai surtout une expérience de tuteur.

Je dois dire que cela me prends généralement énormément de temps.

Je n'attends pas d'un étudiant qu'il soit opérationnel. C'est mon rôle de lui trouver une mission à sa portée et de le mettre en situation de réussir.

Au final, j'ai rarement eu l'impression d'y gagner quelquechose. :/

Je comprends d'autant moins les tuteurs/employeurs qui cherchent des superman en stage. De fait, je ne comprends pas non plus le refrain du "méchant exploiteur", dans la mesure où la valeur ajoutée des stagiaires est majoritairement nulle. Généralement, ça m'aurais moins pris de temps de faire moi-meme.

Link to comment
Share on other sites

Disons qu'il faut choisir :

- soit tu fais le travail toi même comme tu le dis.

- soit tu passes par un stagiaire mais tu le rémunères à sa juste valeur et suivant les critères de l'URSSAF. Après bien sur tu peux aussi mal tomber mais le risque est mesuré. Il existe plein d'étudiants qui sont compétant, qui en veulent et qui sont rapidement autonome.

Link to comment
Share on other sites

Je comprends d'autant moins les tuteurs/employeurs qui cherchent des superman en stage. De fait, je ne comprends pas non plus le refrain du "méchant exploiteur", dans la mesure où la valeur ajoutée des stagiaires est majoritairement nulle. Généralement, ça m'aurais moins pris de temps de faire moi-meme.

Tout simplement parce que ces employeurs ne cherchent pas des débutants. Dans le meilleur des cas, ils cherchent des personnes autodidactes qui cherchent à se faire une première expérience quitte à être le dindon de la farce.

Dans notre domaine, c'est excessivement courant : l'idée préconçue qu'un site peut se faire en un clic de souris par le fils du voisin fait que nombre d'employeurs sont tentés par l'embauche d'un stagiaire pour réaliser la totalité du site de l'entreprise. Avec les conséquences que ça impliquera après coup : modifications peu aisées, stabilité aléatoire, etc, qui impliquent fréquemment la reprise par une entreprise qualifiée.

Je tiens également à ajouter que j'ai été très récemment tuteur d'un stagiaire très compétent; il était presque autonome à son arrivée (à tel point que je n'ai pas compris pourquoi il n'a pas été embauché dès le départ), mais ça ne m'a pas empêcher de le former continuellement malgré tout.

Link to comment
Share on other sites

Au final, j'ai rarement eu l'impression d'y gagner quelquechose. :/

Je comprends d'autant moins les tuteurs/employeurs qui cherchent des superman en stage. De fait, je ne comprends pas non plus le refrain du "méchant exploiteur", dans la mesure où la valeur ajoutée des stagiaires est majoritairement nulle. Généralement, ça m'aurais moins pris de temps de faire moi-meme.

Ah mais c'est évident que prendre un stagiaire c'est pas dans le but d'obtenir de la valeur ajoutée à court terme. Si tu espères cela tu fais fausse route.

Un stagiaire c'est par définition quelqu'un qui a besoin d'un tuteur pour mettre en application la théorie qu'il a apprise. Donc, oui, ça bouffe du temps. Oui, il ne fera pas le boulot à ta place. Oui, si ton boulot n'est pas terminé c'est toi (le tuteur) qui doit te farcir les heures sup. Et en matière de tutorat j'ai de l'expérience.

C'est pour cette raison que je dis plus haut : Il ne faut pas prendre un stagiaire pendant les périodes de bourre !

Oui, il y a des méchants exploiteurs qui profitent de la situation "stagiaire" pour embaucher à bas prix, pendant une période courte, quelqu'un qui fera le boulot d'un employé. Et c'est bien le cas dans l'exemple donné.

Moi quand j'entends : J'ai besoin d'un site donc j'embauche un stagiaire pour me le faire (alors que la personne sensée être son tuteur sur le contrat est tout sauf webmaster : Tout juste si elle sait faire une recherche sur Google), j'appelle ça un méchant exploiteur. En plus dans ce cas le gars n'aurait même pas été payé. :(

Prendre un stagiaire c'est à la limite un apostolat. Généralement tu le fais pour faire plaisir à quelqu'un, tu le fais une fois l'an (en période d'accalmie dans ton job) et encore souvent tu vas le faire une fois dans ta carrière. Tu ne travailles pas en permanence avec des stagiaires ! Et je dirais même que passer une annonce pour embaucher un stagiaire me semble une hérésie. Un vrai stagiaire il prend son téléphone et essaie de se trouver un patron charitable qui veuille bien le prendre. Ou alors, les sociétés s'adressent directement aux écoles pour leur proposer de prendre un étudiant.

Le plus que peut t'apporter un stagiaire c'est sa fraicheur, sa position de candide dans la profession. Il a un oeil différent du tien sur le boulot. Je dirais un oeil neuf. Une façon d'aborder les problèmes sous un autre angle. Souvent à force de faire toujours la même chose on a plus de recul. Aussi, ceux qui arrivent avec leur base théorique et leur idée de comment réaliser le travail, peuvent t'apporter une vision nouvelle.En échange tu leurs apportes ton expérience, ton savoir faire, les petits trucs du métier...

C'est ça une vraie collaboration stagiaire/tuteur.

Link to comment
Share on other sites

Ah mais c'est évident que prendre un stagiaire c'est pas dans le but d'obtenir de la valeur ajoutée à court terme. Si tu espères cela tu fais fausse route.

Je ne crois pas. Un stage ça doit être gagnant-gagnant, sinon y'a pas d'intérêt. Et surtout, les entreprises ne pourraient jamais absorber le flot de jeunes qui cherchent un stage.

Oui, il y a des méchants exploiteurs qui profitent de la situation "stagiaire" pour embaucher à bas prix, pendant une période courte, quelqu'un qui fera le boulot d'un employé. Et c'est bien le cas dans l'exemple donné.

Moi quand j'entends : J'ai besoin d'un site donc j'embauche un stagiaire pour me le faire (alors que la personne sensée être son tuteur sur le contrat est tout sauf webmaster : Tout juste si elle sait faire une recherche sur Google), j'appelle ça un méchant exploiteur.

C'est exactement ça que je trouve contradictoire. D'un coté on dit qu'un stagiaire fera le boulot d'un employé; d'un autre on dit qu'il est pas capable de le faire.

Après il y a des professionnels qui pensent (notamment au sujet de la communication d'entreprise) que "tout-pourri" c'est mieux que rien, surtout si c'est gratuit. Tant pis pour eux. Pour certains, c'est un passage obligé. La société comprends que pour faire bien, mieux vaut passer par des pros avec de l'expérience. Le stagiaire marine un peu, mais au final il devrais apprendre pas mal de choses au niveau technique... et améliorer aussi ses critères de choix d'emploi/stage.

Prendre un stagiaire c'est à la limite un apostolat. Généralement tu le fais pour faire plaisir à quelqu'un, tu le fais une fois l'an (en période d'accalmie dans ton job) et encore souvent tu vas le faire une fois dans ta carrière. Tu ne travailles pas en permanence avec des stagiaires ! Et je dirais même que passer une annonce pour embaucher un stagiaire me semble une hérésie. Un vrai stagiaire il prend son téléphone et essaie de se trouver un patron charitable qui veuille bien le prendre. Ou alors, les sociétés s'adressent directement aux écoles pour leur proposer de prendre un étudiant.

Je ne suis absolument pas d'accord. :)

Ce que tu dis renferme pour moi la graine du "stage photocopie". A mon sens, un stagiaire a une mission précise. Elle correspond à une attente de l'entreprise. Il complète l'équipe ponctuellement, soit pour assister, soit pour ouvrir une piste nouvelle.

En plus, tu voudrais payer pour rendre service ?

C'est en cela que je souligne le flou qui règne autour de la valeur des stages. J'ai l'impression qu'on mélange un peu tout et que c'est un terrain facile pour taper sur les employeurs.

Link to comment
Share on other sites

A te lire, j'imagine donc que ton entreprise fait appel à des stagiaires...

Dans ce cas il faut que tu contactes l'URSSAF pour leur demander ce qu'ils veulent dire par :

Attention : Aucune convention de stage ne peut être conclue pour remplacer un salarié en cas d’absence, de suspension du contrat de travail ou de licenciement, pour exécuter une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent, pour faire face à un accroissement temporaire de l’activité de l’entreprise ou pour occuper un emploi saisonnier.

En l’absence de convention ou si le stagiaire est considéré comme une ressource à part entière de l’entreprise, les sommes versées seront assujetties selon les règles de droit commun applicables aux salariés.

Lien (en bas de page): http://www.urssaf.fr/profil/employeurs/dos...reprise_01.html

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...