Jump to content

La chute des forums


culturec

Recommended Posts

Bonjour

J'ai constaté, à regret, une baisse très importante de mon audience concernant mon forum. Ce phénomène de baisse a commencé il y a deux ans.

En gros, j'ai perdu près de la moitié de mon audience. J'ai fait quelques recherches et même si ce sujet n'est pas clairement posé, j'ai constaté avec les outils de Google que cela touchait un grand nombre de forums et pas des moindres.

Je me suis bien sur interrogé sur les raisons : design vieillissant, mais suffit-il de le refaire pour rattraper de l'audience ? Génération X/Y plus habituée à MSN et à ses shorts messages et qui attend du web une réponse facile et instantanée ? Le développement des réseaux sociaux et notamment FaceBook qui attire énormément et contre lequel on a du mal à lutter.

Personnellement je mets en raison principale la nouvelle génération et ses attentes : facilité, instantanéité de l'information et qui bien sur trouve avec FaceBook un outils relationnel parfait.

J'ai donc décidé d'ouvrir davantage mon forum aux conversations futiles, quitte à perdre de sa crédibilité et cela semble fonctionner un peu.

De votre coté, ceux qui gèrent des sites communautaires mais sur la base d'outils classiques : blogs, forums ... avez-vous ressenti le même problème ? Quelles solutions mettez-vous en oeuvre ?

Merci

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

moi aussi j'ai constaté ce phénomène.

Je suis persuadée que les créations des sites communautaires tels que Facebook et autres y sont pour quelque chose.

J'y retrouve d'ailleurs un bon nombre des utilisateurs de mon forum !

Il y a aussi la multiplication de forums sur des sujets similaires et tout le monde veut la réponse tout de suite, immédiatement.

Ceci n'est qu'une constatation personnelle de quelqu'un qui a un tout petit forum.

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'on est nombreux à avoir constaté la même chose.

Et je rejoindrai Nullette en pensant que les sites communautaires tels que Facebook et Twitter y ont largement contribué.

Mais contrairement à toi, je ne vais pas compenser la perte d'audience par une ouverture du forum à des sujets plus futiles. ;)

Je préfère de loin que le Hub garde sa crédibilité !

Dan

Link to comment
Share on other sites

Au départ je pensais comme toi et j'éliminais les sujets hors cadre, mais finalement je me rends compte que laisser des sujets "de société" avec une prise de parole libre est en fait devenu une nécessité pour les membres.

Autrement dit, ce qui me parait hors cadre est pour eux quelque chose de nécessaire qui renforce "l'esprit" communautaire. C'est du reste le but d'un forum, sans cela on créerait une FAQ !

Link to comment
Share on other sites

Arlette, ne t'a-t-on jamais proposé de faire des conférences ?

Bravo :)

Concernant les blogs et Facebook et autres, j'ai l'impression qu'ils représentent pour certains une façon de "se faire re-connaître" :

je dis ce que je veux, je vous montre mes photos (moi), j'ai plein d'amis...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

C'est marrant car vendredi je parlais avec un webmaster de baisse de trafic sur l'ensemble de nos sites Internet respectifs et il m'a dit "c'est normal qu'on perde du trafic tout le monde est sur facebook".

C'est un raisonnement simple mais qui me semble de plus en plus juste (malheureusement).

D'ailleurs il me semble que Facebook soit passé devant Google en terme de trafic. Bientôt les internautes ne diront plus "je vais sur Internet" mais "Je vais sur Facebook".

Je vois de voir une news qui indique que Google va indexer (partout dans le monde) les résultats des groupes sociaux et les proposer en temps réel.

Je commence à me demander pourquoi les autres sites existent LOL. Il manquerait plus que Google rachète Facebook...

Link to comment
Share on other sites

Arlette, Nicolas :thumbsup:

Nullette :thumbsup: aussi ! Cependant les réseaux sociaux sont également des outils de promotion et ils sont également utiles pour maintenir un réseau professionnel, au-delà de tout voyeurisme, exhibitionnisme ou autosatisfaction devant son nombre de followers ou d'amis.

Si je prends l'exemple de ma kiné, Facebook est son moyen de communication principal avec ses amis. Une étape supplémentaire a été franchie depuis les SMS, MMS et autres outils des téléphones mobiles. D'ailleurs les constructeurs de téléphones mobiles ne s'y sont pas trompés car tous les nouveaux téléphones populaires proposent des applications vers les réseaux sociaux ...

Quelle sera la prochaine évolution ?

++

Patrick

Link to comment
Share on other sites

Cependant les réseaux sociaux sont également des outils de promotion et ils sont également utiles pour maintenir un réseau professionnel,

C'est pour cela que je dis :

Mais je pense toutefois, d'après ce qu'on m'en raconte qu'il doit y avoir effectivement une part d'entraide (mais pas de la même manière que sur les forums)

Quand tu es la copine, de la cousine du frère d'un copain qui à un pote qui est référenceur : facile de lui poser la question en toute camaraderie : "Pourquoi mon forum a perdu de la visibilité ? Ou que puis-je faire pour le rebooster" ?

Et comme tu es un pro qui a besoin de soigner son imagine de pro, tu vas répondre parce sinon tu seras plus le pote du copain de la cousine qui a une copine :P

Link to comment
Share on other sites

Arlette

Mon forum s'adresse aux jeunes, mais pas a des "Dz'jeun". C'est des étudiants en BTS, un peu plus réfléchis, un peu plus matures mais surtout plus conservateurs.

Malgré cela, j'ai pris conscience il y a très peu de cette nécessité d'une ouverture. Ce qui te parait futile, et à moi aussi, est pour eux nécessaire, presque indispensable.

Utiliser les réseaux sociaux comme uniquement une piste pour "draguer" de l'audience, c'est la moins pire des utilisations pour un webmaster qui se voit dépassé par cette nouvelle lame de fond, mais chacun sait parfaitement que par essence un réseau social c'est bien plus que la simple reproduction des flux RSS sur sa page Facebook.

Mon idée n'est pas de philosopher et regarder le train passer, mais bien de réagir en renforçant cette esprit de communauté : partage de fichiers, création de nouvelles catégories de membres (chez moi des Best Members qui ont accès à un forum privé et libre et qui aident les modos), organisation de jeux ... Je cherche encore des idées.

Link to comment
Share on other sites

Culturec, tu as de la chance d'avoir des "plus conservateurs". Je ne vous raconte pas la galère pour continuer de faire vivre Fun-Ados ! Un forum généraliste pour adolescents, c'est juste une énorme tare. Certains s'en sortent encore, parce qu'ils bénéficiaient d'un trafic plus fort que moi dès la base, mais moi, j'ai l'impression que le site survit. La demande de sites spécialisés adolescents est forte (vu le nombre d'inscriptions), mais se centrer autour du forum n'est plus une bonne solution, je le remarque tous les jours.

J'avais essayé de théoriser un peu la dynamique du web dans les années. Les forums marchaient en effet à une certaine époque où les moteurs de recherche ne faisaient pas nécessairement bien leur boulot. Ensuite, Arlette l'a parlé, il y a une individualisation du net : créer son blog est devenu simple, les gens s'y sont mis, ils voulaient eux aussi être sous la lumière, pas seulement un pion du forum.

Ce phénomène a été ultra-amplifié avec les réseaux sociaux à la Facebook. Sur Facebook, la page principale n'est pas l'index du forum, n'est pas la page d'accueil du site, non, c'est son profil ! On EST le site, sur Facebook. Et ça, les gens aiment. Ils vivent le site en étant le noyau central, et en choisissant le contenu qui nous entoure.

L'enjeu maintenant, c'est de faire des sites dont le visiteurs est le rédacteur en chef, et que sa page principale soit sa propre page, qu'il aura créée de toute pièce... mais sans nécessairement ressembler à Facebook. Ce qui est un véritable défi (que je n'arrive pour l'instant pas à prendre en compte).

Enfin bref, tout ça pour dire que Fun-Ados, c'est pas la joie.

Link to comment
Share on other sites

Quelques idées pour contribuer au sujet :-).

Je gère un forum assez spécialisé dans un domaine "scientifique".

Que dire ?

En "vrac" :

* multiplication depuis 2/4 ans des plateformes de forums et blogs, tout le monde peut en 2/3 minutes lancer son forum ou blog, même si le plsu souvent ces créations restent marginales, cela fait des milliers, dizaines de milliers de "micro forums" et "micro blogs", avec donc multiplications des occurences dans les moteurs de recherche, et les membres de ces petites communautés sont moins disponible pour les "grands" forum ou blog.

* Les "vrais" possiblités de créer un forum (phpbb, IPB, etc) ou de "vrais" blog (worpress, dotclear) sont de plus en plus accessible aux non "informaticiens", et utilisable assez facilement par ceux-ci, encore de la "concurence", aussi bien dans les résultats des moteurs qu'en disponibilité des internautes.

Je dirais que les forums sur des thèmatiques bien précises ne devraient pas trop avoir de pb, sauf peut être les forums sur "l'informatiques", car tous les "informaticiens" créent leur blog/forum, ce qui n'est pas le cas des chimistes, historiens de la grèce antique, lecteurs de spinoza, collectionneurs de timbres, pêcheurs à la ligne, etc. Vous voyez ce que je veux dire ?

Inversement, les forum généralistes style "vous êtes jeunes, venez discuter ici", bon, pourquoi ici et pas ailleurs, sachant qu'il y a des milliers d'ailleurs ?

Ok facebook et twitter, mais avant cela, il y avait déjà une réelle atomisation de l'offre web, et donc une dispersion énorme des internautes entre cette multitude de sites.

Je pense qu'après l'effet de mode (tout le monde à son site, voir ses sites), il y aura quelque peu lassitude, et les internautes le lasseront ausis de tout ces forums avec 20, 50 ou 70 membres, et ces blogs qui racontent rien ou si peu.

Rapidement aussi facebook et twitter seront envahis par tous ceux qui ont un site net et qui souhaitent le faire connaitre, un spammage de masse

Rapidement, il y aura recherche de la qualité, de contenu, de choses utiles. De sites à thèmatique bien claire et bien propres, facile d'utiliation, les mur et autre facebook, c'est tout de même un immense bordel plutôt moche...

Voilà :-) !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

Je trouve votre débat passionnant.

Comme la plupart d'entre vous (je suppose), je suis moi-même utilisatrice de FB, Twitter... et reste pourtant fidèle aux (3) forums, tous thématiques, auxquels je suis abonnée.

Par contre, il est vrai que je passe maintenant plus de temps sur Facebook que sur les forums...

Pour réagir un peu à ce que j'ai lu plus haut, je ne trouve pas Facebook si superficiel que cela... tout dépend de ce que l'on en fait !

Pour ma part, je n'accepte pas tout le monde dans ma liste d'amis...

Facebook permet aussi de renouer avec des amis, de la famille, qui habitent loin...

En fait, Facebook (ou tout autre réseau social), c'est pour moi la "place du village", ou bien le "bistrot" version numérique... Comme il n'y a quasiment plus de vie de village, de quartier, et que les bistrots disparaissent... alors les gens trouvent un autre moyen de se retrouver pour discuter de tout et de rien, rire sur des choses futiles, ou échanger sur des sujets graves.... voire même se bastonner !

Et... comme au bistrot... il est aussi conseillé d'éviter d'aborder des problèmes personnels, car vous êtes sûr que ça va faire le tour du pays ! tongue.gif

En résumé, je pense que ces réseaux sociaux répondent à un besoin de lien social, qui est tellement mis à mal dans nos villes et nos campagnes...

Pour revenir aux forums, ils ont toujours de l'avenir pour moi, si et seulement si la thématique de départ est spécialisée.

En effet, ils sont plus axés sur l'entr'aide qu'un réseau social, et toutes les discussions sont archivées et accessibles.

De plus les sujets abordés sont traités de façon beaucoup plus approfondie, chose impossible avec FB.

Voilà !

Je ne pense pas vous avoir appris grand chose, mais j'avais envie de vous apporter un point de vue plus positif sur les réseaux sociaux.

Amicalement

Christine

Link to comment
Share on other sites

Côté positif, effectivement sur FB, je peux aller faire coucou à ma cousine au Canada, ma copine en Italie, un jeune qui m'écrit pour m'annoncer qu'il est le fils (que je ne connais pas) de ma meilleure amie, avoir des nouvelles de Monique.

Mais tout le monde n'est pas aussi sage.

L'autre jour sur mon forum, j'envoie un message privé à une utilisatrice qui postait assez souvent (maintenant elle est débordée parce que mariée et maman) pour la prévenir que tel utilisateur, qui ne vient plus sur mon forum était passé dire bonjour. J'avais prévenue l'utilisatrice en question parce que nous avions eu l'occasion de nous rencontrer : l'utilisateur, elle et moi.

Et sa réponse....

Oh, super, je vais aller lui dire bonjour sur Facebook !!!!! :mad2:

Link to comment
Share on other sites

Arlette

Mon forum s'adresse aux jeunes, mais pas a des "Dz'jeun". C'est des étudiants en BTS, un peu plus réfléchis, un peu plus matures mais surtout plus conservateurs.

J'ai bien compris à qui s'adresse ton forum, je l'ai visité ;) ... Mais de là à croire que tous les étudiants en BTS sont un peu plus réfléchis et plus matures et surtout plus conservateurs ... Là tu me fais sourire ! :) . Surtout vu le monde qu'il y a sur ton forum !

Un moyen de fédérer les membres se sont les rencontres IRL. Style : "Rendez-vous tel jour, telle heure, à tel endroit pour boire un verre ensemble, ou manger un morceau" . ... Mais là ça t'oblige toi administrateur du forum d'être présent. Rien ne vaut la rencontre en réel.

[Joke]Et après, comme le souligne Nulette, les membres peuvent se re-contacter sur FB :P [/Joke]

(chez moi des Best Members qui ont accès à un forum privé et libre et qui aident les modos)

C'est comme ça ici aussi, mais tu n'empêcheras pas l'usure du temps et donc les mêmes phénomènes que sur le forum principal ;)

Mais globalement je n'ai jamais dit qu'il ne fallait rien faire, je t'ai simplement expliqué pourquoi aujourd'hui tous les forums sont en perte d'audience.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je dirais même que les forums sont finis en tant que "bistrots" parce que Facebook les a remplacés dans ce rôle. A ce que j'en ai vu, les forums US qui acceptent de parler de tout et de rien sont devenus des poubelles du web envahies par les spammeurs et ceux qui veulent donner publiquement leur avis sur tout et sur rien. Dans ce contexte, je pense qu'un forum n'a même plus à essayer de jouer ce rôle de "bistrot".

Il me semble que les forums spécialisés sont toujours appréciés par les internautes à la recherche d'informations. J'ai l'impression que la fréquentation totale de ces forums a aussi diminué, mais qu'elle se restabilise.

Jean-Luc

Link to comment
Share on other sites

Débat intéressant.

Effectivement, les comportements des internautes évoluent.

FB peut vite devenir une drogue, surtout via les mobiles.

A côté de cela, "l'offre" augmente, il y a de plus en plus de sites, de forums,

de communautés, de blogs qui cherchent des posts, des membres...

Cela étant dit, je pense que les forums les plus connus, les plus anciens,

ceux dont l'archive est la plus riche, sont loin de disparaître.

Et puis les modes, ça va, ça vient...

Link to comment
Share on other sites

Cela étant dit, je pense que les forums les plus connus, les plus anciens,

ceux dont l'archive est la plus riche, sont loin de disparaître.

Et puis les modes, ça va, ça vient...

Disparaitre non... Comme tu le soulignes les archives c'est pas négigeable. Et ce n'est pas parce que beaucoup ne deviennent pas membre, que le forum n'est pas intéressant. C'est peut-être un point qui peut faire dire : "Victime de son succés" :( ... Je trouve sans m'inscrire ce que je cherche, pourquoi m'inscrire ? :wacko: ... Beaucoup de vieux membres ici (quand je dis vieux membres je n'évoque pas des hommes à la retraite :hypocrite: ... Je veux bien dire que membres inscrits depuis longtemps, ne viennent ici que pour lire et non répondre ! On peut donc constater une certaine lassitude mais toujours un intérêt pour la chose ;)

Et comme disait ma grand'mère : La mode est un éternel recommencement ! ... Soyons philosophes, et attendons donc le tour de roue :)

En attendant Culturel essaie de re-booster les membres déjà présents en multipliant les actions (comme suggéré plus haut par exemple les rencontres) , mais prends aussi en compte que la baisse de fréquentation est générale, donc il vaut mieux privilégier le noyau (et faire plaisir à celui-ci) actuel que chercher un maximum de membres à tout prix. Bref toujours la qualité plutôt que la quantité.

Link to comment
Share on other sites

Intéressant ce débat puisque je l'ai eu avec mes modos en septembre dernier suite au constat que sur le forum d'auJardin.info les échanges évoluaient vers une forme de facebookisation et de twitterisation. Il y a eu des grincements de dents et des portes ont claquées mais nous avons fait le choix que certains forums étaient orientés "contenus" et d'autres "convivialité". La modération a donc évoluée en ce sens, pas de convivialité dans les forums de contenu et lycée de Versailles. Cela permet de mieux cerner le phénomène je pense, mais c'est clair les forumeurs ont évolués ces dernières années et en veulent plus.

Link to comment
Share on other sites

C'est facile de dire que les forums doivent évoluer, qu'il faut trouver du contenu qui intéresse, mais...justement, de quelle façon ? Comment savoir ?

De mon côté j'ai essayé d'ouvrir de nouvelles rubriques. Aucun résultat significatif.

J'ai lancé des sondages...peu répondent.

J'organise des réunions (j'ai remarqué que pendant un certain temps après, ceux qui ont participé à la réunion viennent moins souvent dans le forum, bien qu'ils disent bravo ! merci !) :unsure:

Arlette a dit "Je trouve sans m'inscrire ce que je cherche, pourquoi m'inscrire ?"

Faut-t-il fermer les forums aux non inscrits ? Voici un autre sujet de débat :)

Link to comment
Share on other sites

Fermer les forums aux non-inscrits, c'est se tirer une balle dans le pied : ils iront trouver la solution ailleurs.

Je pense surtout qu'il faut accepter cet état de fait, et continuer de se spécialiser : quitte à ne pas être le support le plus populaire, autant tenter de devenir une référence, où les internautes savent qu'ils peuvent revenir dès qu'ils cherchent une info.

C'est le cas du Hub, par exemple, où on a toujours lutté contre le hors-sujet.

Link to comment
Share on other sites

Nullette pose toi 5 min et répond à la question :

Je fais un forum pour quoi ?

- Pour que les membres trouvent des infos et que cela me rapporte des sous via la pub ? : Alors qu'elle importance si je deviens une archive du moment ou il y a toujours des visiteurs qui sont d'autant de cliqueurs potentiels ?

- Pour faire plaisir à des membres ? : Et eux ils font quoi pour me faire plaisir ? :wacko:

- Pour avoir le plaisir d'afficher 100 000 membres, et 1 000 000 de posts ? Alors Twitte, Facebooke, bloggue, Spamme pour te faire connaitre, accepte les posts qui n'apportent rien à ton thème, les "+1", les posts polémiques ...

Evoluer, bien entendu il faut toujours se remettre en question et essayer de trouver des idées nouvelles, sinon on recule... Mais on ne peut pas changer la nature humaine.

"Quand ça m'intéresse je viens je prends, quand il y a un truc nouveau je vais voir ailleurs si c'est pas intéressant et je laisse tomber le premier" ;) .

Maintenant si tu fais un forum pour partager des informations, dans ton domaine il y aura toujours des informations à partager, faut prendre en considération que le membre qui préfèret échanger avec la copine via Facebook c'est pas grave. Chez toi elle l'aurait fait par MP donc elle ne t'aurait rien apporté. Mais elle sait que lorsqu'elle aura besoin d'une info elle viendra chez toi.

Si tu fais un forum "carte de visite" t'inquiète tes futurs clients vont peut-être mettre 3 ans avant de te contacter pour un service, mais le jour ou ils auront besoin c'est vers toi qu'ils se tourneront. Voir s'inscriront uniquement pour te contacter.

Si tu fais un forum "Potins en tout genre" alors là, tu vas avoir du monde

Voilà, déjà se poser la question : "Mon forum il me sert à quoi" ? Et après tu peux te pencher sur la question : "Que changer pour rester à la mode" .

Faut-t-il fermer les forums aux non inscrits ?

La tu signes l'arrêt de mort de ton forum ! Et pourquoi pas faire payer pour s'inscrire ? Ca sert à quoi d'avoir 100 000 membres ? Ce n'est pas parce que tu es membre que tu vas poster ...

Link to comment
Share on other sites

Merci à vous deux pour vos réponses :)

J'ai parlé de mon forum, mais, ma question concernait également les forums des autres.

Je trouve qu'il y a de plus en plus de forums qui interdisent une bonne partie aux non inscrits.

Pour en revenir à me poser pour me poser la question :P

"Je fais un forum pour quoi ?"

Au départ c'était pour me soulager de toutes les questions et demandes d'aide qui m'arrivaient par e-mail...

j'espèrais que, par le biais du forum, d'autres auraient pu répondre à ces questions.

Et bien, j'avais tout faux :)

Link to comment
Share on other sites

Salut

Et comme disait ma grand'mère : La mode est un éternel recommencement ! ... Soyons philosophes, et attendons donc le tour de roue :)
Et comme disait Coco Chanel: la mode c'est ce qui se démode !

Facebook commence déjà à se démoder petit à petit, l'arrivée massive sur Facebook de boutonneux analphabètes qui ont fermé leurs skyblogs ayant fortement contribué à faire fuir beaucoup de monde chez Twitter. Et puis dans quelque temps ce sera au tour de Twitter lui-même. MySpace n'est plus si hype qu'il l'était. Reste les trucs un peu fermés et/ou un peu prout-prout comme LinkedIn ou Viadeo.

En fait, la grande force de Facebook c'est d'avoir remplacé MSN...

Bref, il y a eu une frénésie des sites sociaux, Twitter sort encore bien son épingle du jeu, mais ça risque de ne pas durer...

Link to comment
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now
×
×
  • Create New...