Une bonne politique de liens

Objectif : améliorer la popularité d’un site et indirectement son positionnement sur un ensemble de requêtes prédéfinies.

Moyens : un navigateur web, un tableur, une connexion à internet, quelqu’un pour appuyer sur les touches du clavier …

Qu’est-ce qu’un lien entrant (ou backlink) de qualité ?
Un backlink de qualité doit pouvoir essentiellement répondre aux critères ci-dessous :
  • Provenir d’une page ayant la même thématique que la page liée.
  • Être situé dans le contexte de la page (dans le corps textuel de la page et non pas en footer par exemple).
  • Doit-être dofollow, sur une page en follow.
  • Ne doit pas passer par une redirection, le lien doit-être direct (en dur).
  • L’ancre du lien doit-être du texte et être la requête sur laquelle on cherche a bien positionner la page liée sur les moteurs de recherche.
  • Il ne doit pas y avoir plus de 50 liens (internes ou externes) sur la page liante.
  • La page liante doit-être indexée dans le moteur de recherche concerné.
  • La page liante doit-être bien positionnée sur la requête formant l’ancre du lien.
Avant toutes choses, voici quelques conseils de base, ce qu’il faut éviter, privilégier, ou qui n’aura aucun impact.
Ce qu’il ne faut pas faire :
  • Faire des échanges de liens bilatéraux avec n’importe quel site.
  • Faire des échanges de liens qui pointent exclusivement (ou très majoritairement) sur la page d’accueil.
  • Faire des échanges de liens avec toujours la même ancre de lien (texte du lien cliquable).
  • Faire des échanges de liens en footer de toutes les pages d’un même site.
Ce qui n’apporte rien de très concret :
  • Faire des échanges de liens bilatéraux.
  • Faire des échanges de liens en footer de la page d’accueil.
  • Avoir un lien en provenance d’une page type « partenaires » remplie de liens.
Ce qu’il faut faire :
  • Faire des échanges de liens trilatéraux (ou triangulaire).
  • Faire des échanges de liens avec des sites de même thématique.
  • Faire des échanges de liens de qualité (lire ci-dessous).
Tout ceci étant posé, voici une méthode pour vous aider à sélectionner des sites pertinents
Comment procéder ? :

1 – Avoir un second site web, propre, terminé, fonctionnel et référencé (je n’ai pas dit positionné, mais référencé ou indexé si vous préférez).

2 – Votre site à promouvoir est le site A, votre second site est le site B, le site sollicité pour l’échange de liens est le site C.
Les sites A et B ne doivent avoir aucun lien l’un vers l’autre, au pire un lien réciproque en footer de la page d’accueil mais pas plus. Le site B fera un lien vers le site C, vous solliciterez le site C pour faire un lien vers le site A.

3 – Etablir la liste des requêtes désirées et créer dans un tableur avec un onglet par requête.

4 – Associez 1 requête à 1 page de votre site, 2 ou 3 requêtes maximum pour la page d’accueil de votre site. Idéalement, toutes les pages significatives de votre site doivent-être concernées.

5 – Faire une recherche (dans le ou les moteurs désirés) avec chaque requête :

a) Mettre la liste des meilleures URL (1 par domaine) en colonne A du tableur (environ 15 à 30).
b) Vérifiez que le site de chaque URL n’a pas de pages du type : « nos partenaires ». Si c’est le cas, supprimez l’URL de la liste.
c) Allez sur chaque URL trouvée, et obtenir le nombre de liens contenus dans la page (un module pour Firefox fait cela très bien). Mettre cela en colonne B du tableur.
d) Vérifiez que les liens soient en dofollow sur une page en follow ((un module pour Firefox fait cela très bien et un petit coup d’oeil au code source aussi). Supprimez du tableur les URL qui ne correspondent pas à ces critères.
e) Ajoutez le nombre de liens entrants pour chacune des URL (si vous n’aimez pas la commande sitelink, un outil SEOmoz fait cela très bien et il doit bien y avoir un module Firefox pour cela aussi). Mettez le résultat dans la colonne C du tableur.
f) Comptez pour chaque URL le nombre de liens sortants (externes au site) qui se trouvent dans le corps de la page. Mettez le résultat en colonne D du tableur.
g) Faites un tri du contenu de l’onglet par colonne C décroissant, puis par colonne D décroissant, puis par colonne B décroissant. Vos URL sont maintenant classées par ordre d’importance (la plus importante en haut).

6 – Recommencez l’opération pour toutes les requêtes (qui a dit que était rapide ).

7 – Pour chaque URL que vous sélectionnez dans les différents onglets, vous devez préparer un texte d’environ 100 mots (sans fautes…) qui soit en rapport direct avec le contenu de l’URL) et contenir le lien vers votre site.

8 – Allez sur votre site B, et au besoin créez une page sur laquelle vous allez mettre un texte contenant un lien vers le site visé (pas plus de 5 textes par page. Tous les textes d’une même page doivent-être de la même thématique.

9 – Fouiller sur les sites pour essayer de trouver l’adresse email du webmaster, au pire décrochez votre téléphone pour avoir l’information.

10 – Etablir un email personnalisé pour chaque destinataire et leur proposer votre texte personnalisé avec votre lien. Précisez la page sur le site où vous avez vous-même mis un lien vers leur site. Vantez l’avantage de l’échange triangulaire et la qualité du lien que vous faites vers leur site

11 – Envoyez l’email

12 – Relancez une fois si vous ne recevez pas de réponse sous 15 jours.

13 – Faire la même chose pour toutes vos demandes de liens

14 – Inscrivez manuellement votre site (page d’accueil) dans des annuaires de qualité.

Voilà, vous l’aurez compris : une bonne stratégie de Netlinking cela ne se fait pas en un jour. C’est une opération qui se fait sur la durée et de façon régulière.
Vous ne devez pas non plus négliger le linkbaiting, les réseaux sociaux …
Après il vous reste la solution des inscriptions en masse dans les annuaires, mais les résultats ne seront pas les mêmes, loin s’en faut.

Vous pouvez réagir sur cet article, sur ce post