Jump to content
Sign in to follow this  
skim

L'internet 2.0

Rate this topic

Recommended Posts

Merci zantar!

Donc l'internet 2.0 existe et existait bien avant qu'on lui attribut le nom web 2.0!

Alors c'est les langage dynamique qui sont les bases de ce nouvelle internet entre l'interaction du surfeur et d'internet?

Puisque que les bases de l'internet 1.0 est le couple HTML-CSS donc ça donne un web statique dans lequel le document est juste consulté alors que maintenant ce sont les surfeurs qui font leurs internet.

J'ai trouvé un document qui illustre cette façon de voir les choses:

Les contours de l'internet 2.0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alors là excuse moi mais tu confonds deux notions totalement différente !

Ce qui caractérise l'intuition c'est l'absence totale de raisonnement. Les modèles prédictifs sont basés sur des théories, des études, des statistiques donc forcement un raisonnement ! Il est donc impossible de faire de "l'intuition" à partir de modèle de prédiction.

Un modèle de prédiction fait de la prédiction et ce n'est certainement pas de l'intuition.

++

Patrick

Ce qui caractérise les statistiques c'est justement que la corrélation statistique n'est pas de la causalité hypothetico-déductive (c'est à dire n'est pas basée sur un système de règles inférentielles). Les bons systèmes de recommandations ne sont pas basés sur des systèmes inférentiels notamment.

Quand a la définition de l'intuition, j'utilise celle des médecins : l'intuition n'est ni plus ni moins qu'un raisonnement analogique (versus le raisonnement déductif classique). Il y a d'ailleurs une abondante littérature sur ce sujet chez les médecins (qui a servi à théoriser les risques d'erreurs médicales).

Je cite le début de l'un d'eux ; Lintuition sappuie sur la mémoire: lorsquun contexte nous rappelle un contexte similaire, de façon plus ou moins

consciente, nous pensons que ce contexte a de grandes chances de produire les mêmes effets.

Tout ça pour dire que donc non, je ne confonds pas les notions puisque les méthodes de recommendations ont été conçues pour fonctionner de manière analogique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hum ... Ok

Il semblerait que nous ayons 2 façons radicalement différentes de voir les choses.

Tu te bases sur une approche "personnelle médicale" de la question ce qui fait que ton "modèle de prédiction" c'est transformé en "méthodes de recommandations", ce qui ne me semble par être pareil mais c'est ton approche pas la mienne et je l'a respecte.

... Cependant pour la deuxième notion (intuition de ce qui peut arriver), on peut et on sait déja le faire avec des modèles prédictifs de comportements ...

En ce qui me concerne, je serais plus sur de l'absolu avec comme référence le dictionnaire encyclopédique H... de 2007 qui me convient assez et qui dit que :

  • Intuition = implique une absence totale de raisonnement
  • Modèle prédictif = basé sur des théories, des calculs mathématiques, des études, etc. donc un raisonnement

Donc, selon mon approche, en aucun cas une intuition peut être issue d'un modèle prédictif. :)

++

Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites

le web 1.0, c'est quand une personne développait son site et créait le contenu.

le web 1.5, c'est quand une personne prend un script existant et crée son propre contenu

le web 2.0, c'est quand une personne prend un script existant (genre un annuaire, un blog, ...) et compte sur les internautes pour créer SON contenu. Et bien évidemment, toucher la manne publicitaire qui en découle. C'est comme cela qu'on reconnaît souvent le web 2.0, un graphisme avec des effets d'ombre et de 3D et, surtout, des pubs dès le début

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une de plus !

Comme quoi, pour le web 2.0, chacun a un avis et une interprétation bien différente. On va bientôt pouvoir faire l'encyclopédie du web 2.0 avec toutes ces définitions !

Ceci dit c'est très instructif et révélateur. Si vous avez un autre point de vu n'hésitez pas. On ferra une petite compil après histoire de voir où cela nous mène.

++

Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part j'aime bien la définition de Leonick, et en exagérant un poil j'ajouterais que les sites "Web 2.0" se reconnaîtront surtout par le fait d'être les premières victimes de la future bulle Internet 2.0 :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il va falloir ce mettre d'accord avant tout sur le sens des mots je pense :P

Il me semble qu'a la base le Web 2.0 est une interface qui permet a des internautes d'interagir sur le contenu des pages ainsi qu'entre eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Whoua, les forums, les livres d'or, sont des sites web 2.0 alors, mais cela existait depuis bien avant le web 2.0

C'est un terme purement marketing et rien d'autre, que chacun arrange a sa sauce pour mieux vendre au client, rien de plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mince j'ai totalement loupé ce topic à l'époque et sans une recherche sur les messages de Zantar (suite a un MP de sa part) je ne serais pas tombé dessus :-)

Faisant partie des vieux briscards, ayant fait mumuse sur les BBS et autres vestiges de l'époque (putain 18 ans déjà !) j'ai traversé toutes les ®évolutions du (des) réseaux.

En plus avec mon background marketing, j'suis en plein dans la cible, enfin normalement. ;-)

Le 2.0, c'est un truc qui me fait bien rire quand j'en entend parler dans les médias. Ce qu'on fait en 2.0, on le fait depuis très très longtemps ! Par contre, on n'appelait pas cela ainsi, cela n'avait pas de nom. Or on ne peut parler d'une chose qu'une fois qu'elle a été nommée, et une fois nommée, on peut buzzer dessus. (Tenez les marketeux, allez distribuer du 2.0 aux investisseurs et aux médias !)

J'ai bien aimé la définition donnée par Leonick, mais la mienne est légèrement différente :-)

Beta: Le Webmaster fait sa page, on voit comment utiliser ce nouveau truc qu'est le HTML et ses évolutions

1.0 : Le Webmaster fait son site lui même, il apporte le contenu et le propose au monde.

1.5 : Le Webmaster fait son site au moyen d'outils qui suppriment la nécéssité d'être un vrai développeur. Le contenu est encore crée par l'auteur du site. Quand le site marche bien, on peut en tirer de l'argent ou vendre le site.

2.0 : Le Webmaster a une idée (pourrie ou pas), cree une start-up, fait son site en aggrégant des fonctionnalités déjà développées, passe en version alpha ou beta et le mets en logo sur le site, fait créer le contenu par d'autres (sites ou utilisateurs), et vends de la publicité. Il espère se faire racheter par Google.

2.1 : Le Webmaster veut faire de l'argent, il fait un site façon 2.0 (mais sans l'idée de départ), et il poste dans les forums pour se plaindre qu'il ne gagne pas assez avec ses adsences.

edit : Quand il commence a décoller, il poste pour savoir comment cacher ses revenus aux impôts :-)

La différence entre 2.0 et 2.1 ? en 2.1 le but unique est faire de l'argent, et c'est accessible à l'individu. Plus besoin d'avoir une idée lumineuse ou une équipe. vive l'auto-entreprenadsençariat :-)

Edited by Wefficient

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...